chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
140 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Necrowretch - Putrefactive Infestation

Chronique

Necrowretch Putrefactive Infestation (EP)
Premier EP faisant suite à deux démos consécutives, Putrefactive Infestation marque surtout l'arrivée du groupe français au sein du roster déjà fort intéressant de Detest Records (Miasmal, Stench Of Decay, Swallowed...). Les passionnés le savent mais une signature sur ce label, aussi modeste fût-il, a toujours représenté un gage de qualité évident, offrant alors à l'époque au groupe de Valence une certaine visibilité, notamment en dehors de nos frontières. Une union faite pour durer puisqu'elle aboutira également à la signature de Necrowretch sur Century Media grâce à l'appui d'un certain Jérôme Maréchal, patron de chez Detest Records et nouveau directeur artistique au sein de la grosse écurie allemande...

Premier EP mais toujours ce très beau travail graphique de Milovan Novakovic qui, une fois de plus, fait preuve de talent grâce à une illustration sinistre en noir et blanc du meilleur effet. Une pochette qui ne trompe pas quant à son contenu plutôt évident, même pour le curieux qui serait amené à mettre la main dessus au hasard d'une quelconque distro.

Moins marqué en terme d'identité que le très bon Now You're In Hell chroniqué ici récemment, les quatre morceaux de Putrefactive Infestation pourront vous sembler plus "communs" et donc fatalement moins "personnels". Je n'aime pas vraiment employer ces termes pour définir le Death Metal de Necrowretch mais l'idée est bien là, le groupe proposant ici une musique ne faisant pas encore pleinement état de cette singularité développée sur le pourtant très court Now You're In Hell. Cela veut-il dire que ce disque n'en vaut pas la peine? Non, bien au contraire. Putrefactive Infestation est assurément l'une des meilleures sorties du groupe à ce jour. La seule différence étant que les influences de Necrowretch sont ici plus évidentes. Des influences partagées sans grande surprise entre la Suède et les Etats-Unis mais recrachés intelligemment en évitant quelques grosses ficelles souvent trop faciles qui s'offrent à n'importe quel groupe de Death Metal voulant rendre hommage à ses aînés. Ainsi pas de production trop marquée façon Sunlight Studios, pas de riffs pompés à droite à gauche ni de cache misère. Non, Necrowretch livre ici une musique authentique aux fondations solides. Des morceaux à l'efficacité primaire redoutable sublimés par des atmosphères opaques, maléfiques et putrides. Difficile de ne pas succomber aux charmes du groupe français à l'écoute de ces quatre titres simples mais absolument terribles qui vous feront vous taper la tête contre les murs: "Putrefactive Infestation" et son putain de riff d'intro bien malsain, son break jouissif à 1:22, ses nombreuses accélérations, cette voix démoniaque et schizophrène... Des riffs tout aussi redoutables que l'on retrouve également sur "Sepulchral Pleading" et son alternance de mid-tempo et de parties beaucoup plus primitives, "A Rancid Spree" et son ambiance totalement folle et épique grâce à ces soli à 2:24 et 2:51 et puis bien sûr l'expéditif "Sadistic Expiation" qui ne vous laissera pas le temps de reprendre votre souffle.

Comparativement à Now You're In Hell, l'identité de Necrowretch est donc effectivement moins affirmée, que ce soit dans la musique ici plus proche de ses influences que dans le chant de Vlad qui depuis c'est quelque peu éloigné des standards de l'anciennes école pour une approche plus personnelle, à la croisée des chemins. Toutefois, il m'est bien difficile de leur reprocher quoi que ce soit tant ces quatre morceaux représentent à mon sens la quintessence même du Death Metal: des riffs simples mais qui vont à l'essentiel, des ambiances sinistres et étouffantes, du rythme et une dynamique constante, des vocaux habités et complètement hallucinés. Et malgré cette personnalité peut-être moins forte, j'en viens malgré tout à préférer ce Putrefactive Infestation pour son côté particulièrement brut et frontal. Si vous n'avez encore jamais prêté attention à ce petit groupe français, dépêchez-vous de prendre le train en marche avant la sortie de son premier album courant janvier.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necrowretch
Death Metal
2011 - Detest Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  3.5/5
Webzines : (3)  4.03/5

plus d'infos sur
Necrowretch
Necrowretch
Death Metal - 2008 - France
  

tracklist
01.   Putrefactive Infestation
02.   Sepulchral Pleading
03.   A Rancid Spree
04.   Sadistic Expiation

Durée : 12:52

line up
parution
8 Juillet 2011

voir aussi
Necrowretch
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Compil.)

2013 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Satanic Slavery

2017 - Season Of Mist
  
Necrowretch
Necrowretch
Now You're In Hell (EP)

2012 - Detest Records
  
Necrowretch
Necrowretch
With Serpents Scourge

2015 - Century Media Records
  
Necrowretch
Necrowretch
Putrid Death Sorcery

2013 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Seance
Seance
Fornever Laid To Rest

1992 - Black Mark Productions
  
Insision
Insision
Revealed And Worshipped

2004 - Wicked World Records
  
Vacivus
Vacivus
Temple Of The Abyss

2017 - Profound Lore Records
  
Wound
Wound
Engrained

2017 - F.D.A.
  
Requiem
Requiem
Infiltrate... Obliterate... Dominate...

2009 - Twilight-Vertrieb
  

HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique
Grylle
Les Grandes Compagnies
Lire la chronique