chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
125 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Necroblood - Necroblood

Chronique

Necroblood Necroblood (EP)
Necroblood est un jeune groupe Francilien qui a vu le jour en 2006. Officiant tout d'abord sous le nom d'Evynkar, le groupe changera son patronyme courant 2010 suite au départ du chanteur/batteur Jesus Krieg. Necroblood sera ensuite rejoint par Rimmon (ex-Seigneur Voland, ex-Kristallnacht) pour l'enregistrement de ce EP deux titres sorti sur le label Français Spikecult (Aosoth, Antaeus, Arkhon Infaustus...). Alors qu'Evynkar était vraissemblablement plus proche d'un black metal assez convenu, Necroblood s'oriente davantage vers un black/death occulte et blasphématoire plus personnel, quelque part entre Blasphemophagher et Vasaeleth.

Deux titres, un par face, avec pour commencer "Necroblood Ceremony". L'auditeur est tout de suite transporté dans une atmosphère ritualistique grâce à cette intro menée par un orgue inquiétant accompagnant une douce averse purificatrice. Puis un coup de tonnerre qui marque l'arrivée tonitruante des guitares. On est alors tout de suite séduit par la production granuleuse, le son gras des guitares et cette basse expressive et bien saturée. On rentre alors rapidement dans la danse, Necroblood imposant son rythme de façon mesuré. Ainsi la batterie cravache avec du semi blast hyper régulier, les riffs sont efficaces bien qu'également linéaires alors que les voix font enfin leur entrée dans cette équation démoniaque. Ces dernières se répondent à tour de rôle. Pas de chanteur principal, le poste étant tenu ici aussi bien par le bassiste que par l'un des deux guitaristes. Les voix, bien caverneuses, sont soulignées par une forte réverb' qui donne tout de suite un côté un peu daté mais en même temps terriblement evil. Necroblood joue ainsi son death metal occulte sans trop de variations si ce n'est ces deux breaks à 2:18 et à 3:57 qui viennent rompre avec la régularité quasi monolithique de ce premier morceau. Il y a même un court solo de quelques secondes pour rajouter encore davantage à l'ambiance déjà bien faisandée.

Face B, Necroblood ne s'embarrasse d'aucune fioriture, nous proposant un morceau déjà un peu plus court et surtout bien inspiré par les Italiens de Blasphemophagher. Si "Goat Cult Command" se montre peut-être moins dense que ce que peut nous proposer leurs homologues transalpins, il n'en reste pas moins un titre intense, primaire et bien foutraque (notamment les premières secondes avec ce solo à vous faire saigner les oreilles) qui rentre directement dans le vif du sujet. Le rythme est ainsi plus soutenu et malgré quelques passages ralentis, ce deuxième morceau se montre plus virulent que "Necroblood Ceremony" qui jouait davantage sur l'ambiance et le côté occulte et blasphématoire.

Difficile de se faire une idée juste et définitive en seulement deux morceaux et tout juste dix minutes. Toujours est-il que pour le genre pratiqué ici, Necroblood a su se montrer particulièrement convaincant et surtout plein de promesses. J'espère que l'avenir verra la sortie d'un album pour que l'on puisse se faire une idée plus précise du potentiel de ces Français. Toutefois, j'ai bon espoir quant à leurs capacités à nous pondre quelque chose qui tienne définitivement bien la route compte tenu de la qualité de ce EP mais aussi de leur précédente démo.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
BloodVomit Fistfuck
26/02/2012 19:14
Groupe qui devient de plus en plus puissant à chaque release.

Le prochain EP risque de faire mal.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necroblood
Blackened Death Metal
2011 - Spikekult Rekords
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  1.5/5
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Necroblood
Necroblood
Blackened Death Metal - 2010 - France
  

tracklist
01.   Necroblood Ceremony
02.   Goat Cult Command

Durée : 09:31

line up
parution
15 Août 2011

Essayez aussi
Xul
Xul
Extinction Necromance (EP)

2015 - Autoproduction
  
Kerasphorus
Kerasphorus
Cloven Hooves At The Holocaust Dawn (EP)

2010 - Nuclear War Now! Productions
  
Spearhead
Spearhead
Theomachia
(The Doctrine Of Ascension And Decline)

2011 - Agonia Records
  
Ritualization
Ritualization
Sacraments To The Sons Of The Abyss

2017 - Iron Bonehead Productions
  
Hetzer
Hetzer
The Rise Of Abaddon

2007 - Redrum 666
  

Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique
Hulder
De Oproeping Van Middeleeuw...
Lire la chronique
Morta
Fúnebre (EP)
Lire la chronique
Disembowel
Echoes Of Terror
Lire la chronique
Mimorium
Blood of Qayin
Lire la chronique
Bethlehem
Dictius Te Necare
Lire la chronique