chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
82 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Witchrist - Curses Of Annihilation

Chronique

Witchrist Curses Of Annihilation (Compil.)
Avec Diocletian et Heresiarch, nous avions fait en quelque sorte un tour d'horizon des groupes les plus virulents de la Nouvelle-Zélande. Il ne manquait au tableau qu'un seul groupe, Witchrist, qui partage également quelques membres en commun avec les deux groupes susnommés. Toutefois, et si vous avez bonne mémoire, je vous avais déjà parlé de Witchrist pour un split que le groupe partage avec Morbosidad. Un split qui n'avait d'intérêt que pour le titre de Witchrist mais qui n'était pas vraiment révélateur de ce que le groupe avait déjà pu sortir jusqu'à présent. En attendant la sortie prochaine du nouvel album intitulé The Grand Tormentor sur Osmose, intéressons-nous aujourd'hui aux premiers enregistrements du groupe à commencer par Curses Of Annihilation.

Sorti conjointement sur Crush Until Madness pour la version CD, InCoffin Productions pour la version cassette et Nuclear Winter pour la version vinyle, Curses Of Annihilation regroupe les deux premières démos de Witchrist. On retrouve donc dans un premier temps les quatre titres de Blood Conquest parue en 2007 à l'époque où le groupe ne s'appelait pas encore Witchrist, suivit des trois titres de la démo Ancient Tombs sortie l'année suivante. On notera que si musicalement ces trois titres n'ont pas changé, tout le reste à été modifié. Des titres aux paroles en passant par le chant qui a été réenregistré pour l'occasion.

Comme ses confrères, Witchrist évolue dans un registre suffocant et plutôt difficile d'accès. Black Metal, Death Metal, War Metal... La frontière est toujours aussi mince même si tout le monde semblent s'accorder à dire que Witchrist est, à la différence de Diocletian et Heresiarch, un groupe de Death Metal. Mais peu importe les étiquettes, ce qui est ici évident, c'est qu'il vous faudra exactement la même détermination pour vous imprégner de la musique sauvage et dense de ce groupe. Une fois encore avec ces Néo-Zélandais, il faudra vous battre avec une production d'une densité rare qui rend le tout particulièrement impénétrable. J'ai toujours un peu le sentiment de me répéter à chaque chronique de ce genre mais le fait est que c'est vrai. Et si cela contribue en partie à distinguer cette nouvelle scène Néo-Zélandaise du reste du monde, nul doute que ce choix tend à la rendre également très hermétique. Un parti pris qui permet toutefois à Witchrist de proposer des ambiances suffocantes, haineuses, guerrières, démoniaques voir même hypnotiques de part ces rythmes aliénants.

Plutôt identiques dans la composition, l'exécution et le choix de la production, il est assez difficile de distinguer que nous sommes ici face à deux démos sorties à un an d'intervalle. Cependant, comme je vous l'ai déjà fait remarquer un peu plus haut, le chant a été réenregistré sur les trois titres composants Ancient Tombs. Alors qu'il était plutôt noyé avec le reste des instruments, il tend ici à se démarquer quelque peu. Du coup, si la dualité vocale de Witchrist ne semblait pas flagrante sur Blood Conquest, elle l'est davantage ici donnant contre toute attente un peu plus de clarté à la musique des Néo-Zélandais. Un point d'évolution loin d'être anecdotique et que l'on retrouvera plus tard sur le premier album de Witchrist intitulé Beheaded Ouroboros.

Que dire de plus? Me concernant, la frontière est plutôt mince entre un Diocletian et un Witchrist. Les deux groupes, en plus de partager quelques membres en commun, partagent également un certain intérêt pour une musique d'une densité à couper au couteau. Une musique noire et intense, sale, furieuse et bordélique (ces quelques soli dégueulasses) et vraiment pas facile d'accès. Un Death Metal bâtard, exigeant et éreintant complément dénué de toute notion de musicalité. Encore une fois, il vous faudra faire preuve de patience et d'énergie pour réussir à surmonter l'aspect terriblement monolithique de Witchrist et plus généralement de toute cette nouvelle scène Néo-Zélandaise. Au delà de ça, Curses Of Anniliation constitue une bonne entrée en matière à l'univers de Witchrist. Plutôt homogène, il donne presque le sentiment d'être face à un véritable album. Quoi qu'il en soit, le groupe offre ici à l'auditeur un bon moyen de se rattraper en proposant ses premiers travaux, mêmes revisités pour l'occasion. La meilleure façon de pénétrer leur univers suffocant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
gulo
10/06/2012 13:22
woups, j'ai en effet tendance à assimiler les deux, faut dire que les Aussies sont assez frappés aussi, je l'avais constaté aussi du temps où j'écoutais masse de techno, j'avais deux-trois Australiens bien pas normaux aussi dans mes chouchous, font jamais les choses tout à fait comme ailleurs, là-bas à l'autre bout...
Keyser citer
Keyser
10/06/2012 11:00
note: 2.5/5
gulo gulo a écrit : pour les groupes les plus virulents de Nouvelle-Zélande, il faudrait pas chroniquer un peu de SadEx ? les gens de là-bas sont fous, ce doit être d'avoir la tête en bas toute l'année...

Confonds pas non plus Nouvelle-Zélande et Australie! Mais effectivement ils sont bien timbrés les SadEx et ce serait bien de les voir figurés ici. Compte pas sur moi par contre, je ne connais pas assez (au mieux je te chronique du Slaughter Lord).
gulo gulo citer
gulo gulo
10/06/2012 10:06
note: 3/5
pour les groupes les plus virulents de Nouvelle-Zélande, il faudrait pas chroniquer un peu de SadEx ? les gens de là-bas sont fous, ce doit être d'avoir la tête en bas toute l'année...
Invité citer
pete bondurant
27/04/2012 23:05
les 2 derniers titres sont orgasmiques...j'ai préféré à "beheaded..." trop boueux pour moi....à suivre
AxGxB citer
AxGxB
24/04/2012 13:45
note: 3.75/5
Kerozene a écrit : Petit réctif : le prochain Witchrist sera un LP et non un EP et se nommera "The Grand Tormentor" et non the great Clin d'oeil

Ah, merci.
Je corrige ça de suite Clin d'oeil
Kerozene citer
Kerozene
24/04/2012 13:44
Petit réctif : le prochain Witchrist sera un LP et non un EP et se nommera "The Grand Tormentor" et non the great Clin d'oeil
Keyser citer
Keyser
24/04/2012 11:11
note: 2.5/5
Une version death metal de Diocletian. Pas inintéressante mais trop monolithique pour moi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Witchrist
Death Metal
2009 - Crush Until Madness
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs : (3)  3/5
Webzines : (1)  3.75/5

plus d'infos sur
Witchrist
Witchrist
Death Metal - 2008 - Nouvelle-Zélande
  

tracklist
01.   Catharsis Of Damnation
02.   Beheaded Ouroboros
03.   Arcanum To Death
04.   Om Kalika-Yei Namaha
05.   Devour The Flesh
06.   Judgement And Torment
07.   Deathbitch

Durée : 24:29

line up
parution
7 Octobre 2009

voir aussi
Witchrist
Witchrist
Beheaded Ouroboros

2010 - Invictus Productions
  
Witchrist
Witchrist
The Grand Tormentor

2012 - Osmose Productions
  
Morbosidad / Witchrist
Morbosidad / Witchrist
Morbosidad / Witchrist (Split 7")

2011 - Hells Headbangers Records
  
Witchrist
Witchrist
Vritra (EP)

2015 - Iron Bonehead Productions
  

Essayez aussi
Yyrkoon
Yyrkoon
Unhealthy Opera

2006 - Osmose Productions
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Into the Abyss

2000 - Nuclear Blast Records
  
Skelethal
Skelethal
Morbid Revelations (Compil.)

2015 - Pulverised Records
  
Withdrawn
Withdrawn
Skulls Of The Weak

2009 - Another Sphere Records
  
Quest Of Aidance
Quest Of Aidance
Misanthropic Propaganda

2013 - Pulverised Records
  

Dalkhu
Lamentation and Ardent Fire
Lire la chronique
KEN Mode
Loved
Lire la chronique
Mara
Thursian Flame
Lire la chronique
Cardiac Arrest + Deadfuck + Pulsating Cerebral Slime
Lire le live report
Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique
Moonsorrow
Varjoina kuljemme kuolleide...
Lire la chronique