chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

October Tide - Rain Without End

Chronique

October Tide Rain Without End
October Tide résulte de la non direction de Katatonia dans le sens "logique" (si l'on peut dire) de son évolution (vous pouvez relire la phrase). Projet parallèle des deux membres de Katatonia, à savoir Fredrik Norrman et Jonas Renkse, ce groupe s'aventure sur les routes de "Brave Murder Day" et "Sounds Of Decay", là où Katatonia s'est lancé dans un rock dépressif totalement différent. Ce tout premier album intitulé "Rain Without End" n'a jamais été aussi proche des anciennes productions des deux suédois, nageant dans un dark metal sombre et hypnotique.

Même le line-up ici évoque les premières heures de Katatonia puisque c'est Jonas qui s'occupe de la batterie et du chant, et Fredrik qui s'occupe du reste. N'ayant jamais eu l'occasion d'entendre la voix hurlée de Jonas auparavant, quelle ne fut pas ma surprise à l'écoute de cet album : en effet, elle est très grave, profonde, puissante et surtout on ne peut plus appropriée au style pratiqué. La musique d'ailleurs, comme je le disais précédemment, se rapproche beaucoup de la fin de la première période de Katatonia, très lourde, sombre tout en conservant un côté très mélodique. Les morceaux sont également enrichis par l'intégration de parties acoustiques de très bon aloi comme savent en faire les suédois. Si l'on excepte le titre "Losing Tomorrow" (qui ressemble beaucoup à "Day" sur "Brave Murder Day"), les morceaux sont très longs (dépassant les 5'30" pour la plupart) et installent une ambiance d'une profondeur abyssale, très prenante et poignante. Les riffs sont d'une simplicité déconcertante mais vraiment bien trouvés et absolument magnifiques. Musicalement, le seul reproche que je formulerais concerne la linéarité de l'album, qui perd en intérêt vers la fin mais sa durée ne laisse pas le temps de s'ennuyer.

A ma grande surprise, la production est excellente avec un son d'une puissance déconcertante, ni plat ni confus pour un sou, chose d'autant plus convaincante lorsque l'on est en présence d'un album de cette qualité. Notamment les guitares saturées ont un très bon son et le mixage est parfait. Une des petites nouveautés concerne l'intégration d'un VRAI violon sur certains passages, dont l'utilité n'est pas à remettre en cause car même s'il se montre plutôt discret, sa présence ajoute encore plus à l'impact émotionnel des passages, ayant un rendu très proche de ce que l'on peut retrouver sur des groupes comme Tristania ou The Sins Of Thy Beloved (en moins prononcé tout de même).

Aujourd'hui totalement introuvable (car édité à très peu d'exemplaires), "Rain Without End" est sans aucun doute la meilleure chose que les suédois ont pu produire dans ce style depuis "Brave Murder Day", reprenant tout des mélodies et ambiances de ce dernier, la production en plus. Un "must have" et une pièce de collection (tellement il est rare) pour tout adorateur de la première période de Katatonia et pour tout amateur de dark metal, de part sa puissance et les émotions qu'il dégage. Tout simplement magnifique.

DOSSIERS LIES

October Tide, l'autre destinée de Katatonia
October Tide, l'autre destinée de Katatonia
Septembre 2010
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
October Tide
Dark metal
1997 - Vic Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.75/10
Webzines : (13)  7.83/10

plus d'infos sur
October Tide
October Tide
Doom/Death - 1994 - Suède
  

tracklist
01.   12 Days Of Rain
02.   Ephemeral
03.   All Painted Cold
04.   Sightless
05.   Losing Tomorrow
06.   Blue Gallery
07.   Infinite Submission

Durée totale : 39:12

line up
voir aussi
October Tide
October Tide
Tunnel Of No Light

2013 - Pulverised Records
  
October Tide
October Tide
Winged Waltz

2016 - Agonia Records
  
October Tide
October Tide
Rain Without End (Rééd.)

2008 - Vic Records
  
October Tide
October Tide
Grey Dawn

1999 - Avantgarde Music
  
October Tide
October Tide
A Thin Shell

2010 - Candlelight Records
  

Essayez aussi
Katatonia
Katatonia
Brave Murder Day

1996 - Avantgarde Music
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Genesis

2002 - Century Media Records
  
Iskald
Iskald
The Sun I Carried Alone

2011 - Indie Recordings
  
Naglfar
Naglfar
Harvest

2007 - Century Media Records
  
Dawn Of Relic
Dawn Of Relic
Lovecraftian Dark

2003 - Season Of Mist
  

Bilan 2019
Lire le bilan
Belore
Journey Through Mountains ...
Lire la chronique
Mephitic Corpse
Immense Thickening Vomit (D...
Lire la chronique
Depressed
Beyond The Putrid Fiction
Lire la chronique
Weakling
Dead as Dreams
Lire la chronique
Abigail Williams
Walk Beyond the Dark
Lire la chronique
Harm's Way
Posthuman
Lire la chronique
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Impiety
Versus All Gods
Lire la chronique
Cult of Luna
A Dawn to Fear
Lire la chronique
Forlorn Citadel
Ashen Dirge of Kingslain
Lire la chronique
Moonreich
Wormgod (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
Necrolatry
Dead And Buried (Démo)
Lire la chronique
Haunter
Sacramental Death Qualia
Lire la chronique
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies
Lire la chronique
Finsterforst
Zerfall
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Amyl And The Sniffers
Lire la chronique
SETH pour la sortie du live "Les Blessures De l'Âme : XX Ans De Blasphème"
Lire l'interview
Atriarch
Forever The End
Lire la chronique
Kawir
Adrasteia
Lire la chronique
Meth Drinker
Discography (Compil.)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Vardan
The Wish of Weeping
Lire la chronique
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis
Lire la chronique
Nile
Vile Nilotic Rites
Lire la chronique
Reign in Blood
Missa pro Defunctis
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Hulder
Embraced By Darkness Mysts ...
Lire la chronique