chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Cut Up - Forensic Nightmares

Chronique

Cut Up Forensic Nightmares
Depuis le 1er Juillet, comme vous le savez certainement, notre cher gouvernement nous a interdit de :

 téléphoner avec un kit mains libres en conduisant
 manger en conduisant (fini la blanquette de veau à 140 sur l’A6 entre 2 RdVs, fichtre)
 boire en conduisant (il parait que c’était déjà le cas, mais je ne m’en remet définitivement pas)
 baiser en conduisant (non que ce soit évident, mais quand même, un peu de folie messieurs les élus)
 écouter de la musique trop fort « type boite de nuit » en conduisant


Je suis resté longtemps perplexe sur cette dernière interdiction, alors même que « Forensic Nightmares » débaroulait à fond la caisse (en voiture hihi c’est drôle) dans les enceintes de ma Smart modèle « Pink lady ». Est-ce qu’écouter de la musique trop fort type « brutal death avec des anciens de VOMITORY » était interdit, ou était-ce simplement de la musique de type « merdique à la David Guetta » ? J’ai envoyé un mail, resté sans réponse, à ce jour, à l’administration, je vous tiens évidemment informé des suites à donner à cette affaire.

Toujours est-il qu’en attendant que nos chers élus se prononcent sur ce cas d’école, je souhaitais évoquer avec vous ce premier album de CUT UP, qui comprend donc 50% du line up de feu-VOMITORY en son sein : Erik, toujours au chant et à la basse, et Tobias à la batterie. S’adjoignant les services d’Andreas et d’Anders (ex-COLDWORKER), ce charmant quatuor m’a donc permis de transgresser les règles de la Sécurité Routière en malmenant bien des oreilles dans les rues de Lyon et alentours. Car « Forensic Nightmares », tout comme un bon VOMITORY en son temps, ne s’écoute qu’à plein tube : ce n’est pas à faible volume qu’ « Enter Hell » et son intro thrashy fera son plein effet, mais plutôt à fond les ballons, comme le BPM qui s’emballe dès la 18e seconde. Si vous connaissiez VOMITORY, alors vous étiez un homme de goût, et savez à quoi vous attendre avec CUT UP ; du gras, du bourrin, et du BPM. Comme on dit, bourrin un jour, bourrin toujours.

Sauf que… sauf que, sans doute par l’arrivée d’un peu de sang neuf au sein du line up, CUT UP est un peu plus aéré que son grand frère : déjà par la présence de solis, heureusement délivrés avec parcimonie, mélodiques et charmants à l’écoute (« Brain Cell Holocaust »), et qui ne dénaturent pas pour autant le fond d’agressivité qui émane de l’album. Mais disons qu’à coté d’un « Terrorize, Brutalize, Sodomize », et ce malgré une pochette gore à souhait, « Forensic Nightmares » a une âme plus proche du Death Metal qui sait se la jouer un peu fine dans ses arrangements (« Dead and Impaled », excellente compo à tiroirs) que du Brutal Death bas du front qui ne dépasse pas les 3 mn chrono en main. Et celui lui réussit plutôt bien, car à varier les plaisirs entre des tempos archi rapides (« Stab and Stab Again », « Enter Hell ») et du mid tempo bien pachydermique (les deux représentantes du genre, « Brain Cell Holocaust » et « Order of the Chainsaw » sont à ce titre excellentes, même si cette dernière me rappelle furieusement « Eaten » d’un certain BLOODBATH), l’album gagne en durée de vie ce qu’il perd un peu en agressivité brute. L’évolution est ceci dit logique, car mon collègue Niktareum avait déjà remarqué dans sa chronique du dernier VOMITORY « Opus Mortis VIII » une tendance à se laisser aller plus aisément à la mélodie…

« Forensic Nightmares » est un bon coup d’essai de vétérans qui nous font revivre un combo emblématique de la scène Death Suédoise : pour autant, si je devais choisir entre réécouter du VOMITO ou ce CUT UP, mon choix irait malgré plutôt vers le Grand Ancien, question d’efficacité sans doute. Mais ne tergiversons pas, et sachons apprécier la réincarnation de VOMITORY sous un nouveau nom, en espérant que ce premier effort sera suivi d’un petit frère confirmant les espoirs que je lui porte.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

InnerDam citer
InnerDam
23/09/2016 19:55
note: 7/10
Vomitory
InnerDam citer
InnerDam
23/09/2016 19:54
note: 7/10
Cut Up, ou le prototype même du groupe dont on passe complètement à côté pour certaines raisons :
- Pochette à chier
- nom à chier.
- enième groupe suédois...
Le genre de skeud que j'évitais ado dans les rayons, affublé d'un sticker Kerrang ou Metal Hammer vous promettant l'album qui tue! En bref, à fuir...
Mais la présence d'anciens Vomitary m'a fait tiquer, et là, très bonne surprise à l'écoute. Un bon disque de brutal qui ne revolutionne pas le genre, mais distribue des mandales là où il faut. Perso j'évite le brutal en bagnole, ça me rend nerveux :-)
Jean-Clint citer
Jean-Clint
23/09/2016 15:48
note: 8/10
Un très bon album de Death bien brutal qui reprend une bonne partie des idées inclues dans les derniers VOMITORY mais qui a la bonne idée d'y mettre un peu plus d'harmonies.

Ca ne révolutionne en rien mais ça fait du bien là où se passe !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Cut Up
Death Metal
2015 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (5)  7.6/10
Webzines : (16)  7.39/10

plus d'infos sur
Cut Up
Cut Up
Death Brutal - 2015 - Suède
  

vidéos
Burial Time
Burial Time
Cut Up

Extrait de "Forensic Nightmares"
  
A Butchery Improved
A Butchery Improved
Cut Up

Extrait de "Forensic Nightmares"
  

tracklist
01.  Enter Hell
02.  Burial Time
03.  Remember The Flesh
04.  A Butchery Improved
05.  Brain Cell Holocaust
06.  Forensic Nightmare
07.  Camouflesh
08.  Order Of The Chainsaw
09.  Stab And Stab Again
10.  Bunker Z 16
11.  Dead And Impaled

line up
parution
26 Juin 2015

voir aussi
Cut Up
Cut Up
Wherever They May Rot

2017 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Unleashed
Unleashed
Sworn Allegiance

2004 - Century Media Records
  
Memoriam
Memoriam
For The Fallen

2017 - Nuclear Blast Records
  
Cenotaph
Cenotaph
The Gloomy Reflection Of Our Hidden Sorrows

1992 - Horus Productions
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
...For Victory

1994 - Earache Records
  
Cerebral Rot
Cerebral Rot
Odious Descent Into Decay

2019 - 20 Buck Spin Records
  

Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique
Higher Power
27 Miles Underwater
Lire la chronique
Reaper
Unholy Nordic Noise
Lire la chronique
Moraš
Gaze Of The Void (Démo)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast