chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
91 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Wintersun - Wintersun

Chronique

Wintersun Wintersun
Wintersun est le «groupe» fondé par Jari Mäenpäa juste après qu’il ait quitté Ensiferum : le bassiste, Jukka Koskinen, et le batteur , Kai Hahto, ont en fait simplement participé à l’enregistrement de l’album et ne font pas partie intégrante du groupe. «Jari Mäenpäa» est d’ailleurs écrit sur la pochette du CD.

Avec ce premier album éponyme, on découvre que Wintersun est un cocktail de plusieurs genres : une voix black assez fluide, du chant clair à la Borknagar, des riffs aux sonorités faisant aussi bien penser à certaines composition de death metal mélodique qu’à Children Of Bodom (le chant aide aussi à cela), une petite touche de mélodies à la Rhapsody, le tout associé de manière assez harmonique pour produire quelque chose d’original et dynamique. Les diverses sonorités médiévales et folkloriques ajoutées par Jari Mäenpäa nous plongent dans un univers sombre, froid et enchanté, parfois oppressant.

Malgré ce que je viens de dire, si l’on compare Wintersun à Ensiferum on remarquera que l’ambiance dégagée est beaucoup plus épique et médiévale chez Ensiferum que chez Wintersun où on lui préférera les qualificatifs «surnaturelle» et «fantastique».

L’album contient plusieurs titre rapides comme «Beyond The Dark Sun» ou «Winter Madness» et d’autre plus posés tels que «Sleeping Stars». Il en va de même pour chant, bien entendu souvent plus lent lorsque qu’il est clair : mention spéciale à la prestation grandiose et envoûtante de Jari sur «Starchild».

Le gros point faible de certaines compositions de cet album est qu’elles ont une faculté assez gênante à lasser, en particulier en ce qui concerne «Sleeping Stars», «Battle Against Time» et « Death And The Healing». On se demande d’ailleurs si leur durée n’y est pas pour quelque chose (presque 6, 7 et 7 minutes) Les autres titres seront plus facilement réécoutables.

On remarque cependant que le groupe ne contente pas de nous servir des répétitions pendant 7 min (en moyenne) et les efforts pour ne pas sombrer dans la monotonie sont constants : on admirera par exemple la fin en son clair de «Beautifull Death», très planante.

Pour un premier «coup d’essai» on peut dire que l’album est assez réussi. On espère juste que le prochain album comportera des titres un peu moins lassant, ce qui fera passer Wintersun du stade de «groupe prometteur» à celui de «très bon groupe».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Chri$ citer
Chri$
06/12/2012 11:57
note: 8.5/10
Très bon album, que je trouve à la hauteur de la "hype" le concernant. Ce qui est impressionnant, au delà de la musique, c'est que cela vienne d'un seul esprit, qui a tout composé / joué lui même (excepté la batterie). Les compos sont variées, accrocheuses, et l'album a son petit caractère un brin hivernal, un brin mélancolique, un brin épique, qui en ferait quasi un concept album (c'est peut être le cas, je n'ai pas encore parcouru les paroles en détail). J'attendrai la suite de "Time" d'ici l'année prochaine pour voir si la suite en vaut la peine..
xaus citer
xaus
12/05/2008 08:20
Wintersun.... rooo trop bien, vivement le prochain, que j'espere aussi bien, mais pas comme norther par contre car ca c'est mwai....
Krow citer
Krow
22/02/2005
Je préfère amplement Wintersun à COB ! Je trouve même que c'est bien différent !
Gobbos citer
Gobbos
21/02/2005
note: 5.5/10
mwai

pas mauvais, pas exellent...
c'est dans la lignée de CoB, Norther, Kalmah... pas mal fait mais pas très original.
enfin ça ce laisse écouter.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wintersun
Black/Death mélodique
2004 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (25)  8.46/10
Webzines : (24)  8.06/10

plus d'infos sur
Wintersun
Wintersun
Black Power Epique - 2003 - Finlande
  

vidéos
Beyond the Dark Sun
Beyond the Dark Sun
Wintersun

Extrait de "Wintersun"
  

tracklist
01.   Beyond the Dark Sun
02.   Winter Madness
03.   Sleeping Stars
04.   Battle Against Time
05.   Death and the Healing
06.   Starchild
07.   Beautiful Death
08.   Sadness and Hate

line up
voir aussi
Wintersun
Wintersun
Time I

2012 - Nuclear Blast Records
  
Wintersun
Wintersun
The Forest Seasons

2017 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Hinsides Vrede

2020 - Season Of Mist
  
Requiem Laus
Requiem Laus
The Eternal Plague

2008 - 666 Production
  
Unanimated
Unanimated
In The Light Of Darkness

2009 - Regain Records
  
Sacramentum
Sacramentum
Thy Black Destiny

1999 - Century Media Records
  
Lord Belial
Lord Belial
The Black Curse

2008 - Regain Records
  

Momentum
Momentum
Lire la chronique
Kompost
Pallor Mortis
Lire la chronique
Carcass
Torn Arteries
Lire la chronique
Aussichtslos
Einsicht
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Punishment And Devotion (EP)
Lire la chronique
Demolizer
Upgrade (EP)
Lire la chronique
Mythical Beast
Scales
Lire la chronique
Bishop
Bishop
Lire la chronique
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery
Lire la chronique
Aurvandil
Thrones
Lire la chronique
Nocturnal Nightmare
Abstrakt Sinne
Lire la chronique
Ghastly
Mercurial Passages
Lire la chronique
Hellsword
Cold Is The Grave
Lire la chronique
King Diamond
Conspiracy
Lire la chronique
Vile Apparition
Depravity Ordained
Lire la chronique
Necrofier
Prophecies of Eternal Darkness
Lire la chronique
Black Mass
Feast At The Forbidden Tree
Lire la chronique
Hexerei
Ancient Evil Spirits
Lire la chronique
Illum Adora
Ophidian Kult
Lire la chronique
Begräbnis
Izanaena
Lire la chronique
Igric
Svet svetlom stvorený
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Roughly Excised (Putrefindi...
Lire la chronique
Sépulcre pour la démo "Ascent Through Morbid Transcendence"
Lire l'interview
Dead Soul Alliance
Behind The Scenes
Lire la chronique
Venefixion
A Sigh From Below
Lire la chronique
Marduk
Dark Endless
Lire la chronique
L'Acéphale
L'Acéphale
Lire la chronique
Clandestine Blaze
Secrets of Laceration
Lire la chronique
Hooded Menace
The Tritonus Bell
Lire la chronique
Criminal
Sacrificio
Lire la chronique