chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
179 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Liers In Wait - Spiritually Uncontrolled Art

Chronique

Liers In Wait Spiritually Uncontrolled Art (EP)
Malgré des débuts extrêmement prometteurs, la carrière des Suédois de Grotesque aura malheureusement été de bien courte durée puisque deux ans seulement après sa formation, le groupe originaire de Göteborg décide de se séparer. Kristian Wåhlin aka Necrolord ira alors former Liers In Wait en compagnie de deux autres transfuges à savoir Tomas Lindberg au chant et Alf Svensson à la guitare. Cette collaboration sera elle aussi de courte durée puisqu’avec Anders Björler ils iront tous les trois former At The Gates dès 1990, laissant ainsi Kristian Wåhlin seul avec Liers In Wait et ses nombreux problèmes de line-up. Celui-ci sera stabilisé en 1991 avec l’arrivée de Hans Nilsson (Diabolique, ex-Luciferion) et Mattias Gustavsson. Ensemble ils sortiront l’excellent EP Spiritually Uncontrolled Art.
Sorti en 1992 sur Dolores Records, ce disque sera réédité à trois reprises. D’abord en 1996 par Black Sun Records avec à la clef un nouvel artwork signé Necrolord. Une idée judicieuse quand on voit à quoi ressemblait la pochette de l’édition originale faite d’une photo du groupe en négatif bordée de rose sur laquelle a été apposée un étrange logo ésotérique. Deux autres rééditions verront également le jour en 2004 par Blackend et Candlelight Records. De ces trois pressages plus récents, et à l’exception de cette illustration réalisée par Kristian Wåhlin, aucun ne diffère de la version originale de 1992. Pas de titres bonus, pas de remastering quelconque. Rien.

Et c’est d’ailleurs très bien comme ça car Spiritually Uncontrolled Art n’a pas besoin de plus pour séduire. Malgré un tracklisting réduit et seulement dix-sept petites minutes au compteur, il se dégage de ces cinq titres une fureur et une intensité redoutable qui n’est pas sans rappeler ce que l’on pouvait déjà trouver précédemment chez Grotesque. Le Death Metal de Liers In Wait s’inscrit donc dans une démarche tout à fait logique puisqu’initiée par Kristian Wåhlin, tête pensante de ces deux entités dont l’histoire se succède. Ce qui caractérise ainsi la musique des Suédois c’est essentiellement cette frénésie exacerbée mais aussi et surtout ces structures complexes et chaotiques qui font de Spiritually Uncontrolled Art un disque d’une rare intensité à la personnalité bien trempée.

C’est pourquoi de prime abord, ce EP pourra vous sembler tout à fait insaisissable tant les riffs fusent dans tous les sens. Une déferlante de notes (certains riffs auraient pu se retrouver sur un album de Brutal Death) appuyée par un jeu de batterie épileptique (blasts, tchouka-tchouka, roulement de toms, cymbales explosives, changement de rythmes...) qui vient évidemment renforcer cette impression de chaos sonore laissée par le riffing novateur (pour l’époque) de Kristian Wåhlin. Les patterns s’enchainent ainsi avec plus ou moins de cohérence (du moins en apparence) pour donner forme à cinq titres toujours au bord de la rupture. Une énergie et une fougue incroyable (ce bref solo de basse sur "Bleeding Shrines Of Stone") qui donne le sentiment que la vie de chaque musicien dépend de leur degré d’implication. Si c’était effectivement le cas, nul doute qu’ils pourraient tous vivre éternellement.
Pour autant, l’aspect mélodique n’est jamais laissé de côté sur ce Spiritually Uncontrolled Art puisque l’on retrouve sur chaque titre au moins un solo afin de rompre temporairement avec cette frénésie ambiante ("Overlord" à 1:14 et 2:40, "Bleeding Shrines Of Stone" à 1:34 et 1:53, "Maleficent Dreamvoid" à 3:42, "Liers In Wait" à 2:44...). De plus, il n’est pas rare de retrouver également des nappes de synthétiseur ici et là, par exemple en guise d’introduction comme sur "Maleficent Dreamvoid". Mis bout à bout, ces éléments contribuent à la construction d’une atmosphère sombre et un brin désuète (le passage sci-fi/horror movie à 2:52 sur "Liers In Wait" ou ceux de "Gateways" étant les plus surannés) qui, si elle trahit quelque peu la date de conception de ce disque, n’en reste pas moins saisissante et immersive.
Enfin, et cela risque d’en surprendre plus d’un, c’est Christofer Johnsson de Therion qui s’occupe ici majoritairement des lignes de chants (Kristian Wåhlin y est également crédité en tant que chanteur mais il s’agit de backing vocals). Le Suédois encore bien impliqué dans la scène Death Metal y déploie un growl agressif et arraché tout à fait à l’image de cette musique intense et sans compromis. Très peu de finesse et de variété mais cela n’a jamais été le propos recherché par Liers In Wait.

Enregistré en 1991 par Tomas Skogsberg au Sunlight studio, Spiritually Uncontrolled Art reste à ce jour une pépite relativement méconnue parmi ce flot de productions scandinaves débarqué au début des années 90. Son format ultra court (dix-sept minutes pour cinq titres) et les galères de line-up rencontrées par Necrolord durant ces cinq années n’ont pas aidé Liers In Wait à se faire un nom malgré l’originalité et l’intensité de son Death Metal. De fait, le groupe terminera sa carrière trois ans plus tard dans un anonymat total, sans avoir sorti quoi que ce soit de nouveau. Kristian Wåhlin et Johan Österberg (arrivé en 1992) iront alors former Diabolique en compagnie de Hans Nilsson et Alf Svensson. Aujourd’hui, ces cinq morceaux viennent nous rappeler à quel point Grotesque et Liers In Wait ont été des groupes largement en avance sur leur temps et surtout bien éloigné du Death Metal suédois tel qu’on le connait aujourd’hui. Deux groupes absolument à part qu’il vous faut impérativement connaitre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Kedran citer
Kedran
29/01/2016 10:59
Très frustrant de ne pas en avoir plus à se mettre sous la dent.
Keyser citer
Keyser
29/01/2016 08:54
note: 4.5/5
Très bon EP, bien meilleur que tout ce que fera At The Gates.
AxGxB citer
AxGxB
28/01/2016 14:00
note: 4.5/5
S'écoute en intégralité sur YouTube.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Liers In Wait
Death Metal
1992 - Dolores Records
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs : (1)  4.5/5
Webzines : (3)  3.86/5

plus d'infos sur
Liers In Wait
Liers In Wait
Death Metal - 1990 † 1995 - Suède
  

tracklist
01.   Overlord  (03:46)
02.   Bleeding Shrines Of Stone  (03:00)
03.   Maleficent Dreamvoid  (04:37)
04.   Liers In Wait  (04:06)
05.   Gateways  (01:34)

Durée : 17:03

line up
Essayez aussi
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Cemetery Urn

2017 - Hells Headbangers Records
  
Gorguts
Gorguts
The Erosion Of Sanity

1993 - Roadrunner Records
  
Skinless
Skinless
Trample The Weak, Hurdle The Dead

2006 - Relapse Records
  
Coffin Texts
Coffin Texts
Gods Of Creation, Death & Afterlife

2000 - Dwell Records
  
Burial Invocation
Burial Invocation
Abiogenesis

2018 - Dark Descent Records
  

Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique
Court Of Chaos Festival
Lire l'interview
Amnutseba
Emanatism
Lire la chronique
Higher Power
27 Miles Underwater
Lire la chronique
Reaper
Unholy Nordic Noise
Lire la chronique
Moraš
Gaze Of The Void (Démo)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast