chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Ancient - Back to the Land of the Dead

Chronique

Ancient Back to the Land of the Dead
Eh bah dis donc, c’était vrai alors. Tout vient réellement à qui sait attendre. ANCIENT est de retour ! Enfin ! Après 12 ans d’attente. 12 ans !!! L’équivalent d’un tour du calendrier chinois ! Ils nous avaient quitté l’année du singe, ils reviennent l’année du singe.

Mais le « ils » de 2016 n’est pas non plus le même « ils » qu’en 2004. Sur l’ultra mélodico-symphonique Night Visit, nous trouvions Aphazel, Dhilorz, Luci et Grom. Le troisième a disparu de la circulation alors qu’il était dans le groupe depuis 1997, et le quatrième se consacre à sa deuxième famille, HORTUS ANIMAE. Par contre, les deux premiers sont toujours parmi nous, actifs sur Back to the Land of the Dead. Et la deuxième grosse surprise, c’est qu’ils sont accompagnés d’un autre revenant… Nicholas Barker. Le batteur culte passé par CRADLE OF FILTH et DIMMU BORGIR tout en assurant des parties live pour BORKNAGAR, GORGOROTH et ANAAL NATHRAKH.

Du coup, le groupe devient encore plus international que jamais et se présente comme on commence une blague : « C’est un Norvégien, un Italien et un Anglais qui se rencontrent et qui décident de jouer du black metal ensemble ». Sauf que la blague, d’après certains, c’était la discographie du groupe. Pas tous les albums, c’est vrai. Svartalvheim a réussi à conserver de la crédibilité et est reconnu comme une pièce maîtresse du black en 1994. Par contre, il fallait être branché sur les ondes d’une autre planète, genre Neptune, pour ne pas avoir un sourire gêné à l’écoute de Mad Grandiose Bloodfiends. « Du black sympho des cavernes ringard et pénible ». Du coup j’ai du mal à avouer que je l’aime bien quand même, moi… D’autres ont ri encore plus fort en 2004 avec Night Visit. Le défaut de cet album était pourtant un détail. Proposer du black sympho d’excellence à un moment où le style vivait ses derniers moments. C’était dépassé. C’était inacceptable. Il fallait cracher dessus. Alors longtemps ANCIENT a été sujet aux railleries, aux moqueries, à la risée de tous ceux qui ignoraient qu’Aphazel était en fait né un 1er avril. Rien à voir ? Bah on ne sait pas au final !

Quoi qu’il en soit, personnellement j’ai toujours suivi le groupe, en témoigne mon message sur l’une des chros de la formation sur Thrashocore (Vous chercherez. Ou pas). Et l’attente a été longue, parallèle à celle pour THE KOVENANT, dont l’album Aria Galactica est annoncée depuis des années lumières (et donc galactiques) et qui lui ne vient toujours pas. ANCIENT nous délivre enfin, et je suis allé m’offrir un Dr Pepper pour fêter l’événement. Oui, parce que je n’ai pas eu le mien à la sortie de Chinese Democracy... 12 ans d’attente et 12 titres. Comme si c’était fait exprès. Et en treizième piste un petit bonus pour s’excuser. Une reprise de BATHORY, « 13 Candles ». Ça ne sert à rien. Normal c’est un bonus. L’intérêt est heureusement dans les titres originaux. On n'écoute pas CARNIVAL IN COAL, là !

Et ANCIENT n’a pas changé d’approche. De son oui, la production est beaucoup plus agréable aux oreilles. De dosages oui, la guitare et le clavier se sont mieux équilibrés. Mais d’approche non. Vous reconnaissez tout de suite son chanteur qui postillonne tel un serpent. Et il y a ce black metal nerveux et démoniaque mais tout à la fois léger, enrobé dans des claviers, appuyé par des guitares mélodiques, ponctué par des parties acoustiques, des chœurs grégoriens, des vocaux féminins (trop peu malheureusement, un seul titre... raaaah). Et le groupe est toujours aussi influencé par le heavy et infernalement fun. Des termes choquants pour le style ? Bien, alors passez votre chemin parce que c’est vraiment ça. Des titres comme « Land of the Dead », « Occlude the Gates » ou « The Spiral » sont jouissifs. Un point c’est tout. Ils galopent et bondissent sur les flammes de l’Enfer. Leurs soli heavy tuent. Et tous ceux qui ont vécu le black à la fin des années 90 se souviennent que les groupes sympho citaient obligatoirement des groupes heavy dans leurs influences !

Certaines pistes sont un peu en dessous du reste, je pense à « The Ancient Disarray » qui m'ennuie. Mais rien de grave. C'est plus la longueur qui peut rebuter. En l'écoutant en deux fois il passe tout seul. 65 minutes destinées aux amateurs de black "efficace et fun", j'y tiens. Mais pas à ceux qui étaient et sont restés obtus et fermés aux mélodies clavier.

Je n’ai pas parlé de l’apport de Nicholas Barker ? Il est carré, il a encore la pèche, il est bon mais je ne dirais pas que c’est lui qui porte le groupe. En tous cas, je craignais d’être déçu comme après chaque longue attente (Youhou, ARCTURUS ! Youhou, LIMBONIC ART) mais j’ai accroché. Sûrement parce que le groupe est parvenu à garder son aura et son style. Il n’a pas tenté de jouer son style sauce moderne, et n’a pris aucun groupe actuel en compte. Ce qui s'est fait en 12 ans lui en touche une sans faire bouger l'autre. Il reprend véritablement là où il en était, avec les légères évolutions qu’il assumait déjà entre deux sorties à l’époque…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
04/04/2017 13:43
Une bonne surprise ! Jolie chro' ^^
mayhem13 citer
mayhem13
04/04/2017 09:05
Je l'ai commandé. Ecouté sur you tube et j'ai adoré!
Sakrifiss citer
Sakrifiss
03/04/2017 15:29
note: 8.5/10
Il est super plaisant cet album ! Ca pourrait te parler !
mayhem13 citer
mayhem13
03/04/2017 14:59
Une superbe chro sakri que tu nous a pondu! On voit que tu maîtrises ton sujet, et m'a donné envie de découvrir ce groupe.
NightSoul citer
NightSoul
26/09/2016 19:25
J'aime ! Et Barker est un dieu du groove et du blast.
Sunn0)) citer
Sunn0))
23/02/2017 23:20
Vous n’êtes pas seuls les gars, je suis aussi un grand fan de Mad Grandiose, j'adore le son de cet album et ce kitsch léger !
Sakrifiss citer
Sakrifiss
17/09/2016 02:18
note: 8.5/10
Bien Sûr, les notes de MA et de RYM ne reflètent pas la réelle qualité d'un album, mais elles reflètent des opinions. Surtout quand pour RYM, parce que souvent sur MA il n'y a que 2 ou 3 notes, donc ça n'est pas assez représentatif.
Mais même, je suis content de trouver des fans de Mad Grandiose, parce que je me souviens que cet album a toujours été dénigré (sur les forums VS, Postchrist etc... aussi)

Sur RYM, 130 votes, moyenne à 2.78, presque la plus basse de tous les albums du groupe.
Raziel citer
Raziel
16/09/2016 17:43
Les notes sur Metal Archives sont à prendre avec moultes précautions...

Mad grandiose n'était pas mauvais mais il a dû passer après un Svarthalveim impeccable.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
16/09/2016 16:57
note: 8.5/10
Funky Globe a écrit : Moi j'ai adoré Mad Grandiose à l'époque. Je savais pas qu'il avait cette réputation ce disque...

Sinon celui-ci est pas trop mal mais c'est plus vraiment ma came ce groupe.


Par exemple tu vois une moyenne de 34% sur Metal Archives. Ce n'est certes pas toujours la meilleure référence, mais cela montre qu'il n'est pas très apprécié.
Moi aussi j'aime bien le son.
Funky Globe citer
Funky Globe
16/09/2016 16:52
Moi j'ai adoré Mad Grandiose à l'époque. Je savais pas qu'il avait cette réputation ce disque...

Sinon celui-ci est pas trop mal mais c'est plus vraiment ma came ce groupe.
Niightwanderer citer
Niightwanderer
16/09/2016 11:29
note: 9/10
Complètement d'accord avec Sakrifiss.
Ce que j'ai le plus apprécié c'est qu'on retrouve l'ambiance et le style d'Ancient effectivement et que l'album est bien produit et inspiré.
On sent qu'ils ont pris le temps de soigner leurs compositions et les arrangements.
Je le place comme meilleur album du groupe depuis et après les 2 1ers même si j'apprécie également "The Halls of Eternity" et "Night Visit".
Kedran citer
Kedran
16/09/2016 09:12
Un des grands oubliés de ma discothèque, merci pour la piqûre de rappel Sakri.

L'extrait proposé est franchement agréable.Il était temps que je m'y mette.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ancient
Black metal
2016 - Soulseller Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (3)  8.33/10
Webzines : (12)  6.48/10

plus d'infos sur
Ancient
Ancient
Black metal - 1992 - Norvège
  

tracklist
01.   Land of the Dead
02.   Beyond the Blood Moon
03.   The Sempiternal Haze
04.   The Empyrean Sword
05.   The Ancient Disarray
06.   Occlude the Gates
07.   Part I: Defiance and rage
08.   Part II: The Prodigal Years
09.   Part III: The Awakening
10.   Death Will Die
11.   The Spiral
12.   Petrified by Their End
13.   13 Candles (Bathory cover)

Durée : 65:30

line up
parution
16 Septembre 2016

voir aussi
Ancient
Ancient
Svartalvheim

1994 - Listenable Records
  
Ancient
Ancient
The Cainian Chronicle

1996 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Denial Of God
Denial Of God
Death And The Beyond

2012 - Hells Headbangers Records
  
Infestus
Infestus
The Reflecting Void

2014 - Debemur Morti Productions
  
Cultes Des Ghoules
Cultes Des Ghoules
Henbane

2013 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Kult
Kult
The Eternal Darkness I Adore

2018 - Folter Records
  
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer

2016 - Osmose Productions
  

Aūkels
Raynkaym
Lire la chronique
Mourning Dawn
Dead End Euphoria
Lire la chronique
Mooncitadel
Onyx Castles And Silver Key...
Lire la chronique
Dodskold
Ödesriket
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Chotza
Plump u Primitiv (10 Jahr F...
Lire la chronique
Galvanizer
Prying Sight Of Imperception
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
Ambush
Infidel
Lire la chronique
Stress Angel
Bursting Church
Lire la chronique
Ascendency
Birth Of An Eternal Empire ...
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Steven Wilson
The Raven That Refused to S...
Lire la chronique
Vermineux
1337 (Démo)
Lire la chronique
Mannveira
Vitahringur
Lire la chronique
Astriferous
The Lower Levels Of Sentien...
Lire la chronique
Nine Inch Nails
The Downward Spiral
Lire la chronique
Hænesy
Garabontzia
Lire la chronique
Purification
The Exterminating Angel
Lire la chronique
Koldovstvo
Ни царя, ни бога
Lire la chronique
Goratory
Sour Grapes
Lire la chronique
Evoken
A Caress Of The Void
Lire la chronique
Unbounded Terror
Faith in Chaos
Lire la chronique
Profane Order
Slave Morality
Lire la chronique
Cathexis
Untethered Abyss
Lire la chronique
Gharmelicht
Gharmelicht
Lire la chronique
Khandra
All Occupied by Sole Death
Lire la chronique
Blind Guardian
Battalions Of Fear
Lire la chronique
Black Sabbath
Mob Rules
Lire la chronique
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique