chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
43 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nyx - Home

Chronique

Nyx Home
« Ne rien écrire de sexiste, ne rien écrire de sexiste, ne rien écrire de sexiste... »

Bon, allez, je me lance sur la chro de NYX, un groupe de filles. SEXISTE !!! Quoi ? « Filles », c’est sexiste ? C’est les cantonner à leur sexe ? Bon, alors si je dis « un groupe formé de deux Allemandes », ça passe ? SEXISTE !!! Mais merde, il faudrait que je fasse comme si on se foutait que ce soit des femmes ou des hommes ? Je voudrais bien, sauf que ça a tout de même son importance avec cette formation. Pour la simple raison que l’une fait de la guitare et de la basse et que l’autre s’occupe de la batterie ! Et ? Et bien ce n’est pas compatible avec la manucure ! SEXISTE !!! Là oui, effectivement ma langue a quelque peu fourché... Ce que je voulais dire en fait c’est que c’est important de savoir qu’il s’agit de femmes parce qu’elles jouent de leur capacité en tant que tel. Surtout pour les vocaux à la palette variée. La plupart du temps elles ont une voix bien grave, avec des growls qui feraient trembler quelques mecs - SEXISTE !!! – mais elles savent aussi éclairer l’album de leurs voix claires offertes par Mère Nature – SEXISTE !!! Ces vocaux-là ont quelques nuances également, transmettant des sensations différentes. Ils peuvent susurrer d’un timbre sensuel et enchanteur (« S.ave O.ur S.ouls ») ou se lancer dans des déclamations « à la pétasse » - SEXISTE !!! comme sur « Chaos Pt. 20 - Black Isle ».

Dur de ne pas paraître sexiste comme vous le voyez... Alors autant y aller à fond... Beaucoup de groupes qui contiennent des femmes jouent sur leurs atouts. Vocaux bien entendu mais physiques aussi ! Et on va leur donner un rôle secondaire chez beaucoup, juste présents pour apporter une once de douceur. Je pense bien entendu à ces groupes tels que WITHIN TEMPTATION ou SIRENIA, mais aussi CRADLE OF FILTH, ABYSSOS ou SIEBENBURGEN. Ce genre de sucreries est d’ailleurs passé de mode, avec peu de formations qui continuent de proposer la formule magique. Mais elles existent aussi ces demoiselles qui ont tout autant de haine, de grogne à revendre ! Moi, c’est avant tout Yvonne Wilczynska qui me transcende. La chanteuse de DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT a un talent de malade !



Cadaveria d’OPERA IX est l’une des premières à avoir joué de rôle de frontwoman black metal sans complexe, à hurler de toutes ses tripes. Et elle n’a jamais non plus essayé de se refouler, gardant une part de féminité. Est-ce un mal ?



Je ne citerai pas beaucoup plus de groupes accueillant des femmes, ce serait faire croire que celles-ci sont véritablement rares dans le black, mais les comparaisons sont nécessaires avec NYX, surtout parce que cela donne une idée des vocaux growlés. Il y a souvent quelque chose de similaire dans leur façon de dégobiller. Un petit trait en commun ! Ces cris n’ont rien de sucré, mais ils sont plus rêches. Ils donnent un goût amer. Oui, amer est le bon terme. C’est un « NYX amer » qui vous attend (seuls les petits malins amateurs de jeux de mots CM2 comprendront...). Et la musique est dans le style. Elle aussi se veut d’une manière générale agressive, mais les compositions sont fréquemment coupées d’éléments mélodiques, groovy, ou même folk. La dernière piste est d’ailleurs totalement folk, avec une guitare acoustique accompagnée d’une voix constamment aiguë. Le fait que cela ne dure que 4 minutes nous évite le chiant d’un CARVED IN STONE mais l’intérêt est tout aussi limité. Heureusement que ce n’est qu’en guise de conclusion à la galette...

Le meilleur morceau est le premier. En commençant sur les chapeaux de roue, « Beyond » est prometteur. Il met un sacré coup au cul. Les riffs tuent, les vocaux tuent, tout est en place pour 6 minutes entrainantes, occultes et énergiques. Le suivant (« Chaos Pt. 20 - Black Isle ») suit à peu près la même voie et nous fait à nouveau taper du pied, bénéficiant des vocaux présentés plus haut. Mais dès « Chaos Pt.38 – Metastases », on sent quelques limites au groupe. La fougue y est pourtant à son paroxysme, mais l’efficacité est en demie-teinte. Le refrain y est pour quelque chose. Très téléphoné, il est d’une laideur gênante. La qualité se retrouve un peu plus loin, après un « Prelude » dispensable : ce sont « S.ave O.ur S.ouls » et surtout « Deep », qui montrent plus de variations et un équilibre réussi entre la hargne et les filets de douceur. On se sent à la croisée d’OPERA IX première époque et de GALLHAMMER, il y a du doom dans l’air, même si ce n’est qu’une effluve. Par contre, on a l’impression d’avoir fait le tour des capacités de nos compagnes à l’écoute de « Going Home » et « Home » qui ne font que reprendre sans grande surprise les éléments précédents. On les écoute sans plaisir.

NYX est un groupe sincère, qui n’hésite pas à explorer toutes sortes de pistes, sombres ou légèrement éclairées.Il y a des choses très encourageantes, surtout grâce aux incursions de timbres différents, mais trop de passages sans réelle saveur. Une curiosité, pas nécessairement parce que ce sont des femmes, pas pour les mêmes raisons que MYRKUR, donc. Il y a aussi une certaine attention au visuel, la photo du groupe mais aussi la pochette de l'album sont de très bonne facture !

Et pour finir, le lien vers une de leurs vidéos, tournée à l'occasion de leur première demo en 2012, leur seule sortie avant le premier album auquel nous venons de nous intéresser.


DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
24/03/2016 16:03
Sakrifiss a écrit :

Ragnarok, content de ne pas être le seul à ne pas trouver d'intérêt !



Ragnarok, c'est le groupe auquel on pense tous quand on écrit " noyés dans la masse Black Metal". Ragnarok est représentatif de cette masse. Et encore, Den Saakaldte, Krypt, Total Hate, Bloodsworn... La liste de second couteaux est longue chez Agonia.

Mais à côté de ça, ils sortent des albums de folie, comme VI, Inferno ou même Infernal War dans un autre registre.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
24/03/2016 15:58
FleshOvSatan a écrit :

Non, sérieusement, je viens de ré-écouter un morceau là (Chaos pt 20), c'est nullissime ce truc. J'ai du mal à piger la logique d'Agonia parfois, qui va s'enterrer tout seul avec des conneries comme ce Nyx ou Ragnarok, donc des groupes qui se contentent de faire "Niyyaarrggghhhh" sur des blasts et des riffs entendus 157 fois.


J'ai du coup ajouté un extrait, "Deep" pour cet album.

Ragnarok, content de ne pas être le seul à ne pas trouver d'intérêt !
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
24/03/2016 15:52
Sakrifiss a écrit :
Pourtant ce sont des adjectifs qui collent à ce que tu aimes habituellement ! Retente-le !


Mais qu'il est vilain ! Mr Green

Non, sérieusement, je viens de ré-écouter un morceau là (Chaos pt 20), c'est nullissime ce truc. J'ai du mal à piger la logique d'Agonia parfois, qui est capable du meilleur (Spektr, Aosoth, etc...) et qui va s'enterrer tout seul avec des conneries comme ce Nyx ou Ragnarok, donc des groupes qui se contentent de faire "Niyyaarrggghhhh" sur des blasts et des riffs entendus 157 fois.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
24/03/2016 15:48
FleshOvSatan a écrit : Si, si, j'ai écouté à la sortie vite fait : plus mou et générique, tu meurs...

Pourtant ce sont des adjectifs qui collent à ce que tu aimes habituellement ! Retente-le !

Je voyais les chros des autres webzines qui n'ont pas hésité à faire péter des 8 ou 9... Exagéré,7, c'est bien.
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
24/03/2016 15:30
Si, si, j'ai écouté à la sortie vite fait : plus mou et générique, tu meurs...
Sakrifiss citer
Sakrifiss
24/03/2016 15:22
Personne ne l'a écouté cet album ? Il est pas mal quand même, revenez !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nyx
Black Metal
2015 - Agonia Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (8)  7.81/10

plus d'infos sur
Nyx
Nyx
Black Metal - 2011 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
01.   Beyond
02.   Chaos Pt. 20 - Black Isle
03.   Chaos Pt. 38 - Metastases
04.   Prelude
05.   S.ave O.ur S.ouls
06.   Deep
07.   Going On
08.   Home
09.   Swallowed Screaming

Durée : 43:22

line up
parution
30 Octobre 2015

Essayez aussi
Hell Militia
Hell Militia
Last Station On The Road To Death

2010 - Debemur Morti Productions
  
Enthroned
Enthroned
Prophecies Of Pagan Fire

1995 - Blackend
  
Waxen
Waxen
Agios Holokauston

2014 - Moribund Records
  
Antaeus
Antaeus
Cut Your Flesh and Worship Satan

2000 - Baphomet Records
  
Watain
Watain
Sworn To The Dark

2007 - Season Of Mist
  

Exocrine
Molten Giant
Lire la chronique
Mom hors-série - Metal et sport partie 1
Lire le podcast
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu (EP)
Lire la chronique
ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique