chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
137 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Striker - Armed To The Teeth

Chronique

Striker Armed To The Teeth
À part Skull Fist que j'avais découvert en janvier dernier en première partie de Grand Magus, j'avoue mon ignorance de la nouvelle scène heavy metal canadienne. Ma deuxième rencontre avec un combo du Canada s'est en tout cas tout aussi bien passée. Ce combo, c'est Striker. Formé en 2007, le groupe d'Edmonton a déjà livré une démo, un EP et un full-length nommé Eyes In The Night sur Iron Kodex, label allemand connu pour avoir notamment produit du Portrait, du Atlantean Kodex, du Procession et du The Gates Of Slumber. Mais la carrière de Striker prend un tournant décisif avec sa signature chez les plus réputés Napalm Records sur lequel les Canadiens sortent fin juillet leur deuxième album, Armed To The Teeth. Album avec lequel j'ai donc fait la connaissance de Striker qui s'est avéré une très bonne surprise.

Il faut dire que le quintette n'est pas très différent des sympathiques Skull Fist. Comme le combo de Toronto, Striker aurait en fait très bien pu être suédois tant sa musique rappelle cette vague scandinave de jeunes groupes s'adonnant au revival heavy, Enforcer en tête. Sauf que, présenté comme du speed, Striker se fait en fait plus heavy, surtout sur la première partie de l'album, avec des bons gros riffs mid-tempo aux accents Judas Priest ou Saxon. L'influence NWOBHM est en tout cas belle et bien présente, rehaussée d'une touche moderne grâce à une production claire et puissante à laquelle l'encodage de qualité médiocre du promo ne rend pas justice. Le côté speed du combo se fait par contre bien plus sentir sur la deuxième moitié de Armed To The Teeth. Plutôt paradoxal puisque c'est en général l'inverse qui se produit, les groupes ayant plutôt tendance à lever le pied en fin de parcours. Pas Striker qui a gardé du carburant en réserve avec des morceaux comme "Land Of The Lost" et ses petites touches à la Agent Steel, l'énorme "Wolf Gang" et sa magnifique intro mélodique suivie d'une virée à tout berzingue dont le passage basse/batterie à la deuxième minute n'est pas le moins jouissif, ou encore "All The Way" dont certains riffs et lignes de chant font agréablement penser à du Riot.

Hymnes mid-tempo headbangants, cavalcades speed entraînantes, je dois dire que Striker maîtrise fort bien les deux exercices. Il aurait juste été peut-être plus judicieux de mieux les répartir. Quoiqu'il en soit, les Canadiens se montrent d'une efficacité redoutable et il ne faudra pas longtemps pour avoir les compositions en tête. Ce grâce à tout un tas de bons riffs, de belles mélodies, de leads et solos envoûtants et un chant résolument catchy. Dan Cleary se montre en effet très à son avantage dans ses vocalises aiguës et dynamiques pas très éloignées d'Olof Wikstrand, nous offrant des refrains mémorables ("Forever", "Let It Burn", "Feed My Fire" ou "Can't Stop The Rush" et ses chœurs fédérateurs sur un solide final) et tout un tas de couplets bien pêchus. Dès lors, que reprocher à Striker, effectivement armé jusqu'aux dents pour rallier la majorité à sa cause, d'une paire de guitaristes inspirés autant sur les riffs que les leads à un chanteur bien en voix en passant par une attitude à la cool pas prise de tête? Pas grand chose si ce n'est un niveau pas encore aussi élevé que les géniaux Enforcer ou un manque d'originalité certain mais peu important. Les Canadiens font preuve sur ce Armed To The Teeth d'un feeling intéressant et d'un sens inné de la mélodie, résultant en dix démonstrations convaincantes d'un heavy metal aux élans speed aussi classique qu'efficace. Une belle découverte.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Striker
Heavy/Speed
2012 - Napalm Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (19)  7.54/10

plus d'infos sur
Striker
Striker
Heavy/Speed - 2007 - Canada
  

vidéos
Let It Burn
Let It Burn
Striker

Extrait de "Armed To The Teeth"
  
Fight For Your Life
Fight For Your Life
Striker

Extrait de "Armed To The Teeth"
  

tracklist
01.   Forever
02.   Let It Burn
03.   Lethal Force
04.   It Could Be Worse
05.   Fight For Your Life
06.   Land Of The Lost
07.   Wolf Gang
08.   Feed My Fire
09.   All The Way
10.   Can't Stop The Rush

Durée : 40'07

line up
parution
27 Juillet 2012

voir aussi
Striker
Striker
City Of Gold

2014 - Napalm Records
  

Essayez aussi
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Something Wild

1998 - Nuclear Blast Records
  
Hibria
Hibria
Defying The Rules

2004 - Remedy Records
  
Riot V
Riot V
Armor Of Light

2018 - Nuclear Blast Records
  
Helloween
Helloween
Keeper Of The Seven Keys : The Legacy

2005 - SPV
  
Stallion
Stallion
Rise And Ride

2014 - High Roller Records
  

HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique