chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

God Dethroned - The Lair of the White Worm

Chronique

God Dethroned The Lair of the White Worm
A peine un an après « Into the Lungs of Hell », God Dethroned est de déjà de retour avec un nouvel album et un line up entièrement revu et corrigé. Henri « le Serpent King » Sattler (chant / guitare) s’affirme désormais comme le leader incontesté du groupe après le départ des derniers membres originels, et il a su recruté des remplaçants de talent, à commencer par Isaac Delahaye, arrivé depuis peu au poste de guitariste, et qui a apposé des solos particulièrement inspirés sur pratiquement tous les titres de l’album (« Nihilism »et « The Lair of the White Worm » en tête). Le batteur Arien déjà présent sur « Into the Lungs… » confirme qu’il est parfaitement à sa place dans le groupe, son jeu étant rempli de petites subtilités et d’une utilisation de la double très judicieuse, et pour ce qui est de blaster il n’a pas perdu la main !

« On peut changer une équipe qui gagne, mais si c’est la recette qui marche généralement on la garde ». C’est la réflexion qu’a du se faire le groupe au moment de composer ce nouvel opus, qui ne dévie pas du cap fixé depuis les 3 derniers albums : mêler agressivité et mélodie dans un combat permanent pour savoir qui l’emportera. Au final c’est souvent la brutalité qui gagne la manche, les mélodies n’étant distillées qu’avec parcimonie, mais quand elles débarquent soudainement c’est toujours magnifique (« Nihilism », décidément le meilleur titre de l’album). Le groupe s’est quand même fendu d’un sublime titre mid-tempo, « Rusty Nails », tout en mélodies accrocheuses et qui fait le lien entre le carnage auditif de la première et seconde partie de l’album.
Globalement « The Lair of the White Worm » est donc plus mélodique, plus inspiré et plus varié que son prédécesseur qui était un rien décevant. Les mélodies sont toujours de mises (« Nihilism », le début de « Arch Enemy Spain », « Rusty Nails »), les titres rapides également (le reste de « Arch Enemy Spain », « Loyal to the Crown of God Dethroned », « Salt in your Wounds »), et si le chant du Serpent King se veut encore un peu plus proche du black qu’auparavant on reste en terrain conquis. Tous les compos sont servis par une production magistrale, digne des meilleures sorties actuelles, et qui est la meilleur dont ai jamais bénéficié le groupe jusqu’alors. S’il fallait émettre un reproche à cet album, outre sa non prise de risques flagrante, c’est la légère baisse de qualité des trois derniers titres de l’album, qui manquent un peu de saveur après un début haut en couleur. Mais dans l’ensemble, « The Lair of the White Worm » reste du très bon God Dethroned, le parfait compromis entre la brutalité de « Ravenous » et l’aspect thrashisant d’ « Into the Lungs of Hell ».

God Dethroned poursuit donc son chemin sans se soucier des modes actuelles, avec un line-up remis à neuf et la même constance de qualité dans son Death / Thrash. « The Lair of the White Worm » est tout ce qu’il y a de plus classique dans le style, mais la dizaine d’années d’expérience derrière pour trouver des mélodies et des riffs de tueurs fait la différence auprès de la concurrence. Un album qui mérite une place de choix dans votre discothèque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Chri$ citer
Chri$
21/10/2006 09:14
note: 8/10
ajout de quelques mp3, pour montrer à ceux qui découvriraient le groupe avec "the toxic touch", à quel point l'album d'avant est bien plus énorme Sourire
Niktareum citer
Niktareum
09/03/2006 17:27
note: 7/10
A force de l'écouter il me lasse un peu plus vite que les autres qd même...
bien mais il sauraient pu mieux faire.
Chri$ citer
Chri$
26/11/2004
note: 8/10
sortie prévue fin novembre en édition limitée avec un DVD bonus de 50 min comprenant des itws du groupe.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
God Dethroned
Death / Thrash mélodique
2004 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (11)  7.09/10
Webzines : (19)  7.47/10

plus d'infos sur
God Dethroned
God Dethroned
Death Mélodique - 1991 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Nihilism
02.   Arch Enemy Spain
03.   Sigma Enigma
04.   The Lair Of The White Worm
05.   Rusty Nails
06.   Loyal To The Crown Of God Dethroned
07.   Last Zip Of Spit
08.   The Grey Race
09.   Salt In Your Wounds

Durée : 40:10

line up
voir aussi
God Dethroned
God Dethroned
Under The Sign of the Iron Cross

2010 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Grand Grimoire

1997 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Passiondale

2009 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Ravenous

2001 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Toxic Touch

2006 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Kalmah
Kalmah
They Will Return

2002 - Spikefarm Records
  
In Thy Dreams
In Thy Dreams
The Gate Of Pleasure

1999 - War Music
  
The Agony Scene
The Agony Scene
The Darkest Red

2005 - Roadrunner Records
  
Amoral
Amoral
Reptile Ride

2007 - Spikefarm Records
  
Satanic Slaughter
Satanic Slaughter
Banished To The Underworld

2002 - Black Sun Records
  

Fange
Poigne (EP)
Lire la chronique
Electric Wizard
Let Us Prey
Lire la chronique
Crowbar
Odd Fellows Rest
Lire la chronique
Dawn of Nil
Culminating Ruins
Lire la chronique
Sombre Héritage
Alpha Ursae Minoris
Lire la chronique
Candiria
Surrealistic Madness
Lire la chronique
Devouring Void
Septic Fluid Dripping From ...
Lire la chronique
Vaal
Visioen Van Het Verborgen Land
Lire la chronique
Mourning Beloveth / The Ruins Of Beverast
Don’t Walk on the Mass Grav...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique