chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Hangman's Chair - This is Not Supposed to Be Positive

Chronique

Hangman's Chair This is Not Supposed to Be Positive
Si vous consultez d'autres webzines que Thrashocore – on ne vous en veut pas, ça nous arrive aussi –, vous avez sans doute déjà été mis au parfum de ce nouvel album de Hangman's Chair. Et, autant vous prévenir, vous n'allez pas apprendre grand chose de plus en lisant ces lignes, tant This is Not Supposed to Be Positive pousse à l'unanimité. Grand disque, allez l'acheter si ce n'est pas déjà fait, accompagnez la mise du CD dans le lecteur avec une bonne bouteille de vin et n'oubliez pas de vous brosser les dents avant d'aller vous coucher sinon vous allez vous réveiller avec une haleine dégueulasse. Au revoir.

Pour les autres qui veulent rester sur cette page (mais vous pouvez très bien écouter This is Not Supposed to Be Positive en même temps : on ne prend que vos yeux et une part minime de votre cerveau, après tout), je dirais que cet album, tout en réitérant la direction prise par les Parisiens depuis Hope///Dope///Rope, précise un peu plus ce que Hangman's Chair transmet dans ses compositions. Alice déchaînée, Dax Riggs sorti de son bain d'acide, Type O Negative utilisé comme donneur universel (j'y ajouterais même The Gates of Slumber en baggy au regard de ces lignes solennelles, doom, qu'aime utiliser un titre comme « Cut Up Kids ») : les Français ont clairement un patrimoine génétique qu'ils ne cherchent pas à cacher, préférant appuyer au feutre les tendances qu'a pu avoir chacun dans ce gloubi-boulga des genres musicaux qu'étaient les nineties, de l'abrasivité aussi grunge que hardcore à la pop qui s'invite pour enfiévrer la soirée.

Et pourtant, ce quatrième longue-durée ne sonne à aucun moment comme un délire stérilement passéiste mais comme celui causé par les douleurs d'autrefois, celles qui reviennent en mémoire et qu'on a envie d'arracher de notre esprit. Si l'on pourra s'amuser à trouver ici ou là des rappels où se rendre nostalgique (j'ai pour ma part d'enfance le monument qu'est « Flashback » par exemple), la force de This is Not Supposed to Be Positive est de ne jamais se présenter uniquement comme un vestige de ces temps, façon « qui aurait pu sortir en 93 ». C'est que, pardon, mais les personnes qui jouent cette musique-ci n'ont pas les belles tronches romantiques des musiciens de cette époque : elles ont des « gueules », marquées, burinées, et cela se ressent le long de ces cinquante minutes.

Que ce soit sur « Your Stone » et ses guitares rongées, « Dripping Low » et ses lignes vocales libérées ou « Dope Sick Love » et son blues urbain, il s'agit bien de vie – et donc, de hardcore – vécue et non remémorée, de vie avançant en dépit d'hier, de toutes ces choses plus ou moins personnelles qui veulent nous faire arrêter. En cela, je ne peux m'empêcher de voir en Hangman's Chair un frère d'un groupe comme Cowards, dont, malgré une forme différente, il partage cette même atmosphère d'insomnie entraînant des balades dans un Paris nocturne pris comme compagnon. L'un comme l'autre ont la bataille aussi bien au corps qu'à l'esprit, le goût pour le bitume foulé et des frustrations en tête qui demandent à exploser... Une communauté d'esprit, évidemment français, où la dépravation et la dignité se combattent – et ce n'est pas cette superbe production râpeuse et harmonieuse signée Francis Caste qui me fera dire le contraire !

Mais le petit plus de Hangman's Chair ici, celui qui fait le prix de ce disque malgré une légère déception pointant le bout de son nez lors des pistes ambiantes et autres samples un peu lourds (choses que Hope///Dope///Rope savait mieux gérer) est de prendre en traître jusqu'au bout et après, quand la séance se termine et qu'on se sent abattu et pourtant... heureux. Ceci n'est pas supposé être positif et cependant l'est, par une poésie qui donne envie de placer ici des mots éculés tels que « profond », « riche » ou « gracieux ». Les histoires de nuit blanche, aussi sordides puissent-elles être, prennent fin dans le matin : This is Not Supposed to Be Positive évoque cela, donnant à ses pulsions de mort leur envers, rappelant cette chose toute simple, que le bonheur n'est pas ce rêve idiot de pureté immaculée mais a plus de chances de se trouver dans les blessures et leur acceptation.

« Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière », comme a dit l'autre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Chiron5629 citer
Chiron5629
02/07/2020 13:02
note: 9/10
Un des meilleurs opus metal de l'année 2015 pour moi.

Une preuve que la scène Sludge/Doom/Stoner metal française devient de plus en plus pro et grande !
AxGxB citer
AxGxB
11/11/2015 20:21
note: 8.5/10
Première écoute concluante mais pas non plus renversante. En fait, je m'attendais à y trouver un autre style de voix. A retenter néanmoins.
lkea citer
lkea
11/11/2015 11:38
note: 8.5/10
gulo gulo a écrit :
Sinon, les O- SONT donneurs universels


Ahah c'est ce que je voulais maladroitement dire, je modifie ça Clin d'oeil
gulo gulo citer
gulo gulo
11/11/2015 11:25
note: 9.5/10
Bien vu pour le matin, sur la venue duquel effectivement l'album se "ferme"...
Sinon, les O- SONT donneurs universels, justement (mais ne peuvent recevoir que du O-) : c'est ce qui fait de chacun de nous des Christs de proximité...
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
11/11/2015 11:02
note: 8.5/10
"dans un Paris nocturne".

Ouaip, c'est ça, c'est le "Dans Paris Nocturne" de Tout Simplement Noir en version Grunge gras.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hangman's Chair
Grunge / Hardcore / Doom Metal
2015 - Music Fear Satan
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (11)  8.5/10
Webzines : (8)  8.15/10

plus d'infos sur
Hangman's Chair
Hangman's Chair
Grunge / Doom / (Post) Hardcore - 2005 - France
  

vidéos
Dripping Low
Dripping Low
Hangman's Chair

Extrait de "This is Not Supposed to Be Positive"
  
Le Rouge Pour Le Sang, Le Bleu Pour La Grâce
Le Rouge Pour Le Sang, Le Bleu Pour La Grâce
Hangman's Chair

Extrait de "This is Not Supposed to Be Positive"
  

tracklist
01.   Dripping Low
02.   Cut Up Kids
03.   Requiem
04.   Your Stone
05.   Save Yourself
06.   Les Enfant Des Monstres Pleurent Leur Désespoir
07.   Flashback
08.   No One Says Goodbye Like Me
09.   Dope Sick Love
10.   Le Rouge Pour Le Sang, Le Bleu Pour La Grâce

Durée : 50 minutes 46 secondes

line up
parution
15 Septembre 2015

voir aussi
Hangman's Chair
Hangman's Chair
Bus de Nuit (EP)

2019 - Spinefarm Records
  
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmachine Split LP (Split 12")

2017 - Music Fear Satan
  
Eibon / Hangman's Chair
Eibon / Hangman's Chair
Split-CD (Split-CD)

2007 - Bones Brigade Records
  
Hangman's Chair
Hangman's Chair
(A Lament For...) The Addicts

2007 - Bones Brigade Records
  
Hangman's Chair
Hangman's Chair
Banlieue Triste

2018 - Music Fear Satan
  

Album de l'année
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique
Perdition Temple
Sacraments Of Descension
Lire la chronique
Triptykon
Requiem (Live) (Live at Roa...
Lire la chronique