chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
79 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Trepan'Dead - Instinct

Chronique

Trepan'Dead Instinct
C'est qu'on les aurait presque oubliés les Valenciennois! La dernière sortie de Trepan'Dead remontait en effet en 2008 sous la forme d'un split avec Mesrine et Roger Moore. Quant au dernier (et premier) full-length, il faut revenir en 2006 avec Obsessional Dysfunctions. Pas très prolifiques les Français! Tant mieux j'ai envie de dire, on ne peut pas leur reprocher de privilégier la qualité à la quantité. Et de la qualité, le petit nouveau nommé Instinct en a à revendre.

L'opus porte bien son nom d'ailleurs. Si la plupart des formations ont tendance à calmer le jeu au cours de leur carrière, ce n'est pas vraiment le cas de Trepan'Dead. Ici, c'est back to basics avec un opus simple et direct qui réveille en nous nos instincts les plus primaires. Terminées ou presque les influences brutal death des œuvres précédentes, Instinct et sa pochette hommage à Nasum prend un virage quasi 100% grind ancré dans le bon vieux punk/hardcore. 20 morceaux, à peine une demi-heure de jeu, emballé c'est pesé! Et je peux vous dire que ça fait du bien par où ça passe! Pas le temps de tergiverser, le combo du Pas-de-Calais envoie la purée à tout bout de champs par le biais de deux rythmiques principales: du blast foutraque qui reste à visage humain et du d-beat entraînant plus ou moins rapide (j'ai un attachement tout particulier pour l'intro du bonus track "H-Bomb" avec la basse bien dodue). Quelques breaks moshisants plus groovy sont placés ici ou là histoire d'aérer un minimum des compositions quand même fichtrement expéditives (1'20 de moyenne et une pointe à 1'59 pour "Infection" et son sample de message d'alerte en fil rouge), même si on n'est pas non plus dans l'extrémisme de certains combos aux pistes d'une dizaine de secondes. Le rendu est en tout cas assez chaotique, d'autant que la production sonne crue, sèche et naturelle. Un son parfait pour le style, on a presque l'impression d'être avec le groupe en répèt' et de voir suer à grosses gouttes le batteur qui maltraîte ses fûts comme s'il s'agissait des fesses de Christine Boutin! Et puis il y a toujours ce duo vocal Chris/Boub, épaulé des backing vocals du nouveau guitariste Ugo (Goryptic), qui reste l'un des points forts des Chtis. Ça crie, ça braille, ça gruike, ça aboie, ça hurle, tout y passe! Niveau riffs, les Trépanés ne se prennent pas trop la tête, c'est ultra basique, mais ils possèdent tous un petit motif auquel s'accrocher. De quoi montrer que même si musicalement ce n'est pas très recherché, ce n'est pas non plus du n'importe quoi!

Alors bien sûr, tout ça se fait très répétitif, même sur 27 minutes. Je regrette un peu aussi le côté brutal death qui, hormis quelques tremolos sombres éparses, n'est plus à l'ordre du jour. Mais ça, c'est le fan de BDM amateur de grind à petites doses qui parle. Si j'ai pris du plaisir à écouter la galette de temps en temps, j'imagine donc bien l'état dans lequel vont se trouver les vrais mordus de grindcore à l'écoute de ce Instinct intense, chaotique et rageur qui n'invente pas la roue mais la démolit à grand coups de blastouille, de riffs sauvages et de "sick double vocals". Le carnage que ça va être en live...disponible en CD self-released auprès du groupe ou en LP chez Douchebag Records!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Trepan'Dead
Grindcore
2012 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (8)  7.88/10

plus d'infos sur
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Grindcore - 1998 - France
  

tracklist
01.   Reborn
02.   Power Pick
03.   Lungs On Fire
04.   Life Is A Whore
05.   Energy War
06.   Hungover
07.   Blocks
08.   Instinct
09.   Swan Song
10.   Infection
11.   One Day Dogs Will Eat People
12.   As Cold as You
13.   Watchmen
14.   Hunter
15.   Explosion
16.   Face to Face
17.   Death From Above
18.   Red High Tide
19.   Atomic
20.   H-Bomb (bonus track)

Durée : 27'39

line up
parution
2 Janvier 2012

voir aussi
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Obsessional Dysfunctions

2006 - Autoproduction
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Just a Foretaste (Démo)

2004 - Autoproduction
  
Trepan'Dead / Heresy
Trepan'Dead / Heresy
Split-CD (Split-CD)

2002 - Autoproduction
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Anonymous Grindoholics (MCD)

2008 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Shit Life
Shit Life
Reign In Bud

2019 - Autoproduction
  
Complete Failure
Complete Failure
The Art Gospel Of Aggravated Assault

2013 - Season Of Mist
  
Noisear
Noisear
Subvert The Dominant Paradigm

2011 - Relapse Records
  
Blockheads
Blockheads
Shapes Of Misery

2006 - Overcome Records
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  

Damnation Defaced
The Devourer
Lire la chronique
Malum
Legion
Lire la chronique
ALL #1 - L'histoire conceptuelle de l'album "Hypertrace"
Lire le podcast
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Kaltfront
Feuernacht
Lire la chronique
Morbid Illusion
In the Crypt of the Stifled
Lire la chronique
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
ShadowStrike
Legends of Human Spirit
Lire la chronique
Oranssi Pazuzu
Kevät / Värimyrsky (EP)
Lire la chronique
Shit Life
Reign In Bud
Lire la chronique
State Faults
Resonate/Desperate
Lire la chronique
Ebola
III
Lire la chronique
Rogga Johansson
Entrance To The Otherwhere
Lire la chronique
Black Majesty
Seventh Kingdom of Edom (EP)
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
Ravenzang
Uit een duister verleden
Lire la chronique
DISOWNING pour l'album "Human Cattle"
Lire l'interview
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay
Lire la chronique
Hate
Auric Gates Of Veles
Lire la chronique
Shape Of Despair
Shades Of...
Lire la chronique
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
PPCM #21 - Ces ALBUMS que JE NE DEVAIS PAS AIMER
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Gestapo 666
Satanic Shariah
Lire la chronique
Memoriam
Requiem For Mankind
Lire la chronique
Beheaded
Only Death Can Save You
Lire la chronique
Epitaphe
I
Lire la chronique
Burial Remains
Trinity Of Deception
Lire la chronique