chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Fukpig - 3

Chronique

Fukpig 3
Parmi les formules-types du chroniqueur se voulant crédible, bien planqué entre le secouement du spectre du hipster et la critique molle (quel salaud, ce gros tas suant tombant sur toi à chaque concert hé ?) se terminant par « À bon entendeur », se trouve l’argument « une bonne idée ne fait pas un bon disque ». …Ah ? Mais si l’idée est vraiment bonne, la répéter sur plusieurs titres ne devrait pas déranger, non ?

Et donc la bonne idée de 3 (leur troisième album, pour ceux qui n’auraient pas deviné et Von Yaourt), c’est quoi ? Le grotesque, cette chose ridicule qui pourtant fait ressentir un impalpable effroi. Le grind aussi idiot qu’ennuyeux de Fukpig fait ici plier la balance du côté de la franche trisomie en poussant à l’excès ce qui constitue Belief Is The Death Of Intelligence : les trois riffs nécro utilisés jusque-là dans ses ahem… « compositions » sonnent enfin vraiment nécro, les effets apocalyptiques sont enfin vraiment apocalyptiques et même constat pour les voix de sodomites ou la production opaque unissant des accords à peine distincts les uns des autres sous des sonorités de bombes tombant plus ou moins proches des oreilles. Tempo abaissé (permettant de voir que les Anglais connaissent autre chose que le d-beat), absence des soli youplaboum inappropriés à part pour faire valoir la présence d’un membre studio d’Anaal Nakthrakh dans le line-up (Mick Kenney ne participe d’ailleurs pas à l’essai nous intéressant) : pas de doute, on tient le disque extrémiste que la formation a voulu écrire depuis ses débuts, celui qui, malgré ce qu’il évoque de Discharge voire His Hero Is Gone sur certains titres (« Archaic Beliefs » notamment), donne l’impression d’écouter un Fas – Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum interprété par un gamin de cinq ans massacrant deux pots de yaourt usagés avec, en fond, des chœurs sponsorisés Harmonia Mundi beuglés par la chorale du village interprétant son opérette de fin d’année. Des effets si présents et si bien utilisées qu’il ne reste qu’eux ainsi que le double chant haineux de Duncan Wilkins en mémoire donnant au tout un air avant-gardiste pour de rire.

Fukpig pue, Fukpig craint, Fukpig fait plus de bien que tous les Totalt Jävla Mörker qu’on pourra trouver et même si les guitares s’ébrouent un peu trop dans une boue sans reflets finissant par faire piquer les nez les plus vaillants (à part le temps de quelques refrains donnant furieusement envie de zouker, cf. « Fascist Moron », ou un « The Eulogy Of A Crushed Romantic » dévoilant qu’une coquine basse lourde se cache derrière les autres instruments, l’absence de changement majeur lobotomise jusqu’à la dernière trace de substance blanche), 3 est sauvé par une cruauté le parcourant de son long causant une obscène Katharsis. Ce qui est suffisant pour rappeler que si discuter théologie entouré d’invertis entrainera certainement des discussions plus profondes que celles entendues ici, un bon fist dans le cul d’un bon prêtre sera toujours plus explicite.

« À bon entendeur. »

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

citer
(ancien membre)
30/12/2012 12:35
note: 8.5/10
FASCIT MORON !!!!!

Juste pour ce titre et la volonté délibérée du groupe de rendre les auditeurs bêtes et méchants ou de les mettre sur les nerfs avec un rictus idiot sur les lèvres: BOUCHERIE !!!

Rôôôô ton dernier paragraphe Ikea.... parfaitement adapté !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Fukpig
Blackened Crust/Grindcore
2012 - Devizes Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (3)  7/10
Webzines : (3)  8.02/10

plus d'infos sur
Fukpig
Fukpig
Blackened Crust/Grindcore - 2001 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   ...
02.   Alcohol And Necropunk
03.   Hack
04.   Mean World
05.   Democracy Reset
06.   Fascist Moron
07.   Unattainable Ideals
08.   A Matrix Made Of Shit
09.   Hope Stings Eternal
10.   Archaic Beliefs
11.   Trogalodyte
12.   Calculated Tyranny
13.   Delight In The Dying Of The Light
14.   In The Absence Of Your Saviour
15.   This World Is Weakening
16.   The Eulogy Of A Crushed Romantic

Durée : 33

line up
parution
15 Janvier 2012

Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique