chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gnaw Their Tongues - Hymns for the Broken, Swollen and Silent

Chronique

Gnaw Their Tongues Hymns for the Broken, Swollen and Silent
A toi qui est une fille ou un type cultivé, au-delà de la hype et du futile, je ne vais pas te faire l’injure de te présenter Gnaw their Tongues dont la production musicale se développe dans un sens inversement proportionnel à la fonte des glaciers. Hymn For The Broken Swollen And Silent est son nouveau bébé, un dixième album longue durée, noyé dans une masse proprement hallucinante de compilations, d’EP et de split. L’un des rares, aussi, à ne pas bénéficier d’une pochette classieuse (Abyss of Longing Throats « jouissait » déjà d’un artwork merdique, sans parler d’Eschatological Scatology…). Mauvais signe ? Burn-out ? Fonte de l’inspiration ? Pas vraiment.

Ce nouvel effort ne va guère désarçonner les habitués. Nous sommes en terrain connu. Hold High the Banners of Truth Among the Swollen Dead démarre gentiment sur des terres bruitistes typiques du groupe, rythmique funeral et voix déchiquetée proprement mise en avant. Les aspects dérangés demeurent ; les recoins sombres aussi. La plongée dans la folie – dans la peur aussi – est de mise, d’entrée (comme sur Hymn for the Broken, Swollen and Silent, titre rampant).

Les boucles électro, l’ambiance post-apocalyptique, post-indus règlent le décor. Si la noise emplit presque tout l’espace sonore, on retrouve encore ce qui faisait le cachet du groupe, à savoir ces incursions de voix d’enfants qui récitent quelques psaumes ou ces hurlements déments, déchirants qui transpercent l’espace sonore, sous le grondement de la batterie (The Speared Promises). Les ponts obscurs, menaçants, qui offrent un peu de respiration, sont souvent trompeurs ; ils instillent la peur bien plus que le refuge (The Speared Promises ; le départ magnifique de Your Kingdom Shrouded in Blood ; la folie dominante sur Hymn for the Broken, Swollen and Silent).

Car aujourd’hui comme hier, l’utilisation redoublée de loops, à haute dose et à forte fréquence sonore, sature l’espace sonore, modifie la texture des morceaux (I Have Clad the Pillar in the Flayed Skins) et renvoie une sensation d’étouffement parfois difficile – au sens physique – à supporter (Silent Burned Atrocities et sa batterie quasi grind). Comme Sunn o))) dans une autre catégorie. Même les guitares sont saturées, écrasées par les basses, comme si leur tonalité n’avait de sens que souterraine (Frail as the Stalking Lions). Non drone mais véritablement sous la terre. L’effet est saisissant, particulièrement lorsqu’il s’accompagne de basse classique ou d’atours tribaux (Frail as the Stalking Lions encore ;
Our Mouths Ridden with Worms).

La profondeur du son doit être soulignée, qui donne parfois une ampleur du meilleur effet aux titres (Your Kingdom Shrouded in Blood notamment, où l’on a la sensation d’écouter un piano qui flotte dans les airs, dont les mélodies tournoient de manière menaçante et qui confère au morceau des aspects presque « classiques » ; Hymn for the Broken, Swollen and Silent et son atmosphère cotonneuse).

Sans révolutionner son approche musicale, Gnaw Their Tongues apporte tout de même sa pierre à l’édifice via un album habité, qui regorge encore de petites trouvailles (les chœurs déjantés sur I Have Clad the Pillar in the Flayed Skins ou la voix « soprano » sur Our Mouths Ridden with Worms, qui troublent jusqu’à la structure même du titre) et dont, même si la recette est désormais connue, j’ai du mal à extirper de gros défauts.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Sagamore citer
Sagamore
12/03/2017 11:49
note: 6/10
Bon album mais je commence un peu à saturer de l'hyper-productivité du bonhomme et de GTT qui commence un peu à tourner en rond. J'apprécie plus dès qu'il sort de sa "zone de confort" (Seirom). Album vitesse de croisière, pas désagréable (enfin, si, justement, c'est l'effet recherché) mais pas transcendant comme pouvaient l'être ses réalisations précédentes (l'EP sur Issei Sagawa continue de me mettre mal).

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gnaw Their Tongues
Black metal / Noise / Experimental
2016 - ConSouling Sounds
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  6/10
Webzines : (7)  7.36/10

plus d'infos sur
Gnaw Their Tongues
Gnaw Their Tongues
Black metal / Noise / Experimental - 2005 - Pays-Bas
  

vidéos
Trailer
Trailer
Gnaw Their Tongues

Extrait de "Hymns for the Broken, Swollen and Silent"
  

tracklist
01.   Hold High the Banners of Truth Among the Swollen Dead
02.   The Speared Promises
03.   Frail as the Stalking Lions
04.   Your Kingdom Shrouded in Blood
05.   Silent Burned Atrocities
06.   Hymn for the Broken, Swollen and Silent
07.   I Have Clad the Pillar in the Flayed Skins
08.   Our Mouths Ridden with Worms

Durée : 39:43

line up
parution
9 Décembre 2016

voir aussi
Gnaw Their Tongues
Gnaw Their Tongues
L'arrivée De La Terne Mort Triomphante

2010 - Candlelight Records
  

Nyogthaeblisz
Abrahamic Godhead Besieged ...
Lire la chronique
Bilan 2019
Lire le bilan
Belore
Journey Through Mountains ...
Lire la chronique
Mephitic Corpse
Immense Thickening Vomit (D...
Lire la chronique
Depressed
Beyond The Putrid Fiction
Lire la chronique
Weakling
Dead as Dreams
Lire la chronique
Abigail Williams
Walk Beyond the Dark
Lire la chronique
Harm's Way
Posthuman
Lire la chronique
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Impiety
Versus All Gods
Lire la chronique
Cult of Luna
A Dawn to Fear
Lire la chronique
Forlorn Citadel
Ashen Dirge of Kingslain
Lire la chronique
Moonreich
Wormgod (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
Necrolatry
Dead And Buried (Démo)
Lire la chronique
Haunter
Sacramental Death Qualia
Lire la chronique
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies
Lire la chronique
Finsterforst
Zerfall
Lire la chronique
Amyl And The Sniffers
Amyl And The Sniffers
Lire la chronique
SETH pour la sortie du live "Les Blessures De l'Âme : XX Ans De Blasphème"
Lire l'interview
Atriarch
Forever The End
Lire la chronique
Kawir
Adrasteia
Lire la chronique
Meth Drinker
Discography (Compil.)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Vardan
The Wish of Weeping
Lire la chronique
Infernal Conjuration
Infernale Metallum Mortis
Lire la chronique
Nile
Vile Nilotic Rites
Lire la chronique
Reign in Blood
Missa pro Defunctis
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique