chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
144 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Manatark - Chaos Engine

Chronique

Manatark Chaos Engine
Non, ceci n’est pas un disque sur la première campagne électorale de J. Chirac, mais le deuxième album des Estoniens de Manatark (oui, là bas aussi on fait du metal extrême). Chaos Engine s’avère être en fait un concept album sur le péché originel et ses conséquences (on comprend mieux l’abondance de pommes dans l’artwork maintenant). On a donc affaire ici à un black mélodique assez bien fait, qu’on pourrait caser entre Emperor et Borknagar, à la foix sombre, rageur et mélodique.

Après une Intro mélangeant bruits electroniques et samples de voix, l’album débute sur Parallels and Parity. Ce morceau commence avec un blast beat soutenu sans être "marteau pilon", et par un riff de guitare où va venir se greffer une nappe de clavier qui n’aurait pas fait tâche dans In The Nightside Eclipse de Emperor par exemple. Le titre suivant, Four Walls, est sans doute un des meilleurs titres, commençant par un court sample électronique, les guitares entrent ensuite en scène et se révèlent être assez mélodiques tandis que la double pédale marque sa présence sans pour autant être étouffante. Le son de la double est par contre un peu trop synthétique ce qui est un peu dommage. La voix est bien écorchée et bien rageuse, avec un bon mixage par rapport aux autres instruments.
On pourra aussi noter quelques passages en chant clair très "Vintersorgien" du meilleur effet sur le titre We Stole Your Death, qui se revele ete un bon titre mélodique, mais le seul de l'album avec de tels passages en chant clair.
Le sixième titre, Crystal, est en fait un instrumental au clavier avec quelques samples, assez calme et sombre, et qui lance très bien le titre suivant, Devilchant. Le titre est caractérisé par des passages lents ou la voix rocailleuse impose son rythme, alternés avec des passages où la musique s’emballe avec toujours ces bons riffs mélodiques.

Le dernier titre Lies, Blasphemy, Deceit est peut être le titre le plus rapide de l’album. Les guitares sont toujours bien maîtrisées, furieuses tout en restant compréhensibles. Le chant se fait encore plus rageur avec des passages déclamés d’une voix à la fois virulente et désespérée. Le titre s’achève finalement en douceur avec une nappe de clavier très sombre, ne faisant que renforcer le constat pessimiste évoqué par le concept sur lequel le disque se construit.

Manatark livre donc un deuxième album d’assez bonne facture, pas transcendantal mais tout de même bien fait, soutenu par un concept mis en valeur sans parraitre niais. Ce concept du péché originel est ainsi bien exprimé par une musique assez sombre et des textes bien écrits, disponibles dans un livret original (papier glacé mélangé au papier blanc normal pour les paroles).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Manatark
Black mélodique
2003 - Metal Age Productions
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (15)  6.97/10

plus d'infos sur
Manatark
Manatark
Black mélodique - 1996 - Estonie
  

tracklist
01.   The Principle
02.   Parallels and Parity
03.   Four Walls
04.   We Stole Your Death
05.   The Serpent's Tongue
06.   Crystal
07.   Devilchant
08.   Lies, Blasphemy, Deceit

line up
Essayez plutôt
Windfaerer
Windfaerer
Alma

2018 - Avantgarde Music
  
Catamenia
Catamenia
Morning Crimson

1999 - Massacre Records
  
Pure
Pure
J'aurais dû

2017 - Symbol of Domination Prod.
  
Catamenia
Catamenia
Location:COLD

2006 - Massacre Records
  
Zonaria
Zonaria
The Cancer Empire

2008 - Century Media Records
  

Soundgarden
Down On The Upside
Lire la chronique
Ad Patres
A Brief Introduction To Hum...
Lire la chronique
Fange
Punir
Lire la chronique
Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview