chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
32 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Body / Krieg - The Body & Krieg

Chronique

The Body / Krieg The Body & Krieg (Coll.)
Si vous m'aviez dit à l'époque de la découverte de cette collaboration qu'elle serait sanctionnée par mes soins d'un fade « six sur dix », nul doute que je vous aurais ri au nez. Il faut dire que j'attendais beaucoup de cette alliance entre le duo de The Body (dont la capacité à se fondre dans un autre projet n'est plus à prouver, cf. ses travaux avec Thou) et le one-man band Krieg, certes peu apprécié de mon côté mais possédant une étrangeté proche des réalisations de Wrest que j'espérais voir se révéler pleinement ici.

Et les premières écoutes ont totalement comblé mes attentes ! Cette réunion sans titre contient sur disque exactement ce qu'elle promet sur papier : une mixture industrielle fricotant avec un black metal décharné et fortement noise. Composés dans cette optique (Chip King et Lee Buford se chargeant majoritairement de l'artillerie tandis que Neill Jameson agrémente l'ensemble d'une voix matraquée et d'une guitare acoustique recevant un traitement similaire par des pédales d'effets), ces huit morceaux foncent dès l'arrivée de leur chef de file (« Bottom of the Bottle, Bottom of the River ») dans l'orgie BDSM synthétique, façon Videodrome à l'ère digitale. Minimal dans ses mélodies, maximal dans ses attaques harsh, le mutant choisit souvent l'abrutissement comme langage, tout en sachant varier son propos, prenant ici ou là des atours froids et tragiques rappelant les grandes heures de Lurker of Chalice (« Never Worth Your Name »). Malgré des moments méritant l'A.O.C. « black metal dépressif », il n'est pas étonnant que notre petit amateur de panda à nous ait fait un Sakrifiss lorsqu'il a été question de chroniquer cet essai, préférant le réserver à un sale wanabe fan des rythmiques en kit type Author & Punisher : molester, torturer et percer sont les mots d'ordre ici, ces trente-sept minutes souhaitant, à quelques pauses près, rendre l'expérience physique et masochiste. The Body ist Krieg.

…Je me serais sans aucun remord arrêté là, si le temps n'avait pas fait son œuvre. Car derrière l'envie de cuir et fouet se cache une autre volonté, appréciable au départ, de transformer ces séances en musique abordable pour les petits et grands, familiers des supplices de la roue comme simples passants intrigués. Format des titres court, production explosive et ambiance de spectacle assumée (« Le clou final » ne trompe pas) finissent par lasser d'entendre ces trois bourreaux hésiter entre pornographie déviante et démonstration où personne ne meurt à la fin, pliage des corps et appel aux signes de tête, basane et velours pour rendre la chose moins ardue à assimiler... Une impression de « pas assez » tenace, laissant extrêmement frustré d'un disque qui, jusqu'à sa durée, s'inscrit comme un plaisir express et, en conclusion, oubliable.

Aussi bien faite que protocolaire, cette collaboration entre The Body et Krieg tient jusqu'au bout ses allures de trip moderne, tel un GIF de violence hypnotisant quelques temps avant de se perdre dans le flux d'actualités. À classer avec les expérimentations mineures du duo donc, à l'image de ses travaux trop superficiels avec The Haxan Cloak sur I Shall Die Here. Dommage, tant une composition comme « Never Worth Your Name » laisse penser qu'il lui manque peu pour pousser à aller le voir contre toutes raisons apparentes, encore et encore.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
10/02/2016 15:50
note: 6.5/10
Un gif, tout à fait.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Body / Krieg
Industrial / Noise / Black Metal
2015 - At A Loss Recordings
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (2)  6.75/10
Webzines : (1)  7.5/10

plus d'infos sur
Krieg
Krieg
Black Metal - 1997 - Etats-Unis
  
The Body
The Body
Industrial / Noise - 1999 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Bottom of the Bottle, Bottom of the River
02.   Carved Out and Caved In
03.   Fracture
04.   Celebrate Your Shame
05.   Never Worth Your Name
06.   Gallows
07.   A Failure Worth Killing Yourself
08.   The Final Nail

Durée : 37 minutes 16 secondes

parution
13 Novembre 2015

voir aussi
Thou / The Body
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)

2014 - Vinyl Rites
  
Uniform / The Body
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (Coll.)

2018 - Sacred Bones Records
  
Krieg
Krieg
Transient

2014 - Candlelight Records
  
The Body
The Body
No One Deserves Happiness

2016 - Thrill Jockey Records
  
Krieg
Krieg
The Isolationist

2010 - Candlelight Records
  

Essayez plutôt
Art of Burning Water
Art of Burning Water
This Disgrace

2013 - Swarm Of Nails / Superfi Records / Riot Season
  
P.H.O.B.O.S.
P.H.O.B.O.S.
Atonal Hypermnesia

2012 - Megaton Mass Products
  

Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique