chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
133 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Celeste - Pessimiste(s)

Chronique

Celeste Pessimiste(s) (EP)
Loin de moi l’idée de faire comme les Lyonnais à une époque – appuyer longtemps là où ça fait mal – mais tout de même, avant un Animale(s) laissant trop caressé dans le sens du poil, Celeste, c’était quand même autre chose. J’en veux pour preuve cet EP, longtemps relégué chez moi au rang d’œuvre mineure, puis catapulté parmi ce que le groupe a produit de mieux grâce à sa redécouverte lors de la sortie de sa version remasterisée.

Pourquoi ? Sans doute parce qu’il montre un visage différent de Celeste. A travers son titre moins jusqu’auboutiste mais pas franchement à la fête, Pessimiste(s) est un peu au quatuor ce que fut le début sans-titre à Tombs : au premier abord, une carte de visite où se présentent les différents éléments qui feront son identité (de la musique aux paroles, tout est déjà en gestation ici) puis progressivement un disque-pilier, donnant quelques éléments de réponse à la question « Mais pourquoi est-il aussi méchant ? ».

Car le plus grand succès de Pessimiste(s) est d’abord de montrer que Celeste est bien la suite du regretté Mihai Edrisch, une chute continue du créateur d’Un Jour Sans Lendemain. Un pied tremblant dans le désenchantement du screamo, un autre se ruant dans la tombe que sera Nihiliste(s), les dix-neuf minutes de l’ensemble oscillent entre sauvagerie à la fois stridente et jouée à ras-de-sol et moments plus posés, brumeux, sorte de screamo froid touchant de ses arpèges bleus et impuissants la cold-wave. La formation ne possède peut-être pas encore la force de cette production hermétique qu’elle aura par la suite, elle tire de cette maigreur un autre attrait, nettement trouble, entre élans trop bourrins pour réussir autre chose que se débattre dans le vide, rouge de colère, et pauses hors-du-temps, soudaines comme une prise de conscience, voluptueuses et pourtant bien plus crève-cœurs que les passages à tabac.

Je ne vais pas développer longuement ce que contient un disque aussi bref qu’efficace dans son intention de nous couper les jambes, mais Pessimiste(s), en tablant moins sur l’extrémisme noir et plus sur le vénéneux gris-bleu, prend la même tournure personnelle qu’a pu avoir Mihai Edrisch. Ce qui, sans renier ce que Celeste créera par la suite, place cet EP un peu au-dessus du reste, et fait que c’est lui que je lance quand l’heure n’est pas au grotesque et jouissif, mais à l’envie de succomber à sa faiblesse. Autant un ovni qu’un bijou.

La pochette de la réédition


DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

lkea citer
lkea
06/02/2014 15:00
note: 4/5
Ahahah, tu as bien fait alors Clin d'oeil
Invité citer
Aguirre
06/02/2014 14:56
Je lui ai botté le cul pour qu'il répare les liens! Gros sourire
lkea citer
lkea
06/02/2014 14:27
note: 4/5
Aguirre a écrit : Mortes Nées, Misanthropes et Nihilistes sont en téléchargement légaux ici:

http://denovali.com/mp3shop/Free-Downloads:::2.html


Et Pessimiste(s) également. Bizarre, ça ne fonctionnait pas quand j'ai essayé lors de la parution de la chronique... Bref, profitez-en Sourire
Invité citer
Aguirre
06/02/2014 10:25
Mortes Nées, Misanthropes et Nihilistes sont en téléchargement légaux ici:

http://denovali.com/mp3shop/Free-Downloads:::2.html
lkea citer
lkea
04/02/2014 18:57
note: 4/5
pripri a écrit : Par contre je sais pas si je t'ai bien lu mais tu placerais ce petit EP encore un peu maladroit au-dessus du reste de la disco o_o ?!

Un chouïa oui. Il est moins abouti qu'un Morte(s) Née(s) mais il a quelque chose de plus trouble, triste etc. Et la maladresse, même si c'est pas toujours en faveur d'un disque, c'est parfois ce qui ajoute un "plus", du charme. C'est le cas ici je trouve.
lkea citer
lkea
03/02/2014 15:46
note: 4/5
pripri a écrit : Mihai Edrisch venant de marcher sur un lego pied nu

Oubliez la chronique au-dessus. Celle-là est bien mieux.
lkea citer
lkea
03/02/2014 11:35
note: 4/5
Discographie bouclée. Impossible de trouver un lien de téléchargement libre, donc en voici un vers le Bandcamp du groupe pour écouter la chose :

http://celestes.bandcamp.com/album/pessimiste-s

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Celeste
Screamo/Post Sludgecore
2006 - Purepainsugar
2011 - Denovali Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (7)  4.29/5
Webzines : (6)  3.51/5

plus d'infos sur
Celeste
Celeste
Post Hardcore / Black Metal - 2005 - France
  

tracklist
01.   Afin de tromper l’ennui
02.   Diluons nos souvenirs d’enfance
03.   D’abysses en abysses
04.   De notre aversion à notre perversion
05.   Car quoi qu’il advienne, tout est à chier

Durée : 18 minutes 50 secondes

line up
voir aussi
Celeste
Celeste
Morte(s) Née(s)

2010 - Denovali Records
  
Celeste
Celeste
Misanthrope(s)

2009 - Denovali Records
  
Celeste
Celeste
Nihiliste(s)

2008 - Denovali Records
  
Celeste
Celeste
Animale(s)

2013 - Denovali Records
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique