chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
86 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Infected Society - Get Infected

Chronique

Infected Society Get Infected (EP)
Mine de mine de crayon de boué le petit label lillois Kaotoxin est en train de se faire un petit nom grâce à de nombreuses sorties réellement intéressantes (à commencer par Eye Of Solitude ou Ad Patres chroniqués en ces pages mais aussi les poètes de Savage Annihilation, VxPxOxAxAxWxAxMxC, Unsu ou encore Insain) et confirme encore une fois son goût des bonnes choses en nous tartinant la gueule du bon grindcore dégoulinant d' Infected Society. Premier EP du jeune (mais pas novice) groupe picard, « Get Infected » sorti il y a quelques mois comblera pendant un bon gros quart d'heure la soif de sensation forte musicale des furieux et furieuses bercés aux grandes heures d'un Napalm Death éternel déclencheur de vocations extrêmes, mais pas que. Jeune mais pas novice disais-je car nous retrouvons en effet au sein du groupe quelques têtes connues d'anciens membres de combos comme Yyrkoon, D.S.K. ou encore Drowning.

Pas besoin de tourner autour du pot de Nutella, Infected Society ça déboîte! Le genre de réjouissances à vous en tartiner les oreilles les matins difficiles. Ce ne sera une surprise pour personne si je vous dis que l'ombre des maîtres de Birmingham plane assez manifestement dès les premiers titres de « Get Infected » avec ce grind saupoudré de death et d'influences hardcore aux rythmiques plus efficaces pour vous remettre en place les cervicales que le meilleur des ostéo(psycho)pathes (raaaahh ces accélérations typiques comme sur « Infected Society » à 38'') ! Accompagnées de vocaux alternant le plus écorché et le franchement guttural (« Victims Of Procreation »), les quatre compos des Picards s'avèreront ainsi fatales, dotées en sus d'un son en béton armé (Walnut Groove Studio) mettant bien en avant une basse cinglante et une batterie à la dynamique aussi variée qu' efficace, nos nordistes n'ayant pas peur de ralentir le tempo afin d'alourdir le propos (« Together The End », « Victims Of Procreation ») mais c'est évidemment lorsqu'ils lâchent les chevaux que le rendu est le plus irrésistible. Mazette ces blasts sur « Youth Of Horror »!! Quatre compos originales donc et deux reprises pour conclure cet EP à la pochette si particulière. Si le choix de la géniale « Necessary Evil », exécutée ici avec le plus grand respect, ne surprendra personne en revanche celui de « Sandblasted Skin » pourra en faire tiquer quelques-uns. Loin de moi l'idée de critiquer le fait de reprendre du Pantera (satan sait que j'aime ce groupe) mais il est vrai que le choix du titre en question peut faire débat. J'aurai plutôt penché personnellement, quitte à rester sur « The Great Southern Trendkill », vers le titre éponyme. M'enfin tout cela reste de l' enculage de mouche tant « Get Infected » remplit parfaitement son contrat à savoir nous ravaler la façade façon les maçons ont du coeur mais surtout des gros bras.

Moins cradingue qu'un Blockheads mais presque aussi abrasif qu'un Mumakil, Infected Society réussit à susciter avec ce premier effort un réel intérêt autour d'un grindcore ouvert d'esprit qui pourrait faire très mal sur une durée supérieure. Le groupe sera d'ailleurs présent sur la compile à venir « In Grindo Veritas » avec un nouveau titre intitulé « Stop / Think / Change ». J'en ai déjà la bave aux lèvres.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Kaotoxin records
20/11/2012 00:14
Niktareum a écrit : Mais je t'en prie mon cher! Clin d'oeil

Madame est trop bonne Sourire
Niktareum citer
Niktareum
12/11/2012 01:33
Mais je t'en prie mon cher! Clin d'oeil
Invité citer
Kaotoxin records
12/11/2012 00:19
Merci BEAUCOUP pour cette excellente chronique!
Niktareum citer
Niktareum
11/11/2012 11:24
En écoute intégrale sur le bandcamp de Kaotoxin.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Infected Society
Grindcore
2012 - Kaotoxin Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.75/5

plus d'infos sur
Infected Society
Infected Society
Grindcore - 2010 - France
  

tracklist
01.   Youth of Horror
02.   Infected Society
03.   Together the End
04.   Victims of Procreation
05.   Necessary Evil (Napalm Death cover)
06.   Sandblasted Skin (Pantera cover)

Durée : 17'

line up
parution
25 Juin 2012

Essayez aussi
Mindful of Pripyat
Mindful of Pripyat
...and Deeper, I Drown in Doom... (EP)

2015 - Autoproduction
  
Writhe
Writhe
Writhe (EP)

2016 - Autoproduction
  
Inhumate
Inhumate
At War With... Inhumate (DVD)

2007 - Autoproduction
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  
Friendship
Friendship
Hatred

2017 - Sentient Ruin Laboratories
  

Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique
Gortuary
Divine Indigenous Sacrament
Lire la chronique
Of Feather And Bone
Bestial Hymns Of Perversion
Lire la chronique
Create A Kill
Summoned To Rise
Lire la chronique
Embrace Of Thorns
Scorn Aesthetics
Lire la chronique