chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Manatark - Chaos Engine

Chronique

Manatark Chaos Engine
Non, ceci n’est pas un disque sur la première campagne électorale de J. Chirac, mais le deuxième album des Estoniens de Manatark (oui, là bas aussi on fait du metal extrême). Chaos Engine s’avère être en fait un concept album sur le péché originel et ses conséquences (on comprend mieux l’abondance de pommes dans l’artwork maintenant). On a donc affaire ici à un black mélodique assez bien fait, qu’on pourrait caser entre Emperor et Borknagar, à la foix sombre, rageur et mélodique.

Après une Intro mélangeant bruits electroniques et samples de voix, l’album débute sur Parallels and Parity. Ce morceau commence avec un blast beat soutenu sans être "marteau pilon", et par un riff de guitare où va venir se greffer une nappe de clavier qui n’aurait pas fait tâche dans In The Nightside Eclipse de Emperor par exemple. Le titre suivant, Four Walls, est sans doute un des meilleurs titres, commençant par un court sample électronique, les guitares entrent ensuite en scène et se révèlent être assez mélodiques tandis que la double pédale marque sa présence sans pour autant être étouffante. Le son de la double est par contre un peu trop synthétique ce qui est un peu dommage. La voix est bien écorchée et bien rageuse, avec un bon mixage par rapport aux autres instruments.
On pourra aussi noter quelques passages en chant clair très "Vintersorgien" du meilleur effet sur le titre We Stole Your Death, qui se revele ete un bon titre mélodique, mais le seul de l'album avec de tels passages en chant clair.
Le sixième titre, Crystal, est en fait un instrumental au clavier avec quelques samples, assez calme et sombre, et qui lance très bien le titre suivant, Devilchant. Le titre est caractérisé par des passages lents ou la voix rocailleuse impose son rythme, alternés avec des passages où la musique s’emballe avec toujours ces bons riffs mélodiques.

Le dernier titre Lies, Blasphemy, Deceit est peut être le titre le plus rapide de l’album. Les guitares sont toujours bien maîtrisées, furieuses tout en restant compréhensibles. Le chant se fait encore plus rageur avec des passages déclamés d’une voix à la fois virulente et désespérée. Le titre s’achève finalement en douceur avec une nappe de clavier très sombre, ne faisant que renforcer le constat pessimiste évoqué par le concept sur lequel le disque se construit.

Manatark livre donc un deuxième album d’assez bonne facture, pas transcendantal mais tout de même bien fait, soutenu par un concept mis en valeur sans parraitre niais. Ce concept du péché originel est ainsi bien exprimé par une musique assez sombre et des textes bien écrits, disponibles dans un livret original (papier glacé mélangé au papier blanc normal pour les paroles).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Manatark
Black mélodique
2003 - Metal Age Productions
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (15)  6.97/10

plus d'infos sur
Manatark
Manatark
Black mélodique - 1996 - Estonie
  

tracklist
01.   The Principle
02.   Parallels and Parity
03.   Four Walls
04.   We Stole Your Death
05.   The Serpent's Tongue
06.   Crystal
07.   Devilchant
08.   Lies, Blasphemy, Deceit

line up
Essayez plutôt
Astrophobos
Astrophobos
Remnants of Forgotten Horrors

2014 - Triumvirate Records
  
Satanic Slaughter
Satanic Slaughter
Banished To The Underworld

2002 - Black Sun Records
  
Catamenia
Catamenia
Eternal Winter's Prophecy

2000 - Massacre Records
  
Martriden
Martriden
Encounter The Monolith

2010 - Autoproduction
  
Iskald
Iskald
Innhøstinga

2018 - Indie Recordings
  

Baise ma Hache
F.E.R.T
Lire la chronique
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique