chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
78 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

In Flames - The Tokyo Showdown

Chronique

In Flames The Tokyo Showdown (Live)
(Live in Japan 2000)

Vous recherchez l'album live qui vous mettra dans une atmosphère remplie de guitares et de headbangs? Ne cherchez plus: le Tokyo Showdown vous a trouvé! Plus sérieusement, cet album live de nos Enflammés favoris est une vraie tuerie! Non seulement on y perçois extrêmement bien les instruments mais il contient tout ce qu'un album live se doit de posséder: Un son remarquable, des chansons très bien sélectionnées (on pourrait ici penser à une sorte de Best Of version live), une communication chaleureuse du groupe envers le publique (c.f. Clayman, Only For The Weak où Anders demande au publique de sauter "up and down" et Pinball Map où il demande qu'on participe à la chanson (!))

Au niveau des instruments, les guitares sont aussi heavy et mélodiques qu'en studio (les habitués des concerts In Flames seront certainement d'accord), les solo sont tellement bien produit qu'ils nous donnent des frissons de plaisirs (Scorn, Pinball Map, Behind Space)! La batterie se fait très présente et c'est avec joie que l'on ressent la double-pédale agiter nos osselets dans notre oreille moyenne! La basse de Peter est très perceptible et Anders chante très bien et ne semble jamais s'essouffler (et ô combien savons-nous que ce n'est pas très facile). Bref, nous avons ici le témoin compacté sur un disque de vinyl d'environs 11 cm de diamètre qui prouve la
présence et la qualité scénique qu'In Flames dégage pendant les concerts. Idéal pour ceux qui n'ont jamais vu le groupe en live!

Si on étudie l'album attentivement on constate qu'il est divisé en trois partie.: La première partie est celle de l'échauffement du publique, elle comprend les deux premières chansons; des chansons pas trop
rapides ni trop lentes pour bien se mettre en forme. La deuxième partie est celle où on sens que la salle est carrément en feu, où on peux sentir l'émotion; avec des titres comme Jotun et Moonshield qui ne s'en douterais pas ;)! Enfin la troisième et dernière division: l'intensité à la rapidité dégagée par le groupe! Et croyez-moi quand je dis intense et rapide je ne peux que dire la vérité réellement vrai! Avec un Clayman tellement Heavy qu'on ne sais plus où allez headbanguer, un Scorn et un Pinball Map tellement rapide qu'on s'en brise les vertèbres en headbanguant, un Colony riche et imbibé d'un océan complet d'euphorie de mélodies et d'émotion. Non, vraiment il est difficile de s'en remettre et, comme une drogue, impossible de s'en défaire (d'ailleurs qui voudrais s'en défaire?)

Le seul petit, petit, petit défaut de rien du tout est qu'on ne ressent pas beaucoup le public. Certes, on y entend les "Yeah", "YAAAA" et autres "Yahoooo" entres les pistes et quand Anders s'y adresse mais, n'ayons pas peur des mots, ce cher publique japonais manque peut-être un peu de reconnaissance envers In Flames! Mais bon j'ai n'ai pas été présent à ce fabuleux concert alors je dis sûrement n'importe quoi. Peut-être qu'ils ont été massacré par la musique qu'ils ont eu peine à crier? Enfin peux importe ce qui compte vraiment c'est d'être capable d'écouter encore et encore ce Tokyo Showdown sans que la monotonie s'installe et ca, ca ne vaut même pas tout l'or du monde!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Chris citer
Chris
31/03/2005 22:13
note: 3.5/5
xavier (invité) a écrit : comment jpourai me procurer le live ide gothenburg ?

Soulseek, emule and co, en tapant gothenburg 99...
citer
xavier (invité)
31/03/2005 22:05
comment jpourai me procurer le live ide gothenburg ?
Holy citer
Holy
13/10/2004
note: 3.75/5
oui mais en même temps le live de gotenburg n'a rien rien rien d'officiel!
si je pouvais aller me l'acheter avec une pochette convenable je dirais surement la même chose!

le publique, oui on l'entend pas...
le son et la voix pour moi ca passe bien, mais la pêche qu'il y a sur cet album; je n'en reviens toujours pas! c'est mon avis perso!
Dead citer
Dead
08/07/2004
note: 3/5
La chronique aléatoire vient de me rappeler que je n'ai pas posté de commentaire sur ce live.

Son pourri, voix à chier, public inexistant, ... Heureusement que c'est du In Flames parce que sinon, ce serait vraiment un truc à mettre au feu. Un live a éviter d'urgence et comme l'a dit Chris, mieux vaut se rabattre sur le live in Gothenburg 99 qui est bien meilleur de part son son et sa playlist si vous cherchez un live d'IF.
Chris citer
Chris
27/02/2004
note: 3.5/5
Je suis désolé Holy, mais personellement je n'accroches vraiment pas à ce live...le son est mauvais pr du live, le public est inexistant, et la prestation du groupe est bonne sans plus...à lui préferer sans aucun doute le live in gothenburg 99 (trouvable sur le Net), LA référence niveau bootlegs d'IF!

edit: après réécoute (au 13.0Cool, et à la vue de l'évolution actuelle du groupe ce live devient qd meme une référence du bon vieux tps d'IF...rien que pr ça il mérite un bon 7, la set list est génial et comme le disait holy c un des seuls témoignages "officiels" de cette époque en live alors profitons en!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
In Flames
Death Metal Mélodique
2001 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs : (5)  3.25/5
Webzines : (14)  3.05/5

plus d'infos sur
In Flames
In Flames
Metal alternatif / Teen-Music Deluxe - 1990 - Suède
  

tracklist
01.   Bullet Ride
02.   Embody the Invisible
03.   Jotun
04.   Food for the Gods
05.   Moonshield
06.   Clayman
07.   Swim
08.   Behind Space
09.   Only for the Weak
10.   Gyroscope
11.   Scorn
12.   Ordinary Story
13.   Pinball Map
14.   Colony
15.   Episode 666

Durée totale : 60:38

line up
voir aussi
In Flames
In Flames
Colony

1999 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Soundtrack To Your Escape

2004 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Whoracle

1997 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Clayman

2000 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Live In Flames (Bootleg)
(Gothenburg '99)

1999 - Label inconnu
  

Essayez aussi
Battlecross
Battlecross
Pursuit Of Honor

2011 - Metal Blade Records
  
Martriden
Martriden
The Unsettling Dark

2008 - Candlelight Records
  
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave

2013 - Autoproduction
  
At The Gates
At The Gates
At War With Reality

2014 - Century Media Records
  
Winter Of Sin
Winter Of Sin
Violence Reigns Supreme

2014 - Cyclone Empire Records
  

Abysmal Torment
The Misanthrope
Lire la chronique
Dalkhu
Lamentation and Ardent Fire
Lire la chronique
KEN Mode
Loved
Lire la chronique
Mara
Thursian Flame
Lire la chronique
Cardiac Arrest + Deadfuck + Pulsating Cerebral Slime
Lire le live report
Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique