chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
154 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Silverhammer - Epoca De Sufrimiento

Chronique

Silverhammer Epoca De Sufrimiento (EP)
Silverhammer est un jeune groupe de Hardcore américain originaire de l'état de l'Indiana. La renommée de cette jeune formation étant plutôt confidentielle, je n'ai pas en ma possession énormément d'informations à leur sujet. Je sais seulement que Silverhammer est né des cendres de trois autres groupes, à savoir Any Given Reason, The Rise Of The Fallen et Headshot. Sorti en fin d'année dernière sur le label Fight For The Cause (FFTC), Epoca De Sufrimiento n'est autre que le premier EP de ce jeune groupe aux origines Mexicaines évidentes.

Des origines dont le groupe semble très fier et qui transparaissent à tous les niveaux de compositions. De la pochette au titre Epoca De Sufrimiento en passant par quelques lignes de chant sur "El Sueno Americano", la langue espagnole et la culture mexicaine sont ici très importants mais pas pour autant prédominants. En effet, cela n'empêche pas le groupe de s'exprimer principalement dans la langue de Shakespeare.

Quoi qu'il en soit, Silverhammer est un groupe qui a décidé que la lourde tâche de renouveler la scène Hardcore ne lui revenait certainement pas. Le groupe se contente ainsi de reproduire une recette vieille comme le monde dont l'efficacité n'est plus à prouver. Grand bien lui fasse car Epoca De Sufrimiento s'avère être un condensé parfaitement réussi entre Beatdown et Hardcore Old School. Car si la production n'est pas aussi compacte et massive que pour Xibalba, World Of Concrete ou Nasty, Silverhammer n'en est pas moins capable de nous écraser les cervicales à grands coups de breaks hypers lourds ("Blind" à 2:00, "2000 Years" à 0:26, "No Loss" à 0:58, "El Sueno Americano" à 1:34...) ou de patterns de batterie bien soutenus ("No Loss" à 0:14) avec même pas mal de passages à la double. De quoi séduire tous les tough guys du quartier. Les riffs sont simples mais agressifs et tranchants. Les guitares n'ont pas cette lourdeur propre au metal et conservent ainsi ce côté vif et abrasif propre au Hardcore Old School. Et quand Silverhammer ne joue pas la carte de la lourdeur façon rouleau compresseur, il joue celle du groove avec une basse bien présente et hyper énergique et une batterie qui se plaît souvent à accélérer la cadence sur des rythmes punk/hardcore entrainants.
Mais loin d'embrasser l'attitude positive adoptée par certains groupes de Hardcore, Silverhammer tend à se rapprocher de la fange la plus pessimiste. Certe, le riffing est simple mais les mélodies sont souvent assez noires et désabusées. De même le chant est particulièrement vindicatif et haineux. Du coup, avec le nombre de mosh part et de passages Beatdown, on a qu'une envie, celle de tout casser.

Court, rythmé, nerveux et énergique, ce EP se laisse écouter sans difficulté et avec grand plaisir. Effectivement Silverhammer n'a pas inventé l'eau chaude mais n'importe qui aimant le Hardcore Old School un brin véner mélangé à du Beatdown bas du front y trouvera forcément son compte. Et si le groupe ne manque pas de groove, la noirceur du propos nous éclaire définitivement sur le fait que nos gaillards ne sont pas là pour rigoler et faire de la figuration. Mosh!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

KPM citer
KPM
17/03/2014 06:13
note: 3.5/5
Déterrage, tombé au pif sur la chronique, ça m'a l'air bien pour rester dans ma période hijo de puta actuelle. Je préfère les parties groovy (début de la piste 6), ayant souvent du mal avec les plans beatdown pur et dur.
Invité citer
daminoux
23/01/2012 20:16
si il prend paypal mais tu passe ta cde et le mec te recontacte pour de dire les frais de port . après tu lui envoie l'argent comme tu veux.
gulo gulo citer
gulo gulo
23/01/2012 17:39
note: 3.5/5
me semblait avoir voulu commander là-bas une fois et avoir constaté un truc comme ça, oui - puis ils prennent pas paypal ? ils croient que je vais envoyer le n° de ma cb par mail ?
Invité citer
daminoux
23/01/2012 12:24
J'ai du mal avec Goodlife Recordings je trouve que leur frais de port sont hors de prix. Moi je l'ai choppé en lp chez straightandalert.
AxGxB citer
AxGxB
23/01/2012 08:33
note: 3.5/5
Tu peux le trouver dans la distro Goodlife Recordings. Je pense que le Backtrack doit être également disponible là bas Clin d'oeil
gulo gulo citer
gulo gulo
22/01/2012 18:45
note: 3.5/5
vraiment bien, donc (je me sens seul, sur ces comms ...) ; du coup t'aurais pas une adresse sympa qui vend les deux (en cd) ? j'y connais rien en distros hxc, et le bigcartel de Backtrack facture $10 de fdp ...
gulo gulo citer
gulo gulo
21/01/2012 13:17
note: 3.5/5
déjà, la voix me fait penser à First Blood, ce qui est un bon point ; le petit format des morceaux, aussi, et le son rauque et racé ; entre ça et Backtrack, je vais peut-être me mettre au fresh oldschool ...
AxGxB citer
AxGxB
20/01/2012 15:19
note: 3.5/5
Tu as pu écouter? Tu en penses quoi?
gulo gulo citer
gulo gulo
19/01/2012 21:48
note: 3.5/5
ça fait saliver

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Silverhammer
Hardcore Old School / Beatdown
2011 - Fight for the Cause Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (3)  3.17/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Silverhammer
Silverhammer
Hardcore Old School / Beatdown - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Blind
02.   2000 Years
03.   The Big Letdown
04.   No Loss
05.   El Sueno Americano
06.   Party's At Dave
07.   Judgement

Durée : 14:35

line up
parution
4 Octobre 2011

Mütiilation
The Lost Tapes (Compil.)
Lire la chronique
Kriegsmaschine
Apocalypticists
Lire la chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
Lire la chronique
SOS Chanteurs ! (Famine / Kvarforth / Ravenlord)
Lire le podcast
Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique