chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
126 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kylesa - From The Vaults Vol.1

Chronique

Kylesa From The Vaults Vol.1 (Compil.)
KYLESA. S’il y a un groupe à la croisée des chemins, c’est bien la bande à Philip Cope et Laura Pleasants. Car si le combo de Savannah avait frappé les esprits en 2009 avec un Static Tensions qui marquait l’aboutissement de leur style, ni l’agréable Spiral Shadow qui lui a mollement succédé, ni des prestations live parfois brouillonnes (le rendez-vous manqué au Hellfest 2011, cf. report) n’ont permis aux Américains d’enfoncer le clou de leur stoner/sludge transcendantal. Aussi, c’est avec un brin de méfiance que l’on accueille leur semblant de retour discographique, avec un From The Vaults Vol.1 qui se contente de racler les fonds de tiroirs : B-Sides et chutes de studio au menu donc, pour une banale compilation de raretés dont l’intérêt reste encore à prouver. Car de mémoire de chroniqueur et dans des registres différents, seuls NIRVANA et son Incesticide, puis CARCASS avec Wake Up And Smell … The Carcass, ont tiré leur épingle d'un jeu à l'intérêt souvent limité.

Et ce n’est pas KYLESA qui deviendra une autre exception à la règle bien que la formation ait été à raison surnommée « la briseuse de malédiction » par le passé (réussir à étendre son style vers les sphères du rock sans perdre en saveur n’est pas donné à tout le monde – n’est-ce pas BARONESS ?). Si cette compilation a le mérite de vouloir créer une cohérence entre morceaux inédits et versions alternatives de certains de ses titres (loin de contenir ce qu’on peut attendre de plus-value, cf. une « Bottom Line II », pourtant à l’origine tube-phare des Géorgiens, à la limite de la reprise par un THERAPY? en mode automatique), les douze compositions constituant l’essai offrent trop de clins d’œil à une discographie hétéroclite pour qu’une mine interrogatrice n’apparaisse pas lors de l’enchainement entre le hachoir façon premier album de « Inverse » et la plus suave « 111 Degree Heat Index » par exemple. Un choix qui peut être vu comme bon si ce listener’s digest se destine aux nouveaux-venus souhaitant connaître les différentes formes d’amour qu’a pu offrir KYLESA, de celles sans préambules ni artifices (qu’on retrouve sur « Drained », reprise de BUZZOV-EN tirée de l’album To A Frown, nécessairement plus présentable à ses parents que l’originale mais montrant que les parvenus n’ont rien oublié de leurs racines sludge) aux folâtreries ajoutant ce que les romances demandent d’habits et courtoisies aux séances de jambes en l’air (« Set The Controls For The Heart Of The Sun », belle appropriation de PINK FLOYD qui se place judicieusement ici malgré qu’elle soit bien connue des amateurs), mais qui peine à faire autre chose que donner envie aux connaisseurs de ressortir leur Static Tensions ou To Walk A Middle Course, nettement meilleurs sur le plan de la qualité. Pas grand chose à mettre au niveau des morceaux présents dans les longues durée de la troupe en somme, l’ensemble flirtant avec l’auto parodie (« Drum Jam » : on a compris que vous avez deux batteurs, pas la peine de le faire savoir à tout bout de champ…) malgré un « Paranoid Tempo » à inscrire parmi ce que les Ricains ont fait de mieux dans la mouvance pop/punk/metal leur allant si bien.

Vous l’aurez compris, ce From The Vaults Vol. 1 agréable mais aux allures de plan B ric-rac concentre à la fois critique du contenu et d’un mode de diffusion frappé d’obsolescence ; si l’exercice de la compil fourre-tout pouvait se justifier avant l’émergence de la toile, on compte désormais trop de sorties au quotidien pour n’accorder qu’une importance très relative au flash-back album de KYLESA. Ce type de produits étant avant tout réservé aux inconditionnels, pourquoi ne pas se contenter de coupler la chose à l’édition limitée d’un nouvel album, comme le font de nombreux groupes ? Quant à la seule nouveauté présente dans le tracklisting, « End Truth », on ne peut pas dire qu’elle incite à faire le pied de grue devant le studio d’enregistrement pour avoir la primeur du prochain matériel (on reste dans la mouvance psyché-rock évolutive de Spiral Shadow, en plus poussif). Devant les faiblesses affichées par ce tracklisting disparate, on se contentera donc de noter la présence de deux ou trois sympathiques alternatifs (« 111 Degree Heat Index », « Inverse ») avant de s’en retourner sagement vers leur back catalogue.

For die hard fans only.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
26/03/2013 17:53
Z'ont comme un petit problème de tarification, parfois, SoM. Un peu comme le box deluxe Morbid, qui doit bien être soldé à 10 boules maintenant, et toujours pas être épuisé - cette compile-ci qu'ils vendaient un scandaleux 18 boules voici quelques mois est actuellement vendue avec la précommande du prochain album pour 3 euros, nettement plus attrayants ^^
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
20/01/2013 11:37
Crom-Cruach a écrit : Placé Nirvana et Carcass dans la même phrase, chapeau !!

Ahaha, ouais! Y a rien qui m'arrête ...
gulo gulo citer
gulo gulo
20/01/2013 10:37
Je n'ai retenu que "Inverse", je crois.
citer
(ancien membre)
20/01/2013 09:27
Placé Nirvana et Carcass dans la même phrase, chapeau !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kylesa
Sludge/Metal/Rock
2012 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  3.83/5

plus d'infos sur
Kylesa
Kylesa
Kylesa - 2001 - Etats-Unis
  

écoutez
vidéos
Trailer
Trailer
Kylesa

Extrait de "From The Vaults Vol.1"
  

tracklist
01.   Intro **
02.   Inverse **
03.   111 Degree Heat Index ***
04.   Between Silence And Sound II ***
05.   Paranoid Tempo **
06.   End Truth *
07.   Bottom Line II ***
08.   Wavering **
09.   Bass Salts **
10.   Drained (Buzzov-en cover) **
11.   Set The Controls For The Heart Of The Sun (Pink Floyd cover) **
12.   Drum Jam **

* Nouveauté
** Rare / Inédit
*** Version alternative

Durée : 42 Mns

line up
parution
16 Novembre 2012

voir aussi
Kylesa
Kylesa
Spiral Shadow

2010 - Season Of Mist
  
Kylesa
Kylesa
Static Tensions

2009 - Prosthetic Records
  
Kylesa
Kylesa
Exhausting Fire

2015 - Season Of Mist
  
Kylesa
Kylesa
Ultraviolet

2013 - Season Of Mist
  
Kylesa
Kylesa
Kylesa

2002 - Prank Records
  

Essayez plutôt
Ghost Brigade
Ghost Brigade
Until Fear No Longer Defines Us

2011 - Season Of Mist
  
Fleshpress
Fleshpress
Tearing Skyholes

2013 - Kult Of Nihilow
  
American Heritage
American Heritage
Prolapse

2014 - Solar Flare
  
Bongripper
Bongripper
Hippie Killer

2007 - Autoproduction
  
Ghost Brigade
Ghost Brigade
IV - One with the Storm

2014 - Season Of Mist
  

Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Flamen
Furor Lunae
Lire la chronique