chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
166 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Marilyn Manson - Mechanical Animals

Chronique

Marilyn Manson Mechanical Animals
Fini le temps de la colère et de l'automutilation d'"Antichrist Superstar" pour Marilyn Manson. Le garçon a mûri et pour son quatrième album, change totalement son approche de la musique et de la provocation. On pourrait croire qu'il s'est rangé, mais il n'en est rien, au contraire. Mais au lieu de nous sortir un album explicite et direct, il a fait plus insidieux, plus sournois, nous offrant une musique futuriste au visage on ne peut plus froid et inquiétant.

En effet, Marilyn Manson est sorti de son monde malsain et pouasseux pour aller vers l'extrême inverse. La musique est à l'image de la pochette, propre, froide, mécanique et aseptisée. L'ambiance y est très futuriste avec un clavier et des sons d'ambiance omniprésents. Si c'est la haine et la violence que vous aimiez dans le précédent album, vous risquez de ne pas vous y retrouver dans "Mechanical Animals" car ici, tout est plus subtile : les morceaux sont plus lents, plus doux dans l'ensemble, mais beaucoup plus beaux, le groupe ayant apparemment axé sa musique sur l'émotion à l'image de morceaux aussi magnifiques que "Great Big White World", "Mechanical Animals", "Coma White", j'en passe et des meilleurs. De plus, la voix n'est plus aussi brute qu'auparavant, penchant le plus souvent vers le chant, sans passer par le hurlement. La batterie va dans le même sens, Ginger Fish nous sortant une prestation digne d'un lapin Duracell, simple et répétitive, totalement appropriée pour l'album, mais qui pourrait gaver certaines personnes. Les titres sont assez hétérogènes, avec des morceaux penchant vers le délire musical comme les deux singles "The Dope Show" et "I Don't Like The Drugs", d'autres très électroniques comme "Posthuman", "User Friendly" et "I Want To Disappear" et d'autres tout en puissance et en sensibilité comme "Disassociative", "Mechanical Animals" et "Coma White".

Rarement un album a été aussi cohérent, de la production à la musique elle-même, en passant par le visuel, ... "Mechanical Animals" est une oeuvre pensée du début jusqu'à la fin. Le livret très fourni est magnifique et on ne peut plus proche de la musique, possédant une multitude de messages de bon goût se révélant grâce au plastique bleu de la pochette. La production ne fait pas exception à cette unité, avec des guitares souvent très mécaniques et peu naturelles, sans pour autant oublier les murs aux moments opportuns. Les textes sont tout simplement géniaux (le contraire aurait été étonnant), aussi noirs que marrants, mais beaucoup moins directs qu'auparavant comme je le disais en introduction. Quelques mots sur la plage multimédia qui contient seulement deux tableaux réalisés par Marilyn Manson qui valent ce qu'ils valent... En gros, cette plage multimédia est plus anecdotique qu'autre chose :|

"Des défauts ?" me direz-vous. Et bien je vous répondrais que tout est histoire de goût ici. Si vous êtes plus attiré par une musique bête et méchante (sans jugement de valeur. On aime tous ça :D), "Antichrist Superstar" semble bien plus indiqué que celui-ci, qui pourrait vous ennuyer. Pour ma part, Marilyn Manson a réalisé sa plus belle oeuvre en nous pondant un album avec une dimension supérieure à "Antichrist Superstar" : l'émotion. Attention chef-d'oeuvre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

heylel citer
heylel
17/11/2016 20:30
clairement surprenant, et un virage intelligent après antichrist afin d'éviter la comparaison directe... même s'il est un peu moins bon qu'AS, il possède une aura bien à lui avec des titres monstrueux...
armageddon200 citer
armageddon200
20/01/2011 12:52
note: 9.5/10
Excellent... il m'a étonné le gars... je pensais qu'on parlait trop de ses frasques et pas assez de sa zik qu'en fait je connaissais pas trop en fait... Vraiment pas déçu... presque culte
Scum citer
Scum
18/12/2005 1:06
Cyd a écrit : hey, c'est pas le gros boulet casse-couilles, des fois?

Dans le mille !
Raoul citer
Raoul
18/12/2005 0:46
hey, c'est pas le gros boulet casse-couilles, des fois?
Gothenburg citer
Gothenburg
17/12/2005 22:42
hey c'est pas le groupe ultra underground de brutal death par hazard ?
Body Count citer
Body Count
13/08/2005 20:11
note: 6.5/10
L'album que j'aime le moins... Cet espèce d'hommage au glam des 70', imagerie très influencée par Bowie (la pochette fait grave penser à Aladdin Sane, putain d'album ceci dit en passant), Bootsy Collins (The Dope Show), T-Rex etc... bref c'est pas comme ça qu'on kiffe le plus Manson quoi... Great Big White World, The Dope Show, Rock Is Dead sont des titres bien efficaces quand même...
kollapse citer
kollapse
03/11/2004
je ne supporte pas (plus) manson mais cet album est franchement très bon , de loin mon préféré de sa discographie.8.5/10

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Marilyn Manson
Une autre vision du bon goût
1998 - Interscope Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (21)  8.36/10
Webzines : (14)  8.7/10

plus d'infos sur
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Metal/rock alternatif - Etats-Unis
  

vidéos
Coma White
Coma White
Marilyn Manson

Extrait de "Mechanical Animals"
  
The Dope Show
The Dope Show
Marilyn Manson

Extrait de "Mechanical Animals"
  
I Don't Like The Drugs
I Don't Like The Drugs
Marilyn Manson

Extrait de "Mechanical Animals"
  

tracklist
01.   Great Big White World
02.   The Dope Show
03.   Mechanical Animals
04.   Rock Is Dead
05.   Disassociative
06.   The Speed Of Pain
07.   Posthuman
08.   I Want To Disappear
09.   I Don't Like The Drugs
10.   New Model No. 15
11.   User Friendly
12.   Fundamentally Loathsome
13.   The Last Day On Earth
14.   Coma White

line up
voir aussi
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Heaven Upside Down

2017 - Loma Vista Recordings
  
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Born Villain

2012 - Cooking Vinyl
  
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Eat Me, Drink Me

2007 - Interscope Records
  
Marilyn Manson
Marilyn Manson
The Golden Age Of Grotesque

2003 - Interscope Records
  
Marilyn Manson
Marilyn Manson
The High End Of Low

2009 - Interscope Records
  

Mütiilation
The Lost Tapes (Compil.)
Lire la chronique
Kriegsmaschine
Apocalypticists
Lire la chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
Lire la chronique
SOS Chanteurs ! (Famine / Kvarforth / Ravenlord)
Lire le podcast
Blurr Thrower
Les Avatars Du Vide (EP)
Lire la chronique
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Horns
Czerń
Lire la chronique
Wolvennest
Void
Lire la chronique
Napalm Death
Nazi Punks Fuck Off (EP)
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Paysages Polaires
Lire la chronique
Hexenbrett
Erste Beschwörung (EP)
Lire la chronique
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Nyctophilia
Ad Mortem et Tenebrae
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Feral
Flesh For Funerals Eternal
Lire la chronique
Ossuarium
Living Tomb
Lire la chronique
AC/DC
Flick Of The Switch
Lire la chronique
PPCM #7 : Pour ce soir, tu mangeras les RESTES (VITAUX) !
Lire le podcast
Sunwheel
I Am the One
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Tomb Of The Mutilated
Lire la chronique
Obscenity
Summoning The Circle
Lire la chronique
Vetala
Retarded Necro Demential Hole
Lire la chronique
Psychotomy
Aphotik
Lire la chronique
Seigneur Voland
Consumatum Est (Compil.)
Lire la chronique
John Garcia
John Garcia and The Band Of...
Lire la chronique
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Monstrosity
The Passage Of Existence
Lire la chronique
Guðveiki
Vængför
Lire la chronique
Maniac
Ruthless (EP)
Lire la chronique
Lord Ketil
Long Lone Among the Wolves
Lire la chronique