chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
71 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark Sanctuary - Metal

Chronique

Dark Sanctuary Metal
Après nous avoir abandonnés en 2009, DARK SANCTUARY revient en 2017 ! Nous avions perdu cette petite lumière jaunissante qui nous guidait dans la brume et errions depuis sans repère réel, incapables de trouver un groupe gothique aussi proche du black metal. Ah non, je suis d’accord que musicalement ce n’est pas le cas, mais il s’agit bien de visages du BM français derrière cette entité. Hylgaryss le génie de WINTER FUNERAL également lié à KRISTALLNACHT, CHEMIN DE HAINE et SACRIFICIA MORTUORUM ! Et Arkdae, qui mériterait un cierge pour son travail chez BEKHIRA, un chandelier complet pour ses claviers sur Les blessures de l’âme de SETH, et une petite allumette pour son passage chez DEINONYCHUS.

Enfin, quand on parle de retour, il faut prendre des précautions, parce qu’en fait cet album propose de nouvelles versions d’anciens titres. Et c’est une version plus metal. Ce qui explique le nom de l’album… Metal… Un titre qui a du mal à me satisfaire parce qu’il est aussi pertinent qu’un nouveau pot de Nutella qui afficherait : « Avec des morceaux de pistache ! ». Bah si, c’est un peu ça quand même. Ce titre a été choisi pour nous informer que DARK SANCTUARY est de retour, mais avec un goût différent, avec du délicieux metal ! « Achète et teste ce nouveau goût ! ». Alors que bon, finalement, « metal » ça veut surtout dire ici « avec des guitares électriques qui ajoutent leur délicat vibrement sur les douceurs de l’indémodable groupe mélancolique ». Parce que ce n’est pas foufou non plus dans l’agressivité. C’est bien un petit arrière goût de pistache, par l’ingrédient principal.

Alors les pistes choisies, elles viennent toutes de compositions datant d’entre 2002 et 2005. Si je vous les note dans un ordre « historique », on redécouvre :

« Seul, face au sinistre » : Vie éphémère (2002)
« Laissez-moi mourir » : Les mémoires blessées (2004)
« La clameur du silence » Les mémoires blessées
« Des illusions » : Exaudi Vocem Meam (Part I) (2005)
« Dein kalter Stein » : Exaudi Vocem Meam (Part I)
« Cristal » : Exaudi Vocem Meam (Part I)

Première réaction : « C’est pas lourd ! ». Et oui, c’est même seulement 34 minutes. Un peu juste pour des titres seulement remaniés, qu’on connaissait déjà bien… Non, non, j’y tiens. 8 ans d’attente, on aurait apprécié au moins 10 minutes de plus. 2 ou 3 titres en rab... Bah non, il faut se contenter de 6... Soyons honnête cependant, il y a bien un intérêt dans l’exercice. Il y a un dynamisme qui n’existait pas sur les versions d’origine. Exemple avec « Laissez-moi mourir » qui se transforme en chevauchée désespérée, là où à la base il y avait juste une tristesse mélancolique. Le constat est assez proche sur les autres pistes, qui elles étaient surtout accompagnées de piano à leur sortie et qui deviennent différemment tragiques avec des guitares. L’arrière-goût n’est vraiment pas le même.

Les vocaux maintenant. Ceux d’origine sont conservés. Ils sont donc principalement féminins et très clairs, mais avec quelques (trop rares) apparitions masculines, principalement sur « Seul, face au sinistre » et ses gros airs de DEINONYCHUS, et sur « Dein kalter Stein », morceau qui hausse lentement et timidement le ton, et qui est loin de me convaincre.

Sur l’ensemble, même si je salue le fait que les ambiances changent un peu et que cela légitimise cette sortie, je reste fan des premières versions. Enfin à vrai dire, je suis encore plus fan des albums plus anciens que ceux choisis. C’est vrai qu’il y a bien un morceau de l’EP Vie éphémère (2002), mais mes préférences vont à Royaume mélancolique (1999), De lumière et d’obscurité (2000) et L’être las – l’envers du miroir (2003). Ah si ! Même maintenant je ne peux pas résister à un titre comme « Au milieu des Sépultures » et ses vocaux enchanteurs... Il fait fondre mon gros cœur de black metalleux... Ecoute. ECOUTE !!!



Remarque, dans un sens, j’aurais peut-être été plus déçu si DARK SANCTUARY avait retravaillé mes titres préférés. Là, Metal propose des versions intéressantes de titres qui étaient bons (5 d’entre eux) et moyen (le petit dernier en allemand), et ne me choque alors pas plus que cela. Une version metal light, tout est dit... Bon, maintenant il va falloir que nos amis se mettent au boulot pour de nouvelles compositions. De DARK SANCTUARY ou de leurs autres formations.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

adol citer
adol
07/08/2017 11:56
J'ajoute ici le texte accompagnant ce cd pour en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment :

"Although Dark Sanctuary has always been a recognized and major player in the Dark atmospheric scene in France and around the world, we have always been fans of metal music. During our studio sessions we sometimes took breaks, and to have a good time added guitars, drums, rearranged the songs we were recording, transforming Dark Sanctuary ephemerally the time of a song or two into a real metal band.

Over the recordings that ranged from 2002 to 2005, we have remixed into metal 6 songs from our albums. Oscillating between heavy metal, doom, and gothic, these songs are a reflection of what Dark Sanctuary could have been in another world.

Not matching the style that Dark Sanctuary has forged, we kept these titles precious for us before forgetting them.

Compiled and remastered in 2009, we planned to release them that same year just before our eponymous album "Dark Sanctuary". Recording the album asking us a lot of energy, they ended up being set aside temporarily, and finally forgotten again.

Here they are once again extracted from the past. Undoubtedly imperfect, these remixes are above all to take as it is: unpretentious and for pleasure."
Gauchet citer
Gauchet
19/07/2017 02:16
" Royaume Mélancolique", quel album à l'époque !
J'avoue ne pas être totalement convaincue par la démarche, mais je sais déjà que je me procurerai l'album.
Apres, apprendre que Dark Sanctuary revient, ça ça met du baume au cœur et ma joie se situe surtout là !
Merci de cette chro !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark Sanctuary
Dark Gothic Metal
2017 - Avantgarde Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  6.4/10

plus d'infos sur
Dark Sanctuary
Dark Sanctuary
Dark Gothic Metal - 1996 - France
  

tracklist
01.   Laissez-moi mourir
02.   Cristal
03.   La clameur du silence
04.   Des illusions
05.   Seul, face au sinistre
06.   Dein kalter Stein

Durée : 34:32

parution
14 Juin 2017

Horrendous
Idol
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
FINIS OMNIVM pour l'EP "Cercle"
Lire l'interview
Tribulation
Down Below
Lire la chronique
Totenmesse
To
Lire la chronique
Witchthroat Serpent
Swallow the Venom
Lire la chronique
Profanatica
Altar of the Virgin Whore (EP)
Lire la chronique
Sjukdom
Stridshymner og dødssalmer
Lire la chronique
The Lumberjack Feedback
Blackened Visions
Lire la chronique
Emigrate
Silent So Long
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Ende
Goétie Funeste
Lire la chronique
Fantômas
Fantômas (Amenaza Al Mundo)
Lire la chronique
Candelabrum
Portals
Lire la chronique
Firtan
Okeanos
Lire la chronique
Nécropole
Solarité
Lire la chronique
Beherit
Drawing Down The Moon
Lire la chronique
Selvans
Faunalia
Lire la chronique
Mutilated By Zombies
Scripts Of Anguish
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Sinister, Or Treading The D...
Lire la chronique
Khragkh
ΓVΛΩ
Lire la chronique
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
PPCM #2 - What'SUP ?! (Supuration et l'année 1993)
Lire le podcast
Daagh
Daagh (EP)
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Danzig
Danzig
Lire la chronique
Satan's Satyrs
The Lucky Ones
Lire la chronique
Sleeping Peonies
Glitterghast
Lire la chronique
Cosmic Church
Täyttymys
Lire la chronique
1914
The Blind Leading The Blind
Lire la chronique