chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Athanatos - Unholy Union

Chronique

Athanatos Unholy Union (Démo)
Dernier rejeton maléfique enfanté par le Chili, Athanatos est un jeune duo formé en 2013 à qui l’on doit deux démos parues l’année dernière. La première, sortie de façon indépendante et intitulée Rehearsabbat MMXIV, consiste en un simple CD-R dont les deux titres ont été enregistrés (comme son nom l’indique) durant les diverses répétitions du duo. Un moyen pour Athanatos de partir en quête d’un éventuel label. Ainsi faisant, les Chiliens ont su attiser la curiosité d’Iron Bonehead Productions qui a sorti dans la foulée la seconde démo du groupe intitulée Unholy Union. Disponible jusque-là au format cassette, Nuclear War Now! s’est récemment chargé de sortir la version vinyle. Autant dire qu’Athanatos n’a donc pas traîné pour faire l’unanimité au sein de l’underground, collaborant ainsi avec deux des plus intéressants labels du genre.

Derrière ce duo, on retrouve ainsi Imperator Gzophus du groupe Aquer mais surtout Hateaxes Command aka Pablo Clares (ex-Atomic Aggressor, ex-Magnanimus, ex-Execrator, ex-Hades Archer, ex-Megiddo... et également ingénieur du son pour Demonic Rage, Force Of Darkness, Slaughtbbath ou encore Unaussprechlichen Kulten). Bref, un beau pédigrée qui laisse espérer une musique a priori d’excellente facture d’autant que l’artwork de Daniel Desecrator est plutôt du genre à mettre l’eau à la bouche.

Sorti à la suite de Rehearsabbat MMXIV, Unholy Union en reprend l’intégralité des titres auxquels viennent s’ajouter deux nouvelles compositions. Soit un total de quatre titres pour un peu moins de vingt minutes d’un Black/Death bestial et blasphématoire dans la plus pure tradition sud-américaine. Pas de grosse surprise en matière de contenu même s’il est juste d’admettre qu’Athanatos possède une certaine personnalité, notamment grâce à la voix d’Imperator Gzophus. Une voix avec pas mal de réverb qui étonne parfois par sa mise en place, comme en atteste ce phrasé assez atypique sur "Unholy Union" (entre 2:17 et 2:41). Quant au timbre, sans forcément sortir des sentiers battus, il se révèle assez orignal pour le genre pratiqué ici. Une voix un brin pataude et assez grasse (contrairement à ces voix arrachées et décharnées qu’on a davantage l’habitude d’entendre) qu’on imagine plutôt bien sur un disque de Sludge poisseux. Un parallèle qui peut sembler étrange pour un groupe de Black/Death mais que l’on retrouve pourtant jusque dans sa musique à l’occasion de quelques séquences bien plus lourdingues et tordues. Vous ne me croyez pas? Ecoutez ce long passage entêtant sur "Unholy Union" à partir de 2:53 ou encore ce break à 2:15 sur "Per Vas Nefandum" avec ces quelques notes dissonantes à la Eyehategod. Des passages qui viennent aérer des compositions menées le plus souvent tambours battants à coup de blasts et de trémolo diaboliques.

Car ne vous y trompez pas, Athanatos est un groupe de Black/Death qui fait bel et bien du Black/Death. Rien de bien nouveau dans ce que propose le duo chilien mais un goût pour le travail bien fait qui passe par des riffs obscurs et malsains dont l’urgence est systématiquement palpable, une batterie souvent survoltée, presque bordélique et une atmosphère old school toujours très sombre et résolument blasphématoire. Le tout servi par une production bien éloignée des clichés pouvant encore persister à l’égard de la scène underground sud-américaine. En ingénieur du son averti et expérimenté, Pablo Clares livre ici une vision équilibrée entre crédibilité underground (l’atmosphère old school est en effet bien retranscrite, aidé certains artifices btels que cette réverb sur la voix, un son de batterie naturel et explosif, une guitare qui grésille) associé à un souci d’efficacité et de lisibilité (un son plutôt propre ne nécessitant pas de tendre l’oreille).

Après Oraculum, Atomic Aggressor, Death Vomith, Ancient Crypts, Perversor, Slaughtbbath, Wrathprayer... le Chili montre une fois de plus qu’il a encore bien des choses à dévoiler. Une scène prolifique et particulièrement convaincante qui n’a plus à rougir face aux productions européennes ou américaines. Dans le cas d’Athanatos, le groupe réussit à se démarquer par une approche un poils plus originale qu’à l’accoutumé sans pour autant sacrifier au caractère primitif et bestial de son Black/Death. Je guette d’ors et déjà la suite avec beaucoup d’intérêt.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
15/01/2015 11:38
En écoute intégrale sur Bandcamp.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Athanatos
Black / Death Metal
2014 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3.5/5

plus d'infos sur
Athanatos
Athanatos
Black / Death Metal - 2013 - Chili
  

formats
  • K7 / 2014 - Iron Bonehead Productions
  • Vinyl / 2014 - Nuclear War Now! Productions

écoutez
tracklist
01.   Unholy Union
02.   Reverse The Creation
03.   Per Vas Nefandum
04.   Full Moon Rites Of Sabbat

Durée : 17:26

line up
parution
24 Juin 2014

Essayez aussi
Panzerchrist
Panzerchrist
Regiment Ragnarok

2011 - Listenable Records
  
Miserist
Miserist
Miserist (EP)

2017 - Krucyator Productions
  
Dawn of Nil
Dawn of Nil
Culminating Ruins

2019 - Indépendant
  
Temple Of Baal
Temple Of Baal
Mysterium

2015 - Agonia Records
  
Absolvtion
Absolvtion
Gallow's Destiny (EP)

2018 - Atavism Records
  

Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique
SpellBook
Magick & Mischief
Lire la chronique
Golden Ashes
In the Lugubrious Silence o...
Lire la chronique
Owls Woods Graves
Citizenship of the Abyss
Lire la chronique
Puteraeon
The Cthulhian Pulse: Call F...
Lire la chronique
Omegavortex
Spectral Blackness (Compil.)
Lire la chronique
Carnal Ruin
The Damned Lie Rotting (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL : La collection DIGI internationaux de SAKRIFISS
Lire le podcast
Henrik Palm
Poverty Metal
Lire la chronique
Striges
Verum Veterum
Lire la chronique
Isen Torr
Mighty & Superior (EP)
Lire la chronique
Töxik Death
Sepulchral Demons
Lire la chronique