chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Herpes - Awakening Of A Sleeping Madness

Chronique

Herpes Awakening Of A Sleeping Madness (Démo)
On le sait, l'herpès se soigne mais ne part jamais vraiment. Deux ans après une première infection qui avait laissé quelques traces (Doomsday), le virus à ADN double brin connait ainsi une nouvelle poussée chez le label français Devil's Blood Production sous la forme d'une démo tape intitulée Awakening Of A Sleeping Madness. Davantage contagieuse, cette nouvelle souche a atteint l'outre-Atlantique, les Canadiens de Skull Fucking Metal s'occupant de la sortie CD-R.

Qu'en est-il de cette seconde attaque virale? Après quelques analyses, il semblerait que Awakening Of A Sleeping Madness soit très proche de Doomsday et qu'il s'agisse en fait de la même souche originaire de Lorraine qui aurait connu quelques légères mutations. Dans les faits, les symptômes sont ainsi exactement les mêmes, évoquant principalement l'épidémie death metal engendrée par Autopsy et auréolée de quelques caractères à la early-Repulsion, nous ramenant à la période clé de la fin des années 1980/début des années 1990. Les signes ne trompent pas: artwork noir et blanc roots de chez roots, production old-school à l'arrache jouissive avec une batterie lourde pleine de réverbération et placée en avant dans le mix, riffs basiques mais accrocheurs, efficaces et tout de même un minimum mélodiques, rythmiques la plupart du temps rapides et entraînantes (thrashy, punky), chant éructé et vomi que n'aurait pas renié Chris Reifert, solos bien branlés (celui de "Summon The Unspeakable" est même excellent et fait preuve d'un vrai feeling), leads éparses et discrètes mais toujours glauques et sinistres ("Cellar Of Depravation" à 2'21 entre autres), basse ronronnante, ambiance sale et dépravée... ajoutez à ces différents moyens de contamination quelques breaks bien poisseux du type de celui de "Ravenous" (2'48) qui nous présente une basse assommante et lugubre, ainsi que l'apparition surprise d'un abcès nommé "Suicide Fuck" aussi jubilatoire que débilisant et vous comprendrez pourquoi ce type d'herpès génital particulièrement virulent, plus que l'apparition de boutons sur la bite, va jusqu'à pousser les sujets infectés à adopter des comportements de déments asociaux comme secouer la tête de façon compulsive, hurler sans raison et proférer des insultes à tout va. On note également un fort penchant pour la violence gratuite et une dépendance croissante aux breuvages alcoolisés, principalement la bière, premium si possible. Une forme de folie connue aussi sous le nom de syndrome du métalleux. Dès lors, la bataille contre l'herpès semble perdue d'avance et nul doute que la variante Awakening Of A Sleeping Madness va faire autant de ravages que Doomsday chez des patients déjà fragilisés par des années de débauche et de manquements à l'hygiène.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Herpes
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.53/5

plus d'infos sur
Herpes
Herpes
Death Metal - France
  

tracklist
01.   Intoxicated
02.   Cellar Of Depravation
03.   Putrid Ritual
04.  Ravenous
05.   Summon The Unspeakable

Durée : 22'46

line up
voir aussi
Herpes
Herpes
Doomsday (Démo)

2010 - Nihilistic Holocaust
  

Essayez aussi
Obscure Infinity
Obscure Infinity
Dawn Of Winter

2010 - Obscure Domain Productions
  
Bloodsoaked
Bloodsoaked
Sadistic Deeds...Grotesque Memories

2009 - Comatose Music
  
Exhumed
Exhumed
Death Revenge

2017 - Relapse Records
  
Morbus Chron
Morbus Chron
A Saunter Through The Shroud (EP)

2012 - Century Media Records
  
Vorum
Vorum
Current Mouth (EP)

2015 - Sepulchral Voice Records
  

Mom hors-série - Metal et sport partie 1
Lire le podcast
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu (EP)
Lire la chronique
ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique