chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
88 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nuklear Frost - Subjugation

Chronique

Nuklear Frost Subjugation
Premier album de Nuklear Frost, entité complètement inconnue au bataillon (pourtant, avec un nom aussi moisi, difficile de passer inaperçu), "Subjugation" représente pour moi une véritable bouffée d'air vicié dans ma recherche frénétique d'albums d'exceptions, de perles rares à décortiquer. Non pas que la galette en question soit exceptionnelle, loin s'en faut. Au contraire, elle reste classique aussi bien sur le fond (la musique) que sur la forme (artwork dégueulasse et thématiques obscures). Mais l'album possède suffisamment de qualités, et est suffisamment bien produit et joué pour retenir aussi bien l'attention du mélomane que celle de l'amateur de musique bas du front. Autoproduit par le groupe et disponible en format digital (les versions "physiques" sortiront plus tard cette année chez Tridoid Records), "Subjugation" est un véritable hommage au Black Metal dans ce qu'il a de plus classique.

Doté d'un son résolument moderne que l'on doit à Max Karon (ayant bossé, entre autres, pour Devil Driver), l'ensemble des titres possède une production convaincante, qui fait ressortir le niveau technique plus-que-correct des musiciens. Un son excellent, oui... bien qu'un peu trop lisse. Pas de véritable "grain" auquel s'accrocher, aucune aspérité, tout est vraiment trop propre et compressé - même en FLAC (format numérique oblige) les cymbales possèdent une sonorité désagréable, sous-échantillonnée. Un point de détail, j'en conviens, mais qui devient rapidement agaçant tout au long de la demie-heure que dure "Subjugation". La voix est parfaitement mixée, et fort heureusement, car c'est réellement le chant qui va rythmer les compositions de l'album. Growls caverneux, attaques hystériques saccadées par les blasts, voire incursions monastiques sur "Become Death", R emprunte aussi bien à Kvarforth qu'à Attila Csihar (dans une moindre mesure, certes). Et, par dessus tout, arrive à incarner un sentiment de puissance, notamment dans les choeurs quasi-martiaux de "In the Name of Nothing".

Question originalité, on repassera (le sample le plus cliché de l'année 2014 en ouverture de "Charnel Ditch") et sans regret aucun, puisque la véritable force de Nuklear Frost est bel et bien de transcender un genre, non pas de le renouveller. En proposant des incursions mélodiques qui empoignent véritablement l'auditeur. Tremolo-picking vénéneux ("Vortex of Horror"), parties plus sournoises quasi-arpégées ("Charnel Ditch", justement) ou ambiances plus malsaines (les parties mid-tempo de "The Failure of Altruism"), "Subjugation" concentre réellement le meilleur du Black Metal dans une synthèse décapante. Et ce en évitant de tomber dans le piège de la répétition par des compositions judicieusement construites, faisant de l'album un crescendo qui atteint son paroxysme sur le dernier titre, probablement le meilleur. De fait, l'attention de l'auditeur ne faiblit pas un seul instant, concentration maintenue également par la courte durée de l'opus. Digeste et efficace, deux qualités qui devraient être les maîtres-mots de toute sortie extrême, et qui ne sont malheureusement qu'exceptionnelles.

Petite surprise de ce milieu d'année, Nuklear Frost sort de nulle part et signe un album de grande qualité, mélodique sans être pénible, rentre-dedans sans être lassant. "Subjugation" brille par l'homogénéité de ses compositions et se pose en véritable "hommage" au genre que nous aimons.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
menaceruine
13/08/2014 13:58
Effectivement ça sort de nulle part , la prod me dérange pas du tout , bonne découverte pour moi aussi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nuklear Frost
Black Metal
2014 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines : (3)  7.87/10

plus d'infos sur
Nuklear Frost
Nuklear Frost
Black Metal - 2004 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Uranium Censer  (02:11)
02.   Theist Holocaust  (04:11)
03.   In the Name of Nothing  (04:25)
04.   Vortex of Horror  (03:45)
05.   Charnel Ditch  (04:16)
06.   The Failure of Altruism  (04:34)
07.   Become Death  (08:30)

Durée : 31:52

Essayez aussi
Sigillum Diabolicum
Sigillum Diabolicum
Monothéisme : Le Grand Culte Mortifère

2014 - Hass Weg Productions
  
Sheidim
Sheidim
Infamata (EP)

2017 - I, Voidhanger Records
  
Ars Macabra
Ars Macabra
III

2013 - Odium records
  
Carpathian Forest
Carpathian Forest
Morbid Fascination of Death

2001 - Avantgarde Music
  
Cult of Erinyes
Cult of Erinyes
Golgotha (EP)

2011 - Kunsthauch Records
  

Voëmmr
O ovnh intot adr mordrb
Lire la chronique
PPCM #14 - Ton Heavy Metal en 3D !
Lire le podcast
THE SOLAR ABYSS TOUR
Fauna + L'Acéphale + Shanti...
Lire le live report
Necromutilator
Black Blood Agression
Lire la chronique
Nekrasov
Lust of Consciousness
Lire la chronique
Iron Savior
Kill or Get Killed
Lire la chronique
Cénotaphe
Empyrée (EP)
Lire la chronique
Night Crowned
Humanity Will Echo Out (EP)
Lire la chronique
Wapentake
Vestiges
Lire la chronique
Turnstile
Time & Space
Lire la chronique
Waldgeflüster
Mondscheinsonaten
Lire la chronique
Nordjevel
Necrogenesis
Lire la chronique
Drastus
La Croix de Sang
Lire la chronique
Zaraza
Spasms of Rebirth
Lire la chronique
Metalhertz - S02E02 – Le monde fou de Tobias Sammet
Lire le podcast
Le Canyon - S2//Épisode 3 - Le Chant du Cygne
Lire le podcast
Darkened Nocturn Slaughtercult
Mardom
Lire la chronique
Ultra Silvam
The Spearwound Salvation
Lire la chronique
Fabulous Desaster
Off With Their Heads
Lire la chronique
Cénotaphe / Circle Of Ouroborus
Cénotaphe / Circle Of Ourob...
Lire la chronique
Putrefied Corpse
Left To Rot
Lire la chronique
Little Dead Bertha
Age of Silence
Lire la chronique
Foul
Of Worms (EP)
Lire la chronique
A VAN RECORDS EVENING
Chapel Of Disease + The Rui...
Lire le live report
Nusquama
Horizons Ontheemt
Lire la chronique
BM Grec... Mais fais pas chier avec ROTTING CHRIST !!!
Lire le podcast
Devouror
Slay for Satan (EP)
Lire la chronique
Allegaeon
Apoptosis
Lire la chronique
Majestic Mass
Savage Empire of Death
Lire la chronique
Cirith Gorgor
Sovereign
Lire la chronique