chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
77 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Martwa Aura - Contra Mundi Contra Vitae

Chronique

Martwa Aura Contra Mundi Contra Vitae
 J’ai chroniqué à ce jour 75 albums sortis en 2015. Mais ce n’est pas pour me rendre compte de mon dévouement envers Thrashocore ou du temps que j’ai à perdre pour partager ma passion que je me suis amusé à compter. C’est parce que je voulais dire que même si j’ai chroniqué 75 albums, je n’ai pas eu beaucoup de groupes comme celui d’aujourd’hui, un groupe de trve black underground qui ne demande pas de réflexion inutile.

MARTWA AURA est une formation polonaise qui sort là son premier album mais qui a peut-être déjà atterri dans vos oreilles si vous êtes fan de SZRON. Ils se sont réunis pour un split en 2013, Temples of Genocide Worship. Et comme le dit l’adage dans le black : « Dis-moi avec qui tu fais un split, je te dirai qui tu es ». Les similitudes sont évidentes, du noir en surface, du gris en profondeur. Les 5 gaillards de MARTWA AURA posent un black impitoyable aux riffs incisifs et à la batterie bien froide, gelée même.

Chaque morceau a le même nom, Medytacja, suivi du numéro de la piste : 1, 2, 3, jusqu’à 6. Et à chaque fois qu’une piste commence, le chanteur s’amuse à grommeler le titre. « Medytacja I, II... » ! Et l’horreur commence. Car ne vous y trompez pas, « Medytacja » a beau signifier « méditations », les compositions ne nous racontent pas les pensées d’un vieil ermite reclus se remémorant sa zen attitude. Ces méditations sont celles d’un jeune loup torturé, perdu, désireux de trouver la paix mais qui ne trouve que le désespoir.

Mais plutôt qu’en enfer c’est dans la vase que nous enfonce chacune des compositions. C’est sale, crade, écœurant, au bon sens du terme en ce qui concerne la musique, au mauvais concernant les vocaux. Trafiqués, ils n’arrivent pas à transmettre beaucoup de sentiments et montrent vite leurs limites. Au contraire la musique ne cesse d'évoluer, proposant un rythme la plupart du temps emballé et des passages plus calmes qui nous permettent de voir à quel point nous nous sommes enfoncés dans notre vase. Le plaisir malsain provoqué par les ambiances prend vite le dessus et l’on arrive à supporter le chanteur. «Medytacja V» est l’un des titres à s'imposer le plus vite, avec une mélodie qui marque dès la première écoute, très vicieuse, en fond. C’est ce morceau qui m’a donné envie de revenir au début, et qui m’a permis de mieux saisir les nuances des autres pistes, elles aussi très boueuses et addictives. Les mélodies se révèlent vite insistantes... L’obscurité, l’horreur, la haine frappent avant tout, mais chaque recoin de chaque composition contient des accalmies à la nostalgie empoisonnée. Et finalement seul VI fait un peu moins le travail. Peut-être parce qu’il est le plus court avec seulement 3 minutes 16 là où les autres sont compris entre 4:27 et 6:37. Peut-être parce qu’il est en dernière position et que l’on commence à faire une surdose.

En tous cas on a envie de revenir se perdre dans le marécage et chaque écoute est plus forte que la précédente. Seuls les vocaux restent un point à améliorer à cause de leur effet synthétique qui ne varie pas suffisamment. Fan de black, testez.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

mayhem13 citer
mayhem13
14/09/2019 22:15
Sakri, je viens de les voir en première partie de mgla à Marseille, c'est une putain de claque en live!!
J'irai jeter une oreille sur la version cd.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Martwa Aura
Black Metal Marécageux
2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Martwa Aura
Martwa Aura
Black Metal Marécageux - 2010 - Pologne
  

tracklist
01.   Medytacja I
02.  Medytacja II
03.   Medytacja III
04.   Medytacja IV
05.   Medytacja V
06.   Medytacja VI

Durée : 32:56

line up
parution
22 Juin 2015

Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique
Massacre
From Beyond
Lire la chronique
Bâ'a
Deus Qui Non Mentitur
Lire la chronique
Hellsodomy
Morbid Cult
Lire la chronique
No/Más
Last Laugh (EP)
Lire la chronique
Groupe Mystère
Album mystère
Lire la chronique
Esoctrilihum
Eternity Of Shaog
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Big Attraction & Giddy Up (...
Lire la chronique
Sodomisery
The Great Demise
Lire la chronique
ACxDC
Satan Is King
Lire la chronique
Dynfari
Myrkurs Er þörf
Lire la chronique
Hyems
Anatomie des Scheiterns
Lire la chronique
Massacre
Back From Beyond
Lire la chronique
Abhorrence
Evoking The Abomination
Lire la chronique
Resent
Crosshairs
Lire la chronique