chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
193 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Necrowretch - Now You're In Hell

Chronique

Necrowretch Now You're In Hell (EP)
Commençons, si vous le voulez bien, cette chronique par une petite présentation de rigueur. Necrowretch est un groupe Français originaire de Valence qui voit le jour en 2008 sous l'impulsion de Vlad (à l'époque en charge du chant, de la guitare et de la basse). Celui-ci est rapidement rejoint par le bien nommé Blastphemator. Le duo sortira l'année suivante une première démo intitulée Rising From Purulence dont l'accueil sera largement positif. En 2010, Necrowretch est rejoint par Amphycion (basse) et sort par la même occasion une deuxième démo intitulée Necrollections. L'enthousiasme vis à vis de Necrowretch est grandissant à tel point que le groupe se verra proposer une signature sur le défunt Detest Records pour la sortie l'année dernière d'un EP quatre titres intitulé Putrefactive Infestation. Le label en profitera également pour ressortir sous la forme d'une compilation (Ripping Souls Of Sinners) les deux premières démos du groupe. Malgré la défection de Blastphemator, la chance continue de sourire à Necrowretch puisqu'en février 2012 le groupe se voit proposer une signature sur Century Media. La mois suivant Necrowretch sort également un nouveau EP deux titres intitulé Now You're in Hell.

Avant la sortie de son premier album intitulé Putrid Death Sorcery (prévu pour le 28 janvier prochain), revenons donc sur les précédentes réalisations de Necrowretch, à commencer par ce récent EP deux titres comprenant un inédit ("From A Hideous Summoning") ainsi qu'une reprise de Death ("Zombie Ritual"). Sorti sur Detest Records en mars de cette année, l'artwork de ce EP a une nouvelle fois été confié à Milovan Novakovic, illustrateur originaire du Montenegro qui se cache derrière tous les précédents artworks du groupe.

Comme évoqué un peu plus haut, Now You're In Hell est donc composé de deux titres pour un tout petit plus de sept minutes de Death Metal Old School. Après deux excellentes démos et un premier EP sur lequel je reviendrai très certainement dans les semaines à venir, Necrowretch reprend la formule qui a fait jusque là son succès d'estime, au moins au sein de la scène Death underground européenne. Il faut dire que le groupe possède quand même une approche plutôt personnelle qui lui permet de se distinguer assez clairement du reste de la production. Un bon point, surtout en cette période de revival.
"From A Hideous Summoning" démarre par un lead sinistre qui nous plonge très rapidement dans une ambiance obscure et angoissante. Les autres instruments prennent leur place, petit à petit, avant que ne s'accélère le rythme à partir de 0:39 au son d'un cri monstrueux, presque inhumain. Le chant fait son entrée à 0:55 et constitue à mon sens la véritable originalité de Necrowretch. Plutôt éloigné des standards du Death Metal, même ceux de l'ancienne école, le chant de Vlad est finalement assez bâtard. Quelque part entre un chant Black Metal pour son côté crié et ultra noir et Death Metal Old School pour cette approche nerveuse et sinistre, les vocalises de Vlad ne renvoient à aucune autre, surtout pas au sein de l'underground Death Metal. Passé 1:22, Necrowretch accélère encore un peu plus la cadence pour ne jamais lâcher prise. On retrouve ainsi l'essentiel des éléments présents dans un bon morceau de Death Metal: des riffs lugubres et froids, une batterie nerveuse qui n'hésite pas à varier les rythmes (tchouka-tchouka, blasts, mid tempo etc...), une ambiance moite qui sent le souffre, un chant possédé et bien sur des leads démoniaques (notamment à 1:44). Bref, une recette vieille comme le monde mais toujours aussi efficace.
Face B, Necrowretch se fend d'une reprise des floridiens de Death avec le titre "Zombie Ritual" tiré de son premier album Scream Bloody Gore. Avec le dossier préparé récemment par Von Yaourt, vous êtes désormais incollable au sujet de ce groupe culte qu'est Death. Vous devriez donc pouvoir apprécier cette reprise à sa juste valeur c'est à dire comme un hommage plutôt fidèle à la version originale mais qui n'est pas sans apporter une petite touche "evil" supplémentaire grâce au chant arraché de Vlad. La production générale, plutôt assez crue, renforce également le côté historique de ce titre.

Petit amuse-bouche en attendant la sortie prochaine de son premier album, Necrowretch nous gratifie d'un EP certes un peu court mais agréable pour tout amateur de Death Metal à l'ancienne. Comme je le disais un peu plus haut, la production générale renforce le côté Old School de la musique de Necrowretch alors que les deux morceaux présents ici font preuve d'originalité notamment grâce au chant de Vlad. Pour le reste, on reste sur une musique malgré tout assez classique qui mise sur une efficacité quasi immédiate, des atmosphères sinistres et un feeling old school évident. Vivement la suite.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
12/12/2012 11:20
Oui, pour la fin de Detest Records justement. L'affiche est particulièrement alléchante avec en plus Entrapment. Tu y vas?
the gloth citer
the gloth
12/12/2012 11:17
En concert ce samedi au Magasin 4 de Bruxelles.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necrowretch
Death Metal
2012 - Detest Records
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  3.83/5

plus d'infos sur
Necrowretch
Necrowretch
Death Metal - 2008 - France
  

tracklist
01.   From A Hideous Summoning
02.   Zombie Ritual (Death cover)

Durée : 7:19

line up
parution
10 Mars 2012

voir aussi
Necrowretch
Necrowretch
Putrid Death Sorcery

2013 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Satanic Slavery

2017 - Season Of Mist
  
Necrowretch
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Compil.)

2013 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
With Serpents Scourge

2015 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Putrefactive Infestation (EP)

2011 - Detest Records
  

Essayez aussi
Carcass
Carcass
Heartwork

1993 - Earache Records
  
Dismember
Dismember
Dismember

2008 - Regain Records
  
Monstrosity
Monstrosity
The Passage Of Existence

2018 - Metal Blade Records
  
Tomb Mold
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance

2019 - 20 Buck Spin Records
  
Morbid Messiah
Morbid Messiah
In The Name Of True Death Metal (EP)

2016 - Autoproduction
  

Dark Forest
Oak, Ash & Thorn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Descend (EP)
Lire la chronique
Repression
Portals To Twisted Frailtie...
Lire la chronique
Cattle Decapitation
Death Atlas
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Slave Hands
No More Feelings
Lire la chronique
Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique