chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
75 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

God Dethroned - The World Ablaze

Chronique

God Dethroned The World Ablaze
En 2010, j’écrivais cette magnifique phrase : « Il est rassurant de se dire qu’on peut encore compter sur God Dethroned pour assurer avec une métronomie d’horloger suisse une alimentation en décibels de qualité pour nos oreilles, jamais pleinement rassasiées… ».

Mais alors, mes dons de prémonition, mondialement reconnus, seraient perfectibles ? J’ai pourtant parié 10 000 € sur Cheminade au second tour des Présidentielles, je ne comprends pas… Toujours est-il que God Dethroned a splitté en 2012 pour se reformer en 2015 (après un 1er split dans les années 90, alors Henri on joue sa princesse ?) pour quelques dates live, et voilà que déboule soudainement 7 ans plus tard, un 10e album, qui poursuit (et termine ?) la trilogie sur l’univers des Guerres Mondiales (la première, semble-t-il) initiée avec « Passiondale » puis « Under the Sign of the iron Cross ». Entretemps, en 7 ans, le paysage métal a un peu évolué, mais God Dethroned lui certainement pas, car on retrouve dès les premières notes de « Annihilation Crusade » la patte caractéristique du Serpent King, Henri Sattler de son vrai nom, aux commandes du B52 God Dethroned. Cette patte caractéristique, pour ceux qui découvrent (et on ne peut leur en vouloir), c’est un death mélodique tirant vers le thrash (enfin, presque plus en fait), qui fait beaucoup penser à Hypocrisy mais en légèrement moins brutal (et inspiré, on va le voir..) et avec un chant plus typé « black ».

Malheureusement, alors que les titres défilent, il devient flagrant que « The World Ablaze » n’est pas le digne successeur de ses grands frères, tant malgré les écoutes il n’en ressort pas la même richesse mélodique et la qualité de riffs qu’avant. Alors certes, le Serpent King sait toujours manier la poudre (« Close to Victory » qui démarre en trombe et atterrit sur une fin mélodique du plus bel effet, appuyée par un solo sympatoche), mais l’on s’ennuie quand même pas mal durant cette quarantaine de minutes (8 titres dont 2 instrus). Certains morceaux ne semblent pas finis, à l’image de « On the Wrong Side of the Wire » ou « Escape Across the Ice », qui s’achèvent en fade out (le signe typique du compositeur qui ne sait pas comment finir son titre ?) et sonnent comme une maquette à la peinture pas sèche car peu riche en « variations ». Un titre se démarque du lot, l’excellent closing de « The 11th Hour » et son solo d’anthologie, mais assurément un « The World Ablaze » n’a pas la carrure d’un « Warkult » côté « catchiness », et un titre d’ouverture d’album comme « Annihilation Crusade » n’a pas le riff qui tue comme un « Nihilism » ; voire même est en deçà d’un titre de milieu d’album assez moyen comme pourrait l’être « The Grey Race » (un titre de « The Lair of the White Worm », sorti d’une écoute aléatoire de ma playlist, le type de morceau qu’on ne réécoute jamais et donc pourtant le riff d’attaque est sacrément cool).

De retrouvailles qui auraient du être joyeuses après 7 ans de séparation, je n’éprouve au final qu’un léger intérêt pour ce « World Ablaze » qui me semble un peu vite torché dans l’enthousiasme de la reformation. Si le Serpent King veut bien se donner un peu plus de temps et de mal pour une prochaine offrande, je signe d’office, mais impossible de dissimuler ma déception pour ce 10e album.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

MDU citer
MDU
03/05/2017 15:52
von_yaourt a écrit : Les trois extraits disponibles sont effroyablement pénibles, plus encore que les titres de The Toxic Touch.
c'est peu de le dire !
von_yaourt citer
von_yaourt
27/04/2017 19:45
Les trois extraits disponibles sont effroyablement pénibles, plus encore que les titres de The Toxic Touch.
Mitch citer
Mitch
27/04/2017 12:04
Grosse déception... Encore quelques écoutes avant de donner mon avis définitif.

On attendra plutôt le prochain Winter Of Sin.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
God Dethroned
Death Mélodique
2017 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines : (19)  7.97/10

plus d'infos sur
God Dethroned
God Dethroned
Death Mélodique - 1991 - Pays-Bas
  

vidéos
The World Ablaze
The World Ablaze
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  
On the Wrong Side of the Wire
On the Wrong Side of the Wire
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  
Annihilation Crusade
Annihilation Crusade
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  

tracklist
01.   A Call to Arms
02.   Annihilation Crusade
03.   The World Ablaze
04.   On the Wrong Side of the Wire
05.   Close to Victory
06.   Konigsberg
07.   Escape Across the Ice (The White Army)
08.   Breathing Through Blood
09.   Messina Ridge
10.   The 11th Hou

line up
parution
5 Mai 2017

voir aussi
God Dethroned
God Dethroned
The Toxic Touch

2006 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Passiondale

2009 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Grand Grimoire

1997 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Ravenous

2001 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Lair of the White Worm

2004 - Metal Blade Records
  

Essayez plutôt
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Character

2005 - Century Media Records
  
Lilitu
Lilitu
The Delores Lesion

2004 - The End Records
  
Satariel
Satariel
Lady Lust Lilith

1998 - Pulverised Records
  
Hung
Hung
Progeny

2007 - Autoproduction
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
The Gallery

1995 - Osmose Productions
  

Baise ma Hache
F.E.R.T
Lire la chronique
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique