chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Fvnerals - Wounds

Chronique

Fvnerals Wounds
...Simplement, imaginez être dans une pièce sombre où un halo transparaît. Dans ce rayon où la poussière virevolte, en suspension, une silhouette se dessine. Seul, pris dans des pensées nocturnes, il vous est donné à croire qu'une rencontre vous est proposée. Seul, vous ne l'êtes plus.

Imaginez plus loin. Imaginez que vous vous trouvez devant cette silhouette faite de poussière. Que vous distinguez un nez, des yeux, des lèvres qui vous parlent avec des sons lointains, des murmures dont vous peinez à deviner le contenu et qui cependant, vous envoûtent. Que vous discernez des courbes, des lignes gracieuses, à peine perceptibles tant elles semblent se créer et se désagréger devant vous. Imaginez-vous seul, avec elle. Imaginez que même l'air que vous respirez semble une partie d'elle, qu'elle volute et vous enivre. Que vous devenez blême, comme elle, et néanmoins fiévreux, comme elle, ressentant une de ces blessures qui ne font pas couler de sang. Imaginez qu'il est trop tard, mais que cette nuit est une invitation à vivre un moment privilégié, surnaturel.

Voilà le sortilège que jette sur nous Wounds, deuxième album des Anglais de Fvnerals. « Une suite logique », pour employer des termes moins imagés, où Tiffany Ström et sa bande développent davantage ce qui faisait la force de The Light tout en le déclinant. Affaire de contrastes : se présentant d'emblée comme étant plus construit, formel, que son prédécesseur, le disque nous intéressant aujourd'hui n'en devient que plus mystérieux et cinglant à la fois. La formation n'a plus la politesse de montrer sa détresse sous un air détaché : elle l'expose et explose, dans des instants nus où son style langoureux, fait de mélodies glissantes, arrache ce qui nous retient de se mêler à elle.

Il y a donc sur Wounds, contrairement à sa rectiligne grande sœur, des passages que l'on peut citer et acclamer, de ce morceau-titre aux guitares enfumées au piano mortuaire de « Where », en passant par la marche forcée, aux jambes décharnées, de « Antlers » ou encore « Crown » et ses lignes de chant occultes. De même, la production, s'attachant toujours à rendre chaque note lisible, s'est drapée d'une robe de cendre, donnant plus de texture à des compositions autrement fantomatiques. Mais le principal reste cette capacité à peindre, sans que l'on arrive à savoir comment, une ambiance irréelle sur laquelle nous ne parvenons pas à prendre prise. Fvnerals est toujours cette chose aussi belle que malade, féminine que macabre. Affirmée, elle a réussi à donner à ses tours de passe-passe une aura plus forte, où le sentiment de solitude étincelle et nous infecte.

Seul, vous ne l'êtes plus. Et pourtant, vous vous sentez seul, un poids inconnu vous écrasant progressivement, sans possibilité de vous sauver. Pire, comme dépossédé de vous-même, vous ne souhaitez que rester ici, près d'elle, malgré cette atmosphère qui vous comprime. « Une malédiction », pour employer des termes moins imagés, ainsi qu'un flash inespéré d'une réalité alternative où l'expérience féminine de The Wounded Kings aurait porté tous les fruits morbides qu'on était en droit d'en attendre. Mais avant tout, une nouvelle œuvre de Fvnerals, ce groupe méconnu qui, bien qu'il suggère ici de façon subliminale être encore capable de mieux/pire, mérite qu'on le présente sans comparaison aucune. Car honnêtement, qui comparer à... ça ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

AtomicSchnitzel citer
AtomicSchnitzel
31/10/2016 01:07
note: 9/10
Tant qu'à faire je monte au 9. Cet album me hante complètement.
Rapha3l citer
Rapha3l
29/10/2016 15:08
Ikea a écrit : Cool si ça te donne envie ! N'hésite pas à écouter le précédent aussi, The Light. Il vaut le coup !

Ouai et bah belle découverte !! J'aime bien bien Sourire merci !
J'écouterai celui d'avant donc
lkea citer
lkea
26/10/2016 23:01
note: 8/10
Cool si ça te donne envie ! N'hésite pas à écouter le précédent aussi, The Light. Il vaut le coup !
Rapha3l citer
Rapha3l
26/10/2016 22:39
Je n'ai jamais écouté ce groupe
Mais tu me donnes très envie !!!!

Je suis assez sensible à ce genre de musique Sourire

Super chro !
lkea citer
lkea
26/10/2016 17:14
note: 8/10
Tiens, j'ai hésité à lui mettre 8,5. Mais en fait, ce sont les deux albums enchainés à la suite qui méritent cette note pour moi (ce que je fais souvent) !
AtomicSchnitzel citer
AtomicSchnitzel
26/10/2016 17:00
note: 9/10
Beau.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Fvnerals
Drone / Doom / Dark Ambient
2016 - Golden Antenna Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  8.75/10
Webzines : (6)  7.62/10

plus d'infos sur
Fvnerals
Fvnerals
Drone / Doom / Dark Ambient - 2013 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Void
02.   Wounds
03.   Shiver
04.   Teeth
05.   Crown
06.   Antlers
07.   Where

Durée : 39 minutes 43 secondes

line up
parution
14 Octobre 2016

voir aussi
Fvnerals
Fvnerals
The Light

2014 - Eerie Echoes / Throne Records
  

Engage
Demo 2005 (Démo)
Lire la chronique
Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique