chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
64 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Infected Society - Get Infected

Chronique

Infected Society Get Infected (EP)
Mine de mine de crayon de boué le petit label lillois Kaotoxin est en train de se faire un petit nom grâce à de nombreuses sorties réellement intéressantes (à commencer par Eye Of Solitude ou Ad Patres chroniqués en ces pages mais aussi les poètes de Savage Annihilation, VxPxOxAxAxWxAxMxC, Unsu ou encore Insain) et confirme encore une fois son goût des bonnes choses en nous tartinant la gueule du bon grindcore dégoulinant d' Infected Society. Premier EP du jeune (mais pas novice) groupe picard, « Get Infected » sorti il y a quelques mois comblera pendant un bon gros quart d'heure la soif de sensation forte musicale des furieux et furieuses bercés aux grandes heures d'un Napalm Death éternel déclencheur de vocations extrêmes, mais pas que. Jeune mais pas novice disais-je car nous retrouvons en effet au sein du groupe quelques têtes connues d'anciens membres de combos comme Yyrkoon, D.S.K. ou encore Drowning.

Pas besoin de tourner autour du pot de Nutella, Infected Society ça déboîte! Le genre de réjouissances à vous en tartiner les oreilles les matins difficiles. Ce ne sera une surprise pour personne si je vous dis que l'ombre des maîtres de Birmingham plane assez manifestement dès les premiers titres de « Get Infected » avec ce grind saupoudré de death et d'influences hardcore aux rythmiques plus efficaces pour vous remettre en place les cervicales que le meilleur des ostéo(psycho)pathes (raaaahh ces accélérations typiques comme sur « Infected Society » à 38'') ! Accompagnées de vocaux alternant le plus écorché et le franchement guttural (« Victims Of Procreation »), les quatre compos des Picards s'avèreront ainsi fatales, dotées en sus d'un son en béton armé (Walnut Groove Studio) mettant bien en avant une basse cinglante et une batterie à la dynamique aussi variée qu' efficace, nos nordistes n'ayant pas peur de ralentir le tempo afin d'alourdir le propos (« Together The End », « Victims Of Procreation ») mais c'est évidemment lorsqu'ils lâchent les chevaux que le rendu est le plus irrésistible. Mazette ces blasts sur « Youth Of Horror »!! Quatre compos originales donc et deux reprises pour conclure cet EP à la pochette si particulière. Si le choix de la géniale « Necessary Evil », exécutée ici avec le plus grand respect, ne surprendra personne en revanche celui de « Sandblasted Skin » pourra en faire tiquer quelques-uns. Loin de moi l'idée de critiquer le fait de reprendre du Pantera (satan sait que j'aime ce groupe) mais il est vrai que le choix du titre en question peut faire débat. J'aurai plutôt penché personnellement, quitte à rester sur « The Great Southern Trendkill », vers le titre éponyme. M'enfin tout cela reste de l' enculage de mouche tant « Get Infected » remplit parfaitement son contrat à savoir nous ravaler la façade façon les maçons ont du coeur mais surtout des gros bras.

Moins cradingue qu'un Blockheads mais presque aussi abrasif qu'un Mumakil, Infected Society réussit à susciter avec ce premier effort un réel intérêt autour d'un grindcore ouvert d'esprit qui pourrait faire très mal sur une durée supérieure. Le groupe sera d'ailleurs présent sur la compile à venir « In Grindo Veritas » avec un nouveau titre intitulé « Stop / Think / Change ». J'en ai déjà la bave aux lèvres.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Kaotoxin records
20/11/2012 00:14
Niktareum a écrit : Mais je t'en prie mon cher! Clin d'oeil

Madame est trop bonne Sourire
Niktareum citer
Niktareum
12/11/2012 01:33
Mais je t'en prie mon cher! Clin d'oeil
Invité citer
Kaotoxin records
12/11/2012 00:19
Merci BEAUCOUP pour cette excellente chronique!
Niktareum citer
Niktareum
11/11/2012 11:24
En écoute intégrale sur le bandcamp de Kaotoxin.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Infected Society
Grindcore
2012 - Kaotoxin Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.75/5

plus d'infos sur
Infected Society
Infected Society
Grindcore - 2010 - France
  

tracklist
01.   Youth of Horror
02.   Infected Society
03.   Together the End
04.   Victims of Procreation
05.   Necessary Evil (Napalm Death cover)
06.   Sandblasted Skin (Pantera cover)

Durée : 17'

line up
parution
25 Juin 2012

Essayez aussi
Writhe
Writhe
Writhe (EP)

2016 - Autoproduction
  
Mumakil
Mumakil
Behold The Failure

2009 - Relapse Records
  
Mumakil
Mumakil
Customized Warfare

2006 - Overcome Records
  
Massive Charge
Massive Charge
Silence

2007 - Autoproduction
  
Noisear
Noisear
Subvert The Dominant Paradigm

2011 - Relapse Records
  

Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique