chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
120 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Obituary - Dead

Chronique

Obituary Dead (Live)
En 1998, un an après la sorti du plutôt moyen Back From The Dead, Obituary sort un album live, ou plutôt Dead héhéhé, bilan de sa carrière (le groupe se "séparera" peu de temps après).

"On the way from Tampa Florida, Obituaryyyyy !!!", C’est sur ce hurlement du légendaire chanteur John Tardy que s'ouvre l'album enchaînant directement sur Download. Premières constatations : l'ambiance du concert est parfaitement restituée, on entend bien la foule pendant et entre les morceaux ; de plus la production conserve l'aspect live des instruments tout en leur conférant un son puissant et massif, la machine Obituary est lancée pour notre plus grand plaisir.
Seulement voila, il y a un hic, un problème, et pas n'importe lequel : c'est qu'ayant enregistrée cet album sur la tournée faisant suite à Back From The Dead, une bonne partie de la tracklist s'appuie sur cet album, assez moyen a mon goût. Alors certes, l'interprétation énergique et carrée du groupe (mazette, quel batteur !!!) redonne un bon coup d'intensité aux compositions, ça passe bien mieux en live que sur album, mais bon, les autres disques du combo sont en effet laissé sur le côté.
6 titres sur 16 ça fait plus que 10 titres pour 4 albums dont trois très bons, avec ça on ne va pas aller bien loin. L'autre album bien représenté est Cause Of Death (Yeah !) avec 4 titres, dont un enchaînement Dying/Cause Of Death léthal ; 3 titres ensuite pour le très bon World Demise, le groupe joue Kill For Me, Don't Care et Final Thoughts, énorme en live, le côté "groovy-mais-agressif" de l'album étant bien rendu.
Le sympathique premier album, Slowly We Rot, est représenté dignement par 'Til Death et le morceau éponyme, rien à redire, et enfin, c'est là qu'arrive l'erreur fatale, on a le droit qu'à un seul titre de The End Complete, le terrible I'm In Pain. Erreur fatale car cet album est pour moi le meilleur de leur discographie, et ne pas jouer des tueries de la veine de Corrosive, The End Complete ou encore Dead Silence, au profit des titres de BFTD fait que cet album n'est qu'un bon live, alors qu'il aurait put être excellent, vu l'interprétation et le son énormes du groupe sur ce disque.

Alors si vous aimez Obituary, ne passez pas à côté de cet album, les anciennes compositions démontent tout en live et celles de BFTD y sont bien défendues, mais bon si on avait put avoir 2-3 titres de The End Complete en plus au détriment de ceux issus du dernier, on se serait retrouvé avec un véritable carnage en guise d'album live, ce qui est bien dommage.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
05/02/2006 15:58
très bon live!!
pj666 citer
pj666
06/11/2004
Enorme cet album, s'il ne faut en posséder qu'un... 10/10 !
Grimoald citer
Grimoald
03/11/2004
Tu parles, tu as copié feu le chanteur de Mayhem... Clin d'oeil
Dead citer
Dead
02/11/2004
Oh, un disque à mon effigie Gros sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Obituary
Death Metal live
1998 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (3)  3.67/5
Webzines : (7)  3.96/5

plus d'infos sur
Obituary
Obituary
Death Monolitique - 1988 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Download
02.   Chopped In Half
03.   Turned Inside Out
04.   Threatening Skies
05.   By The Light
06.   Dying
07.   Cause Of Death
08.   I'm In Pain
09.   Rewind
10.   'Til Death
11.   Kill For Me
12.   Don't Care
13.   Platonic Disease
14.   Back From The Dead
15.   Final Thoughts
16.   Slowly We Rot

line up
voir aussi
Obituary
Obituary
Darkest Day

2009 - Candlelight Records
  
Obituary
Obituary
Frozen In Time

2005 - Roadrunner Records
  
Obituary
Obituary
Cause Of Death

1990 - Roadrunner Records
  
Obituary
Obituary
Slowly We Rot

1989 - Roadrunner Records
  
Obituary
Obituary
The End Complete

1992 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Vader
Vader
Live In Japan (Live)

1998 - System Shock
  
Benighted
Benighted
Brutalive the Sick (Live)

2015 - Season Of Mist
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Hypocrisy Destroys Wacken (Live)

1998 - Nuclear Blast Records
  

Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie
Solar Temple
Fertile Descent
Lire la chronique
Nuisible
Slaves and Snakes
Lire la chronique