chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
160 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dawn Of Dreams - Darklight Awakening

Chronique

Dawn Of Dreams Darklight Awakening
Dawn Of Dreams ? Premier « full-length » de Pan.Thy.Monium, certes. Ici, encore un groupe obscur (à la pochette tout aussi obscure) sorti de la brocante Thrashocore à ajouter à votre étagère « suédoise » surchargée… Sauf que la bande vient d’Allemagne (à ne pas confondre avec le groupe gothique autrichien) malgré la musique pratiquée fortement typée. Très peu d’informations autour des Teutons, inconnus pour la plupart, si ce n’est peut-être le bassiste ou le frontman (musiciens au sein du groupe death toujours actif, Apophis). Formé en 1993, Dawn Of Dreams se fascine pour la scène death et black mélodique suédoise émergeante. Il enregistrera un EP autoproduit Silent Endless Nothing en 1996 puis signera chez le label maudit Last Episode (qui fera faillite un an plus tard…), bien connu des adorateurs de Belphegor. Darklight Awakening peut voir le jour.

Pas vraiment d’introduction pour préparer l’auditeur à l’assaut sonore imminent, dès la première seconde, Dawn Of Dreams lâche son rouleau compresseur (et tube) « Dark Black Conscious » et déjà un constat s’impose. Une batterie méchamment martiale et brutale sans concession (surenchère de blasts) flirtant explicitement avec le black/death scandinave virulent (mais mélodique) d’un Sacramentum ou d’un Centinex (période Reflections). Au centre, un chant death profond (aux quelques modulations) de l’impressionnant Bernd, assez éloigné des standards suédois (à d’avantage rapprocher à la Floride). Tampon germanique (« virilité ») souvent utilisé dans le death mélodique. Car démise de sa couche « extrême », la musique de Dawn Of Dreams se veut avant tout accrocheuse, genre oblige. Des mélodies simples et glaciales aux relents black metal typiques des prémices de la scène suédoises des années 90 (Eucharist, A Canorous Quintet, Unanimated, Edge Of Sanity, Dark Tranquillity, In Flames…). Aucun titre de Darklight Awakening n’y échappe. « Dark Black Conscious », « Desires Origin », le lead abrutissant (répété à outrance) de « Hell Beneath » (très proche d’un Dawn), l’entêtant (et reposant) « To Watch The Sunrise »…

Une efficacité impressionnante pendant près de 40 minutes. Les quelques baisses de régime étant balayées rapidement par une accélération annihilatrice (l'intro de « The Sirenes Dreaming ») ou une mélodie fatale (le break d' « Eclipse »). Si l’on se remet dans le contexte de l’époque, l’album a été enregistré en 1999, à la fin et au déclin du genre (séparation pure et simple de la plupart des groupes ou virage plus moderne)… Dawn Of Dreams fait plus que s’imprégner de ses références nordiques, ne cherchez pas quelconque expérimentations. Si certains riffs auront un air de « déjà entendu », l’écoute n’en sera pas totalement entachée face au plaisir ressenti. On regrettera peut-être une ambiance en demi-teinte, quelque peu inégale. Entre les tremolos et le chant poignant, certains passages demeurent assez douteux. Difficile de ne pas esquisser un sourire en entendant les samples du jeu Doom et Duke Nukem (ainsi que d’autres « doom-like ») sur l’intro de « Hell Beneath » ou le clavier horriblement kitsch de « The Sirenes Dreaming » par exemple.

Pot pourri de la scène extrême mélodique suédoise des années 90, Dawn Of Dreams ira la mêler à une brutalité « marque de fabrique » des Allemands (les progénitures Fragments Of Unbecoming, Lay Down Rotten, December Flower…). Malgré une originalité quasi-nulle, le résultat final est imparable. Un seul album sorti il y a plus de dix ans et pourtant le groupe n’est pas éteint, hors de son hibernation et après avoir composé un deuxième opus « mort-né » Antigenetic Afterlife (« Aeon » est écoutable sur YouTube), il continue à se produire sur scène et à ouvrir pour des grosses pointures (Possessed, Master, Fleshcrawl récemment). Une suite devrait sûrement voir le jour.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
09/08/2012 12:16
Très bons les extraits, je connaissais pas (faut dire que je ne suis pas du tout spécialiste de cette scène)! Eux ont compris que les growls c'était bien mieux que les cris de sorcières habituels du genre...l'Allemagne quoi encore une fois!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawn Of Dreams
Death/Black mélodique
2000 - Last Episode
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.77/10

plus d'infos sur
Dawn Of Dreams
Dawn Of Dreams
Death/Black mélodique - 1993 - Allemagne
  

tracklist
01.   Dark Black Conscious
02.   Desires Origin
03.   Hell Beneath
04.   Eclipse
05.   To Watch the Sunrise
06.   Swallow the Fire
07.   A Forgotten Yearning
08.   The Sirenes Dreaming
09.   Dwell in My Embrace

Durée : 40:26

line up
Essayez aussi
In Flames
In Flames
Lunar Strain

1994 - Wrong Again Records
  
Windfaerer
Windfaerer
Tenebrosum

2015 - Autoproduction
  
Sarcasm
Sarcasm
Within The Sphere Of Ethereal Minds

2017 - Dark Descent Records
  
Equilibrium
Equilibrium
Turis Fratyr

2005 - Black Attakk
  
Kalmah
Kalmah
Swampsong

2003 - Spikefarm Records
  

Dread Sovereign + Saturnalia Temple + Wolvennest
Lire le live report
Skelethal
Antropomorphia (Démo)
Lire la chronique
Bovary
Sur ce mur trop souillé (Dé...
Lire la chronique
Feastem
Graveyard Earth
Lire la chronique
Muvitium
Evighetens Cirkel...
Lire la chronique
The True Werwolf
Devil Crisis
Lire la chronique
Sons Of A Wanted Man
Kenoma
Lire la chronique
Sijjin
Angel Of The Eastern Gate (...
Lire la chronique
Seder
Sunbled
Lire la chronique
Wormhole
The Weakest Among Us
Lire la chronique
Wombbath
Choirs Of The Fallen
Lire la chronique
Deathmaze
Eau Rouge
Lire la chronique
Pearl Jam
Vs.
Lire la chronique
Ad Vitam Infernal
Infernal Comedy
Lire la chronique
Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique