chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
136 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Concatenatus - Aeonic Dissonances Beyond Light's Consumption

Chronique

Concatenatus Aeonic Dissonances Beyond Light's Consumption (EP)
Trop souvent dans l’ombre de celle de son voisin brésilien la scène chilienne possède cependant pas mal d’atouts malgré un manque criant de visibilité à l’étranger, il faut dire qu’hormis les vétérans de CRIMINAL et d’UNDERCROFT rares sont les formations venues des Andes à parvenir jusqu’à nos oreilles. Venant de signer chez les allemands de Totenmusik, le duo formé en 2014 et en provenance de Rancagua est dans la droite ligne de ces compatriotes de qualité bien qu’évoluant dans un style diamétralement différent, puisqu’ici on navigue en plein Black atmosphérique et mystiques où des ambiances Doom se greffent intelligemment. Le binôme avait déjà montré un potentiel intéressant sur la démo « Meditation Through the Inner Vortex » sortie l’an dernier et ce point se retrouve aujourd’hui confirmé via un premier EP au nom toujours aussi imprononçable. Celui-ci en seulement trois titres (dont un interlude), et à peine un peu plus d’un quart d’heure de musique, nous entraîne dans des contrées lointaines et inhospitalières où règnent le froid et la peur pour un angoissant voyage.

En effet celui-ci débute immédiatement avec « Aeons » où l’on se retrouve sous la pluie totalement trempé avant qu’un son de guitare déchiré et très brut ne se fasse entendre avec un tempo lent qui s’accélère progressivement et se met en raccord avec le chant écorché et possédé d’une grande qualité. Cependant la variation est de mise car les mecs aiment bien poser leur jeu et le ralentir à outrance jusqu’à atteindre des ambiances pratiquement doomesques en mélangeant leur jeu à leurs voix qui s’entremêlent la première étant très criarde et l’autre plus claire et posée qui permet d’amener un côté occulte, atmosphérique et religieux vraiment intéressant. Là c’est tout à fait ce qui se passe et on voit tout le côté conceptuel de leurs textes et leur visuel car la violence est au second plan et se retrouve placée avec parcimonie, d’ailleurs l’interlude qui vient juste après continue dans cette voix car après le bruit du vent qui souffle on entend quelques notes de guitare très calmes et douces, le tout avec les voix à la fois criardes et plaintives qui durant à peine plus de deux minutes se mêlent ensemble avec facilité et simplicité pour servir de rampe de lancement à « Hodie Mihi, Cras Tibi ».

Sous ce titre mystérieux se cache une épitaphe latine retrouvée sur des tombes médiévales que l’on peut traduire par « Moi aujourd’hui, toi demain », une formule qui correspond parfaitement à la musique car là encore le côté religieux et mortifère est mis en abîme via un tempo particulièrement lourd mais qui n’oublie pas de s’exciter un peu en allant vraiment à fond. Cependant cette accélération ne dure pas très longtemps car là encore on privilégie les ambiances et le mysticisme à la furie ténébreuse et sataniste. Là encore malgré une longue durée les compères arrivent à faire sonner leur son comme ils le souhaitent ce qui est fort car ils ne tombent pas dans la répétition et la linéarité malgré que la composition soit très simple, primaire et pas technique pour deux sous. Ici tout se joue sur quelques notes et arpèges, ainsi que des idées reprises en boucle mais au contraste différent et évolutif au fil de l’avancement et de l’écoute.

Venu de très loin cet EP nous laisse entrevoir de belles choses car on est en présence d’un potentiel intéressant et qui mérite d’être exploré, d’autant plus quand on sait qu’un album est en préparation et qui s’il est du même tonneau que ce qu’ils nous ont proposé risque de vraiment valoir le coup d’y mettre ses oreilles. En attendant, cette messe noire rondement menée est franchement une excellente surprise tout en subtilité et simplicité où le Black primaire des origines côtoie un léger côté plus élaboré et actuel qui mérite vraiment que l’on s’y attarde en profondeur.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Concatenatus
Black Atmosphérique
2016 - Totenmusik
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  3.5/5

plus d'infos sur
Concatenatus
Concatenatus
Black Atmosphérique - 2014 - Chili
  

tracklist
01.   Aeons
02.   Interlude - Barren Knowledge
03.   Hodie Mihi, Cras Tibi

Durée : 17 minutes

line up
parution
5 Avril 2016

Essayez aussi
...and Oceans
...and Oceans
The Dynamic Gallery Of Thoughts

1998 - Season Of Mist
  
Summoning
Summoning
Dol Guldur

1996 - Napalm Records
  
Aureole / Mare Cognitum
Aureole / Mare Cognitum
Resonance: Crimson Void (Split 12")

2016 - Fallen Empire Records
  
Auðn
Auðn
Farvegir Fyrndar

2017 - Season Of Mist
  
Manetheren
Manetheren
The End

2017 - Avantgarde Music
  

10 MoM Challenge n°3 - Ceci n'est pas du DEATH !
Lire le podcast
Entombed A.D.
Bowels Of Earth
Lire la chronique
Mavorim
Silent Leges Inter Arma
Lire la chronique
Asagraum
Dawn of Infinite Fire
Lire la chronique
PPCM #23 - CELTIC pas beau ce METAL-là ?
Lire le podcast
Mgla
Age Of Excuse
Lire la chronique
Kruksog
Foster Prudence
Lire la chronique
Darkend
Spiritual Resonance
Lire la chronique
Adherent
Demo MMXVII (Démo)
Lire la chronique
Power From Hell
Profound Evil Presence
Lire la chronique
Imperial Cult
Spasm of Light
Lire la chronique
Jupiterian
Terraforming
Lire la chronique
Vitriol
To Bathe From The Throat Of...
Lire la chronique
Atlantean Kodex
The Course of Empire
Lire la chronique
Acid Witch
Evil Sound Screamers
Lire la chronique
Lutomysl
Ecce Homo
Lire la chronique
Various Artists
Slave to the Grind (DVD)
Lire la chronique
Temple Of Dread
Blood Craving Mantras
Lire la chronique
Antichrist Siege Machine
Schism Perpetration
Lire la chronique
Illdisposed
Reveal Your Soul For The Dead
Lire la chronique
Furia
Grudzień za grudniem
Lire la chronique
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
Rotted
Pestilent Tomb
Lire la chronique
Jesus Cröst
Tot
Lire la chronique
Impavida
Antipode
Lire la chronique
Imprecation
Damnatio Ad Bestias
Lire la chronique
Esoctrilihum
The Telluric Ashes Of The O...
Lire la chronique
Ossuary
Supreme Degradation (Démo)
Lire la chronique
Wraith
Absolute Power
Lire la chronique
Le Jardin d'Alice
Higenjitsu (非現実)
Lire la chronique