chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
162 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Samael - Eternal

Chronique

Samael Eternal
Samael ou le plus grand groupe de metal suisse (avec Celtic Frost, en même temps j'en compte pas beaucoup…), point final. Pas besoin de continuer la lecture, chaque album du groupe a été synonyme de modernité et d'originalité : le groupe répond encore une fois à l'appel. Cependant ici l'épreuve est d'autant plus grande que 3 ans plus tôt un chef d'œuvre portant le nom de « Passage » vit le jour. Comment sortir un successeur d'un tel monument ? Surtout que 6 mois avant la sortie de « Eternal », l'EP « Exodus », assez médiocre, mais qui n'annonçait pas encore le changement, avait fait hérisser les cheveux de certains fans. Seulement voilà, « Eternal » fut une immense surprise, oublier les anciens albums : virage significatif de Samael.

Le groupe s'écarte avec « Eternal » du black moderne à tendances electro si indescriptible de « Passage », le style pratiqué ici est tout simplement indéfinissable. La guitare devient quasi-anecdotique et le clavier devient le pilier de l'album, l'ambiance ainsi dégagée emmène l'auditeur tout droit à mille lieux dans l'espace. Les titres se suivent et nous enfoncent de plus en plus dans une lointaine galaxie, le côté atmosphérique est omni présent et laisse la part belle à une certaine froideur et tristesse (plus marquée sur certains titres) comme par exemple « Together », « The Cross » ou « Nautilus And Zeppelin ».
D'autres se démarquent par leur efficacité indéniable dû à des refrains totalement imparables, le titre « Supra Karma » ne pourra plus ainsi quitter vos oreilles, la faute à qui ? A un Xy au meilleur de sa forme, armé de sa boite à rythme et de son clavier, le bonhomme nous fait flotté dans l'espace grâce à ses sons electros et ses rythmes entraînant. Jamais je n'avais entendu des titres avec un tel rendu de modernité, du break magnifique de « I » au planant « Infra Galaxia ».
Ajouté à çà la voix de Vorph, qui ne pouvait pas mieux se fondre dans ce style de musique, avec également son chant clair si particulier et particulièrement bluffant (« Together », « Us »), embelli par la multitude d'effets sur sa voix que l'album comporte.
« Eternal » marque donc le changement et pas que dans la musique jouée, fini les paroles provocantes sur l'autodestruction de l'humanité, la mort et la souffrance d'un « Ceremony Of Opposites » par exemple ; écouter donc « Together » ou « Us » : amour, paix…l'évolution de Samael est donc totale.

Cependant malgré un album excellent dans sa globalité, certains titres bien que vraiment très bon possèdent des passages assez risibles (le clavier musique d'ascenseur sur « Being » par exemple) et font pâle figure à côté de monument comme « Year Zero » ou l'excellent « Ailleurs », mais là c'est vraiment chercher la petite bête. On aurait apprécier une meilleure production pour une puissance encore plus marquée et des guitares un peu plus mises avant, l'album sonnant un peu trop synthétique. Le gros point en fait réside dans le changement de style assez radical de Samael, certains fans qui suivent depuis les premiers albums pourraient être assez choqués, d'autres comme moi, complètement sous le charme à chaque écoute de cette atmosphère, de cette efficacité et de cette originalité indéniables.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Yellow08 citer
Yellow08
22/06/2013 16:35
... Et le mytique " Celtic Frost " !!!!!

Pour les Young Gods à écouter d'urgence
L'Eau Rouge (1989), pour moi leur meilleur album, et étrange coincidence année de sortie du No More Color de Coroner !!!
Invité citer
Aguirre
21/06/2013 09:36
... Et The Young Gods. Moins Metal mais aussi aventureux.
Invité citer
blaireaudu53
20/06/2013 16:50
Tu as oublié de citer par exemple Coroner dans les groupes suisses célèbres ;-)
Evil_Nick citer
Evil_Nick
30/10/2004
note: 8.5/10
j'avais beaucoup apprécié "Exodus" et cet album m'a franchement surpris à la première écoute : guitares pas assez marquées, trop d'effets sur le chant. même après plusieurs écoutes des titres comme "us" restent gravés dans ta mémoire. ils ont apporté une touche un peu plus "easy-listening" sans pour autant trahir leur syle musical
sinon, d'accord avec toi, certains passages sont un peu dispensables mais ça reste un excellent album

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Samael
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (10)  8.35/10
Webzines : (13)  8.17/10

plus d'infos sur
Samael
Samael
Electro/Black Indus - 1987 - Suisse
  

écoutez
vidéos
I
I
Samael

Extrait de "Eternal"
  

tracklist
01.   Year Zero
02.   Ailleurs
03.   Together
04.   Ways
05.   The Cross
06.   Us
07.   Supra Karma
08.   Nautilus & Zeppelin
09.   I
10.   Infra Galaxia
11.   Being
12.   Radiant Star

Bonus réédition :
13.   Ways (alternative mix)
14.   Ailleurs (alternative mix)
15.   Infra Galaxia (alternative mix)
16.   Us (instrumental)
17.   The Cross (instrumental)
18.   I (instrumental)
19.   Ways (drum'n'bass mix)

line up
voir aussi
Samael
Samael
Solar Soul

2007 - Nuclear Blast Records
  
Samael
Samael
Reign Of Light

2004 - Regain Records
  
Samael
Samael
Exodus (MCD)

1998 - Century Media Records
  
Samael
Samael
Above

2009 - Nuclear Blast Records
  
Samael
Samael
Lux Mundi

2011 - Nuclear Blast Records
  

Fates Warning
A Pleasant Shade Of Grey
Lire la chronique
Wyrd
Vandraren
Lire la chronique
Graveland
Hour of Ragnarok
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Pathogenesis Infest Phlegms...
Lire la chronique
Fleshdriver
Leech (EP)
Lire la chronique
Aborted
Maniacult
Lire la chronique
Haken
The Mountain
Lire la chronique
Chamber Of Unlight
Realm Of The Night
Lire la chronique
10 Code
Ride
Lire la chronique
Abandon
When It Falls Apart
Lire la chronique
Witch Vomit
Abhorrent Rapture (EP)
Lire la chronique
Malevolent Creation
Dead Man's Path
Lire la chronique
Árstíðir lífsins
Saga á tveim tungum II: Eig...
Lire la chronique
Archgoat
Heavenly Vulva (Christ's La...
Lire la chronique
Mr. Bungle
Mr. Bungle
Lire la chronique
Thy Light
Thy Light (EP)
Lire la chronique
Civerous
The Expedition Of Illness (...
Lire la chronique
Sacrifixion
Shower Me In Death (EP)
Lire la chronique
Vanden Plas
Christ Φ
Lire la chronique
Mourning Beloveth
Dust
Lire la chronique
French Black Metal : Les nouveaux sont-ils à la HAUTEUR ?
Lire le podcast
16
Blaze of Incompetence
Lire la chronique
Ungfell
Es Grauet
Lire la chronique
Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique
Ashen
Godless Oath (EP)
Lire la chronique
Sermon Of Flames
I Have Seen The Light, And ...
Lire la chronique
Caverne
La Fin De Tous Les Chants
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique