chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
159 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Orphaned Land - Mabool

Chronique

Orphaned Land Mabool
(The Story of the Three Sons of Seven)

Troisième album des israéliens d'Orphaned Land, "Mabool - The Story of the Three Sons of Seven" (c'est le nom complet de l'album) aura fait couler beaucoup d'encre tout autour du monde. Sept ans après "El Norra Alila" sorti à l'époque chez Holy Records, le groupe est revenu sur le devant de la scène avec un contrat chez Century Media et cet album révélation qui n'aura pas cessé de faire gonfler leur stock de chroniques superlatives à leur égard. Même si personnellement, je n'irai pas jusque là, je dois reconnaître que leur style est très original, à la rencontre entre le death mélodique et la musique orientale.

Si vous êtes adepte de metal riche et intelligent, "Mabool" est pour vous. Les israeliens ont travaillé leur bébé de la moindre note jusqu'à la moindre lettre, où tout est pensé, qu'il s'agisse des différentes ambiances par lesquels le groupe nous entraîne, mais aussi les histoires qui vont avec. En réalité, il s'agit d'un concept album nous racontant une histoire dont je n'ai pas tout à fait compris les tenants et les aboutissants mais qui ne manquera pas, j'en suis sûr, d'éveiller la curiosité des plus savants anglophones d'entre vous. Musicalement, le groupe a fait vraiment très fort en réussissant un mélange des genres aussi puissant, riche et complexe. Sur un death mélodique digne de la première période d'un Dark Tranquillity (dans l'esprit, mais en plus heavy), le groupe y imprime sa culture orientale qui ressort pleinement à travers les compositions. L'utilisation de deux types de voix est on ne peut plus judicieuse d'autant plus que Kobi est aussi à l'aise au chant clair (d'ailleurs complètement bluffant) qu'aux hurlements. Côté instrumentation, Orphaned Land nous sort le grand jeu, inondant leur album d'une foultitude de couches de guitares, mais aussi de nappes de claviers, ... ce qui offre un rendu grandiose, d'une profondeur rarement atteinte, et qui vous plonge instantanément dans un autre monde. L'ambiance est omniprésente, les émotions sont palpables à chaque instant et le groupe est arrivé à retranscrire leurs idées en musique car chaque chapitre de l'histoire possède un ton différent qui permet à l'auditeur d'avancer dans le concept en musique. De plus, rien ne s'oppose à cette immersion, qu'il s'agisse du son et du mixage (et dieu sait que ça n'a pas du être évident vu la couche de pistes) qui frisent la perfection, mais aussi de la technicité et du feeling (les solos sont grandioses) des musiciens qui devraient en laisser plus d'un pantois.

Toutefois, personnellement et en tant que simple metalleux (plus ou moins intelligent), je trouve que le groupe en fait tout de même un peu trop ce qui quelque part, tue un peu le charme de l'album. Le groupe s'est engoufré dans son concept d'où il en ressort quelques lourdeurs sur un plan purement musical comme les textes dictés et certaines instrumentales. Je pense que paradoxalement, l'album aurait vraiment gagné a être un peu plus simple, voir plus court également. Par contre, Century Media et Orphaned Land nous ont fait un beau cadeau en proposant une édition limitée contenant un deuxième CD d'un concert acoustique intitulé "The Calm Before The Flood", contenant 5 titres extraits de leurs précédentes productions, aussi touchant que magnifique, qui devrait inciter certaines personnes à fouiller dans les archives de la discographie des israéliens.

"Mabool" est définitivement l'album de la consécration pour le combo oriental, mais aussi un sacré poids désormais car condamnant dorénavant le groupe à l'excellence dans quel cas on ne parlera plus que d'Orphaned Land au passé. Ceux qui recherchent un metal raffiné et fouillé, touchant et ancré dans une culture débordante de richesses ne devraient pas être déçu par cette oeuvre somptueuse. Par contre, le côté oriental souvent de bon aloi mais parfois assez caricatural, et certaines lourdeurs pourraient, comme pour moi, laisser certaines personnes sur leur fin. Quoiqu'il en soit, si vous souhaitez pénétrer l'univers de "Mabool", je ne saurai trop vous conseiller la version double-CD car le live acoustique est beaucoup plus que du bonus.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

citer
catmat
05/11/2009 23:59
Orphaned Land = pendant oriental d'Opeth!!?

Autant Opeth me gonfle... (Si si j'arrive pas à accrocher, je vous assure!!!) autant Orphaned Land me transporte. Ca, c'est le pied!
sha citer
sha
16/12/2004
C est du tt bon, très bonne chronique. Par contre je ne trouve pas qu ils en font trop, tt est calibré juste comme il faut.
Chri$ citer
Chri$
20/11/2004
un excellent album (soit 9/10 pr moi Moqueur), d'une richesse fabuleuse, et qui se revèle un peu plus à chaque écoute..et puis c tellement dépaysement de ce qu'il se fait d'habitude, ces sonorités orientales font vraiment du bien aux oreilles!
c très reposant ds l'ensemble, apaisant meme, et j'oserais meme dire que ds une certaine mesure ils représentent le pendant oriental d'Opeth, oui rien que ça...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Orphaned Land
Heavy/death oriental
2004 - Century Media Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (16)  8.69/10
Webzines : (21)  8.65/10

plus d'infos sur
Orphaned Land
Orphaned Land
Metal Folklorique - 1992 - Israël
  

tracklist
01.   Birth Of Three (The Unification)
02.   Ocean Land (The Revelation)
03.   The Kiss Of Babylon (The Sins)
04.   A'salk
05.   Halo Dies (The Wrath Of God)
06.   A Call To Awake (The Quest)
07.   Building The Ark
08.   Norra El Norra (Entering The Ark)
09.   The Calm before The Flood
10.   Mabool (The Flood)
11.   The Storm Still Rages Inside
12.   Rainbow (The Resurrection)

Durée totale : 67:58

Bonus CD (édition limitée):

THE CALM BEFORE THE FLOOD

01.   The Evil Urge
02.   A Never Ending Way
03.   Mercy (Paradise Lost Cover)
04.   The Beloved's Cry
05.   The Orphaned's Medley

line up
voir aussi
Orphaned Land
Orphaned Land
The Never Ending Way of ORwarriOR

2010 - Century Media Records
  
Orphaned Land
Orphaned Land
El Norra Alila

1996 - Holy Records
  
Orphaned Land
Orphaned Land
Unsung Prophets & Dead Messiahs

2018 - Century Media Records
  

Surprise de l'année
Swarmageddon
Lire l'interview
Cultum Interitum
Poison Of Being
Lire la chronique
Behemoth
Demigod
Lire la chronique
Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview