chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Embrace Of Thorns - Praying For Absolution

Chronique

Embrace Of Thorns Praying For Absolution
En attendant la chronique du nouvel album des Grecs d’Embrace Of Thorns qui devrait suivre dans les jours/semaines à venir, intéressons-nous enfin à son prédécesseur intitulé Praying For Absolution. Nous avions jusque-là passé celui-ci sous silence par faute de temps mais la sortie officielle il y a tout juste quelques jours de Darkness Impenetrable est finalement l’occasion idéale pour rendre une bonne fois pour toute justice à ce disque qui aurait mérité de figurer dans ces colonnes depuis déjà belle lurette.
Pour ce troisième album, Embrace Of Thorns a fait appel aux services de l’illustrateur Croate Marko Marov plus connu sous le nom de Vatra I Sumpor. Celui-ci, remarqué pour son travail pour des groupes tels que Bestial Raids, Doombringer, Insulters ou encore Ride For Revenge, livre avec Praying For Absolution un artwork extrêmement chargé illustrant ainsi très bien la densité du Black/Death de l’entité grecque.

Alors, quoi de neuf sous le soleil méditerranéen depuis la sortie d’Atonement Ritual? Et bien pour commencer, Embrace Of Thorns a vu son line-up gonfler presque de moitié avec l’arrivée en 2009 de Necromancer666 aka Christ Molestor à la basse et d’Anastasis Valtsanis de Dead Congregation à la guitare (sous le pseudonyme d’Abomination Virginborn). Une collaboration qui n’aura pas duré très longtemps puisque le premier tirera sa révérence en 2013 (avec pour seul crédit sa participation à l’album Praying For Absolution) alors que le second, probablement trop occupé avec son groupe et son label (feu Nuclear Winter), quittera la formation en 2011, juste après la sortie de ce troisième album.
Autre point d’attention, la durée des compositions qui tend ici à sensiblement s’allonger en comparaison des titres d’Atonement Ritual. Un "défaut" pointé du doigt à l’époque par Keyser qui, dans sa chronique, exprimait une certaine frustration quant à la durée de certains morceaux dépassants tout juste les deux minutes. Il semble qu’Embrace Of Thorns ait choisit de prendre en compte les quelques griefs de mon cher et estimé collègue puisque pour le même nombre de titres (treize au total) Praying For Absolution culmine ainsi à quarante-sept minutes contre trente-quatre pour son prédécesseur. Du coup, ceux qui ont pu partager l’avis de ce dernier au sujet du caractère quelque peu redondant des riffs du trio (à l’époque) considéreront très certainement Praying For Absolution comme un disque plus abouti dans la mesure où le groupe semble avoir pris le temps de développer davantage ses idées tout en prenant gare à ne pas déséquilibrer ses compositions (et perdre ainsi en efficacité).

Pour le reste, Embrace Of Thorns confirme sa subtile mutation entamée sur Atonement Ritual en proposant une fois de plus un sinistre mélange de Black/Death toujours aussi malsain et blasphématoire. Les atouts vantés par Keyser sur sa chronique sont une fois de plus ceux qui caractérisent Praying For Absolution à savoir un équilibre parfait entre séquences punitives menées tête baissée sur la base de blasts soutenus et passages mid-tempo rampants bien plus ambiancés, révélant dans les deux cas une atmosphère particulièrement sinistre et evil (merci à tous ces riffs de l’Enfer et autres leads démoniaques à vous glacer le sang). D’ailleurs, Embrace Of Thorns continue de distiller avec parcimonie mais efficacité quelques interludes instrumentaux contribuant à rendre encore un peu plus concret (cloches, instruments orientaux, voix/murmures incantatoires...) cette ambiance épaisse et moite de caveau funéraire ("Unlocking The Gate Of Nergal", "Serpent’s Mark", "Awakening The Dead", "Incantation Of The Four Gates").
L’autre point fort d’Embrace Of Thorns est la complémentarité vocale dont le groupe fait preuve une fois de plus ici. Si Archfiend DevilPig reste le principal chanteur de la formation, celui-ci est systématiquement épaulé par deux de ses comparses à savoir Herald Of Demonic Pestilence (guitare) et Vagelis Felonis (batterie). Et si on peut bien évidemment remarquer la différence de tessiture entre chacun de ces trois protagonistes (growls plus ou moins profonds, cris, chant arraché ou déclamé...), c’est surtout la puissance et ce qui s’en dégage (notamment un sentiment de folie) qui donne aux compositions ce petit plus non négligeable. Alors que certaines de ces voix sont placées plutôt en avant dans le mix, d’autres se montrent volontairement plus en retrait afin d’apporter du relief ainsi qu’une certaine dynamique. Un détail diront certains mais qui fait une fois encore toute la différence.

Embrace Of Thorns semble donc avoir bien écouté les recommandations de Thrashocore et ainsi revu très légèrement sa copie pour présenter fin 2011 une version améliorée du déjà très convaincant Atonement Ritual (pour information, je lui avais mis un 8). Ceux qui avaient donc trouvé à redire devraient aujourd’hui être comblé (enfin j’imagine qu’ils ne m’ont pas attendu car pour le coup, je ne suis pas spécialement en avance, ni même à l’heure...). Quoi qu’il en soit, Praying For Absolution est un formidable album de Black/Death bien plus intéressant que son étiquette le laisse penser. La raison? Une certaine personnalité plus marquée que pour les trois quarts des groupes évoluant dans ce registre et surtout un équilibre savamment dosé de séquences mid-tempo rugueuses et menaçantes et de passages bien plus vils et malsains. En espérant que la suite soit au moins aussi convaincante.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
23/04/2015 08:31
En écoute intégrale sur Bandcamp.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Embrace Of Thorns
Black / Death Metal
2011 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Death Metal - 1999 - Grèce
  

tracklist
01.   Unlocking The Gate Of Nergal
02.   Ancient Waters Speak
03.   A Mass For Fiends Forlorn
04.   Serpent's Mark
05.   The Origin Of Scourge
06.   Debris Crowns His Earthly Worms
07.   In Somberness Purified
08.   Conscicide (Reaping The Callous Fruits)
09.   Awakening The Dead
10.   Ruins Of Man Scattered Like Ash
11.   Scarred By Moloch
12.   Praying For Absolution
13.   Incantation Of The Four Gates

Durée : 46:59

line up
parution
20 Décembre 2011

voir aussi
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Darkness Impenetrable

2014 - Nuclear War Now! Productions
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Atonement Ritual

2009 - Nuclear War Now! Productions
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Scorn Aesthetics

2018 - Iron Bonehead Productions
  
Maveth / Embrace Of Thorns
Maveth / Embrace Of Thorns
A Plague Through The Heavens (Split-CD)

2014 - Dark Descent Records
  

Essayez aussi
Akercocke
Akercocke
Antichrist

2007 - Earache Records
  
Sacramentum
Sacramentum
The Coming Of Chaos

1997 - Century Media Records
  
Pseudogod
Pseudogod
Deathwomb Catechesis

2012 - Hells Headbangers Records
  
Hyems
Hyems
Antinomie

2007 - Restrain Records
  
Pilori
Pilori
À Nos Morts

2020 - Terrain Vague / APB Records / Coups de Couteau
  

Aria
Generator of Evil
Lire la chronique
Ruttokosmos
Kärsimys (Compil.)
Lire la chronique
Disrupted
Pure Death
Lire la chronique
Vanden Plas
The God Thing
Lire la chronique
Asphyx
Necroceros
Lire la chronique
Cold Earth
Your Misery, My Triumph
Lire la chronique
Dieu De La Haine
Lire l'interview
Cult Graves
Strange Customs (EP)
Lire la chronique
Saille
V
Lire la chronique
Carbonized
For The Security
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast
Nightfall
At Night We Prey
Lire la chronique
Abominated
Decomposed (Démo)
Lire la chronique
Floorpunch
Twin Killing (Compil.)
Lire la chronique
Liquid Tension Experiment
Liquid Tension Experiment 2
Lire la chronique
Necrectomy
Interrupted Slumber (EP)
Lire la chronique
Necronomicon
The Final Chapter
Lire la chronique
Suffering Hour
The Cyclic Reckoning
Lire la chronique
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)
Lire la chronique
Kankar
Dunkle Millennia
Lire la chronique
Fange
Pantocrator
Lire la chronique
Aria
Night Is Shorter Than Day
Lire la chronique
King Diamond
Fatal Portrait
Lire la chronique
Worst Doubt
Extinction
Lire la chronique
Grima
Rotten Garden
Lire la chronique
Alice In Chains
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Decaying Purity
Mass Extinction of the Prov...
Lire la chronique
Cystic
Incineration Rites (EP)
Lire la chronique
Stortregn
Impermanence
Lire la chronique
La Voûte #5 - La Trilogie Dead Can Dance
Lire le podcast