chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
199 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Anathema - The Optimist

Chronique

Anathema The Optimist
Réglés comme des horloges depuis leur retour il y a bientôt 10 ans, les Anglais se sont accordés un peu plus de temps pour concevoir le successeur de "Distant Satellites". Une année supplémentaire et une sortie 3 ans jour pour jour après le précédent album, le groupe reprend la voiture laissé en 2001 devant cette plage déserte. "The Optimist" prolonge l'histoire de ce personnage à la santé mentale fragile qui va essayer de reprendre le dessus sur sa vie. Une histoire magnifiquement illustrée par le grand Travis Smith et magnifiquement interprétée par une formation dont le talent n'est plus à démontrer.

"The Optimist" est trompeur, même plutôt ironique car rien ici n'est réellement positif. On sentait déjà la nuit tomber sur "Distant Satellites" ; ce nouvel album en reprend les couleurs en y remplaçant son côté onirique et contemplatif par une bonne dose d'urgence que l'on n'avait plus entendu depuis bien longtemps dans leur musique. Ce sentiment est renforcé non seulement par des compositions résolument plus rock et directes mais également par un enregistrement majoritairement live dont l'énergie s'en ressent vraiment sur le résultat final. Moins d'effets et d'arrangements qu'à l’accoutumé donc, tout juste quelques cordes ou encore quelques touches d'électronique bien senties comme sur l'explosive ouverture "Leaving It Behind" ou la superbe instrumentale "San Francisco". Au lieu de ça, le groupe s'emploie à faire évoluer les atmosphères tout au long de ces 58 minutes, dépeignant un road trip torturé entre fuites, errances et reconstruction. A cette image, l'ensemble se révèle du coup assez hétérogène, capable de passer du rock alternatif ("Leaving It Behind") à des titres aux progressions typiques du groupe ("Endless Ways", "Springfield"), d'une accalmie instrumentale ("San Francisco") à une pause jazzy ("Close your Eyes"), d'une pièce pleine de mélancolie ("Ghosts") à une conclusion folk/rock US étonnemment lumineuse ("Back to the Start")... avec la grâce et la musicalité qui a toujours caractérisé la musique des Anglais. Car bien sûr, "The Optimist" est beau et touchant, intimement personnel et d'une naïveté émotionnelle brute.

S'il peut paraître différent au premier abord comparé à leurs récentes productions, ce nouvel album ne l'est au final pas tant que ça au regard de leur oeuvre. Ceux qui suivent la formation depuis le départ de Duncan Patterson devraient y voir un prolongement de l'époque "A Fine Day to Exit" (2001) / "A Natural Disaster" (2003) avec l'équilibre d'aujourd'hui, notamment au niveau du chant qui place désormais Vincent et Lee sur le même plan. Côté instrumentation, à l'exception de l'intégration d'une trompette sur "Close your Eyes", rien n'a changé : le feeling de ces musiciens laisse toujours aussi pantois et ce duo vocal... Une merveille. On regrettera juste un Danny un peu en retrait et dont les leads manquent à cet album. Pour le reste, le groupe applique la plupart du temps sa recette habituelle en proposant des titres tournant autour de 5 minutes construits sur une intensité progressive, partant d'une intro calme et minimaliste pour intégrer les autres instruments au fur et à mesure. Pas vraiment de surprise sur la forme, du Anathema quoi.

Difficile de piocher un morceau qui le caractérise plus qu'un autre, "The Optimist" raconte une histoire et représente un tout. On se laisse porter et transporter dès les premières minutes par ce voyage aussi prenant qu'émouvant. Toutefois, n'attendez rien de transcendant ou de réellement marquant durant cette heure ; le gros défaut de cet album est finalement de n'être que bon, au milieu d'une discographie qui compte des oeuvres telles que "Judgement", "A Fine Day to Exit" ou plus proche de nous "Weather Systems". Un disque qui ne parquera probablement pas l'histoire du groupe mais dont il n'aura pas à rougir pour autant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Anathema
Rock progressif
2017 - Kscope Music
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (17)  7.38/10

plus d'infos sur
Anathema
Anathema
Rock progressif - 1990 - Royaume-Uni
  

écoutez
vidéos
Springfield
Springfield
Anathema

Extrait de "The Optimist"
  

tracklist
01.   32.63N 117.14W  (01:18)
02.   Leaving It Behind  (04:27)
03.   Endless Ways  (05:49)
04.   The Optimist  (05:37)
05.   San Francisco  (04:59)
06.   Springfield  (05:49)
07.   Ghosts  (04:17)
08.   Can't Let Go  (05:00)
09.   Close Your Eyes  (03:39)
10.   Wildfires  (05:40)
11.   Back to the Start  (11:41)

Durée : 58 min.

line up
parution
9 Juin 2017

voir aussi
Anathema
Anathema
Were You There? (DVD)

2004 - Music For Nations
  
Anathema
Anathema
Eternity

1996 - Peaceville Records
  
Anathema
Anathema
A Fine Day To Exit

2001 - Music For Nations
  
Anathema
Anathema
The Silent Enigma

1995 - Peaceville Records
  
Anathema
Anathema
Judgement

1999 - Music For Nations
  

Essayez aussi
Riverside
Riverside
Voices In My Head (MCD)

2005 - InsideOut Music
  
Wolverine
Wolverine
Communication Lost

2011 - Candlelight Records
  
Between The Buried And Me
Between The Buried And Me
The Parallax: Hypersleep Dialogues (EP)

2011 - Metal Blade Records
  
Riverside
Riverside
Out Of Myself

2004 - The Laser's Edge
  
Wolverine
Wolverine
Machina Viva

2016 - Sensory Records
  

Dread Sovereign + Saturnalia Temple + Wolvennest
Lire le live report
Skelethal
Antropomorphia (Démo)
Lire la chronique
Bovary
Sur ce mur trop souillé (Dé...
Lire la chronique
Feastem
Graveyard Earth
Lire la chronique
Muvitium
Evighetens Cirkel...
Lire la chronique
The True Werwolf
Devil Crisis
Lire la chronique
Sons Of A Wanted Man
Kenoma
Lire la chronique
Sijjin
Angel Of The Eastern Gate (...
Lire la chronique
Seder
Sunbled
Lire la chronique
Wormhole
The Weakest Among Us
Lire la chronique
Wombbath
Choirs Of The Fallen
Lire la chronique
Deathmaze
Eau Rouge
Lire la chronique
Pearl Jam
Vs.
Lire la chronique
Ad Vitam Infernal
Infernal Comedy
Lire la chronique
Contre-Feux
Mort/Vivant
Lire la chronique
Carcass
Symphonies Of Sickness
Lire la chronique
Mourir
Animal Bouffe Animal
Lire la chronique
Slaughtbbath
Alchemical Warfare
Lire la chronique
Yacøpsæ
Timeo Ergo Sum
Lire la chronique
Caronte
Wolves Of Thelema
Lire la chronique
Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique