chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
138 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lunar Mantra - Genesis

Chronique

Lunar Mantra Genesis (EP)
Ce groupe récemment formé – et originaire d’Écosse – a su rapidement faire parler de lui, non pas par une promotion effrénée ou bien une avalanche d'informations, mais grâce au bouche-à-oreille faisant suite à la publication de leur premier EP Genesis sur feu leur Bandcamp. Disponible uniquement en digital sur cette plate-forme musicale début janvier, le bruit a vite couru et nombreux sont ceux/celles ayant apporté leur soutien à Lunar Mantra. Il faut dire que tous les arguments étaient là avec un logo ainsi qu'un artwork des plus occultes et racés, une aura de mystère planant autour des musiciens mais aussi des compositions Black Metal ritualiste très prenantes. D'ailleurs le dénicheur de talent qu'est Invictus Productions n'a pas attendu bien longtemps avant de les signer et de sortir ce court-format, la même année, en version matérielle. Un format digipack CD très soigné, orné pour l'occasion par le sigil de la formation – le beau design illustrant cette réalisation apparaissant, lui, sur le livret.


L'ambiance est à la fois tamisée et nébuleuse dès l'introduction « Ingress Thy Web Hast Spun » revêtant des atours sacrés. Renvoyant à des groupes occultes tels que Hetroertzen ou encore Acherontas – et, notamment, son Ma-IoN – Lunar Mantra cherche à éveiller vos sens par un culte initiatique. D'où ce fort côté ritualiste avec des nappes ambient très roots, dignes d'une œuvre de Phurpa, qui ouvrent et concluent la messe noire. Deux pistes instrumentales plus ou moins longues où se mêlent percussions feutrées, échos de voix graves et bourdonnantes ainsi qu'arrangements en tout genre orchestrés par Exortivm. L'ensemble certes assez obscur dégage un pouvoir attractif élevé, vous plongeant dans une profonde plénitude. Cette sensation va s'accroître par le choix porté sur une production organique, une cadence axée sur le mid-tempo, des riffs très hypnotiques (sur « Stellar Catacombs », par exemple) mais aussi le côté tant chaud que ronflant de la basse – tenue par Lyblæca. La formation mélange les genres et les couleurs, passant de l'ébène au pourpre puis du doré au rouge-sang. Un panel qui s'élargit au fil des morceaux fleuves entrecoupés de passages ambiancés et d'accélérations bienvenues, le tout mis en relief par la voix réverbérée d'Exortivm.


Mais au-delà de ces aspects séduisants, vous aveuglant de leurs rayons cosmiques, Genesis est une ode au Mal, le réceptacle du néant informe et du feu dévorant. En résulte des atmosphères plus lourdes et inquiétantes s’immisçant vicieusement dans les compositions, « Wealth Has Become the Shrines of Azazel » étant le meilleur exemple. Celles-ci sont d'ailleurs souvent couplées à des riffs très dissonants ou bien des lignes de guitares plus incisives et menaçantes. Cependant le groupe préfère clairement miser sur la finesse et le brouillage de vos perceptions plutôt que la violence brute – à l'instar d'autres formations – malgré quelques élévations de rythme et un batteur véloce. Rampante, tourbillonnante, illuminée, opaque, rituelle : les mots pour qualifier la musique des Écossais ne manquent pas. De plus, malgré les baisses de tempo – dressant le décor –, les nombreuses cassures, changements de styles et variations de mélodies vous tiennent en haleine de bout en bout. Seule la production manquant de puissance et d'équilibre peut venir gêner l'écoute même si elle confère à l'EP un cachet raw et poisseux.


Souffrant de légers défauts, ce premier mini-album – qui dure toutefois 35 minutes – de Lunar Mantra n'en reste pas moins très attrayant. Que ce soit sur le fond ou la forme la formation montre ici l'étendu de sa recherche et de son talent. Les fans de musiques bourrines passeront certainement leur chemin. Mais amateurs/amatrices black metal ciselé, intègre, sinueux et fleurant l'odeur de soufre, Genesis aura de quoi vous contenter ! J'attends en tout cas beaucoup de ce groupe prometteur, ne demandant qu'à voir le résultat sur long-format.


DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Dysthymie citer
Dysthymie
07/01/2020 13:08
Ton appel a été entendu Sourire
Dantefever citer
Dantefever
12/12/2019 12:24
Bon allez la suite là
Dantefever citer
Dantefever
29/11/2015 15:45
comment ça tue
Dysthymie citer
Dysthymie
25/11/2015 17:48
Genesis est en écoute intégrale sur Bandcamp : https://invictusproductions666.bandcamp.com/album/genesis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lunar Mantra
Black Metal/Ambient Rituel
2015 - Invictus Productions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (10)  3.95/5

plus d'infos sur
Lunar Mantra
Lunar Mantra
Black Metal/Ambient Rituel - 2013 - Royaume-Uni
  

formats
tracklist
I. Ingress Thy Web Hast Spun
II. Stellar Catacombs
III. Wealth Has Become the Shrines of Azazel
IV. Xanthotic Madness
V. Ecstacy of Egression

Durée : 35 minutes

line up
parution
30 Octobre 2015

Essayez aussi
Urfaust
Urfaust
Apparitions (EP)

2015 - Ván Records
  

Weakling
Dead as Dreams
Lire la chronique
Abigail Williams
Walk Beyond the Dark
Lire la chronique
Harm's Way
Posthuman
Lire la chronique
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Impiety
Versus All Gods
Lire la chronique
Cult of Luna
A Dawn to Fear
Lire la chronique
Forlorn Citadel
Ashen Dirge of Kingslain
Lire la chronique
Moonreich
Wormgod (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
Necrolatry
Dead And Buried (Démo)
Lire la chronique
Haunter
Sacramental Death Qualia
Lire la chronique
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies
Lire la chronique
Finsterforst
Zerfall
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Amyl And The Sniffers
Lire la chronique
SETH pour la sortie du live "Les Blessures De l'Âme : XX Ans De Blasphème"
Lire l'interview
Atriarch
Forever The End
Lire la chronique
Kawir
Adrasteia
Lire la chronique
Meth Drinker
Discography (Compil.)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Vardan
The Wish of Weeping
Lire la chronique
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis
Lire la chronique
Nile
Vile Nilotic Rites
Lire la chronique
Reign in Blood
Missa pro Defunctis
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Hulder
Embraced By Darkness Mysts ...
Lire la chronique
Obsequiae
The Palms of Sorrowed Kings
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Nightfell
A Sanity Deranged
Lire la chronique
Enokhian
Perseverare Diabolicum (EP)
Lire la chronique