chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
70 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Post-Mortem - God With Horns

Chronique

Post-Mortem God With Horns
Alors que certains webzines semblent saluer le retour de Post-Mortem comme un petit événement, je dois avouer de mon côté qu’avant cette demande promotionnelle je n’avais jamais (me semble-t-il en tout cas) entendu parler des Alsaciens, ce qui en soi ne me parait pas totalement aberrant étant donné que ce « God With Horns » n’est que leur premier full length, précédé de deux EP sortis il y a déjà une quinzaine d’années maintenant. C’était donc une découverte pour moi et la surprise fut plutôt bonne, Post-Mortem assénant un death metal assez varié et possédant suffisamment d’atouts pour mériter sa présence en ces pages même s’il ne viendra pas bouleverser la scène death metal.

Construite sur des bases death metal somme toute classiques, la musique du quintette semble surtout miser sur deux atouts (de façon assez convaincante) : le groove et la mélodie. Car si le groupe ne délaisse pas pour autant l’aspect brutal, ce n’est clairement pas l’arme principale de Post-Mortem. Certes vous vous prendrez bien dans les dents quelques blasts (essentiellement hammer blasts) et ce dès les premières mesures d’une « Spine Trophy » à l’autorité martiale (une fois l’intro électro passée) qui fera office de point d’orgue brutal de ce « God With Horns », certes les growls de Xavier savent se faire gras et caverneux comme il faut toutefois les adeptes d’une brutalité débridée resteront probablement sur leur faim. Mais là n’est pas l’atout principal de l’opus, comme je le disais plus haut, qui jouera plutôt la carte d’un groove bien souvent lourd et rampant (« Spine Trophy » à 1’26, « Rules Of Death » à 2’14 et 2’24, le début de « Eat The Cadaver », « Industrial Aborting Process » à 1’21, le titre éponyme à 2’02) appuyé par une basse qui ne se laisse pas reléguer à l’arrière-plan et prendra même parfois les devant (« Rules Of Death »). Les rythmiques se feront donc bien souvent mid-tempo afin de ne pas ménager les séances de headbang et épaulées par quelques rares mais sacrément efficaces accélérations thrashy histoire de bien entériner votre future arthrose cervicale (« Industrial Aborting Process » à 2’01, « Void Millenium Genesis » à 1’43). L’autre bon point de ce « God With Horns » c’est donc d’avoir aussi laissé la place à des mélodies qui n’iront pas jusqu’à voir l’adjectif utilisé pour qualifier la musique du combo mais donnent un certain cachet au riffing et une accroche assez directe aux six titres proposés ici : le début de « Rules Of Death » (et son refrain en chant clair signé Shawter de Dagoba), de « The God With Horns », quand le groupe n’opte pas pour une approche franchement mélodique sur « Industrial Aborting Process » à 2’22 et les leads plutôt réussies qui s’ensuivent. Avouons que cette facette de Post-Mortem est plutôt convaincante.

Finalement, à l’instar de cette chronique, l’album est assez succin puisqu’il ne comporte que six vrais titres (plus une intro et une outro). Le style n’a évidemment rien de révolutionnaire (on nage dans des eaux très Illdisposiennes) et Post-Mortem ne viendra pas bouleverser l’ordre établi mais ce premier effort possède ce qu’il faut pour séduire les amateurs d’un death metal viril mais pas barbare, à la rythmique soutenue mais rarement pris en excès de vitesse, restant mélodique sans tomber dans le gnangnan et aux arrangements travaillés (les samples du titres éponyme sont intéressants même s’ils écourtent un poil trop le titre en lui-même à mon goût). L’album se clôturera pour de bon après un titre bonus issu de l’EP « Mankind Autopsy » à l’accent death/thrash plus marqué malgré des vocaux plus gutturaux. Ce dernier titre, « Ombilical Starngulation », se terminera sur une petite séquence délirante tirée de je ne sais où mais qui m’a bien fait rigoler, je me suis demandé si Ultra Vomit ne s’était pas invité sur ce « God With Horns ». En bref : pas indispensable mais plutôt réussi.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

m.Kekchoz citer
m.Kekchoz
17/04/2016 17:53
Pour répondre à l'introduction de la chronique : Parce qu'on a tendance à vouloir faire passer les groupes plus anciens comme étant forcément des groupes cultes... Une manoeuvre commerciale facile, mais je doute de son efficacité. En tout cas ça ne me donne pas spécialement envie de m'écouter le disque...
Niktareum citer
Niktareum
17/04/2016 12:52
Après quelques recherche la fameuse séquence de fin est issu de la série "Les Kassos - Le lapin du métro".

http://www.youtube.com/watch?v=sOTm1FXy6A4

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Post-Mortem
Death Metal
2016 - Great Dane Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.4/10

plus d'infos sur
Post-Mortem
Post-Mortem
Death Metal - 1995 - France
  

vidéos
Spine Trophy
Spine Trophy
Post-Mortem

Extrait de "God With Horns"
  

tracklist
01.   Intro (Beyond the Void)
02.   Spine Trophy
03.   Rules of Death
04.   Eat the Cadaver
05.   Industrial Aborting Process
06.   God with Horns
07.   Void Millenium Genesis
08.   Outro (Coming War)
09.   Umbilical Strangulation (EP "Mankind Autopsy")

Durée : 31'26

line up
parution
15 Février 2016

Essayez aussi
Phobocosm
Phobocosm
Deprived

2014 - Dark Descent Records
  
Zealotry
Zealotry
The Charnel Expanse

2013 - Autoproduction
  
Aborted
Aborted
Slaughter & Apparatus
(A Methodical Overture)

2007 - Century Media Records
  
Coldworker
Coldworker
The Doomsayer’s Call

2012 - Listenable Records
  
Dies Irae
Dies Irae
Immolated

2001 - Metal Blade Records
  

Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique
Life Of Agony
Ugly
Lire la chronique
Barús
Drowned
Lire la chronique
Evoken
Hypnagogia
Lire la chronique
Necrot
Blood Offerings
Lire la chronique
Panphage
Jord
Lire la chronique