chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sanguine Pluit - There Is A Goddess In The Forest

Chronique

Sanguine Pluit There Is A Goddess In The Forest
"Bienvenue à la séance de sophrologie du Docteur rivax. Avant de commencer, je vais vous demander d'aller sur le lecteur mis gracieusement à votre disposition par Thrashocore, sélectionnez "Nature Rising", la première piste de There Is A Goddess In The Forest, le disque de SANGUINE PLUIT qui va accompagner notre voyage aujourd'hui. A présent, vous pouvez fermer les yeux et faire le vide dans votre tête. Imaginez que vous êtes une éponge, la musique vous traverse, elle s'immisce en vous, elle vous nourrit. Ressentez le battement de la batterie, mettez le à l'unisson du battement de votre cœur. Acceptez cette respiration rauque et humide, mettez là à l'unisson de votre propre souffle. Les murs de votre chambre s'effacent peu à peu. Vous êtes dans une forêt dense et brumeuse. Oui, celle-là même qui illustre l'album de SANGUINE PLUIT. Vous frissonnez un peu, alors vous serrez les bras autour de votre torse. Vous réalisez que vous êtes uniquement vêtu(e) d'une jupette en peau de bête. Vous commencez à marcher dans la forêt. Vous ressentez le sol sous vos pieds nus : les épines de pins, la mousse souple, les branches mortes crissantes. Vous ne faites qu'un avec la forêt et la musique est votre sang. Vous oubliez tout le reste..."

Une batterie étouffée alternant mid tempo et tapis de double pédale, une guitare lointaine au riffing plus lancinant qu'une rage de dents, des nappes de claviers entêtantes avec des accords étirés pendant des siècles. Enfin, en guise de chant, un souffle de bête profond et inquiétant. La production est crue, crade à souhait, ajoutant encore un peu de brume à la musique. La recette est sensiblement identique d'un morceau à l'autre et les rares éclairs de saturation qui viennent déchirer le brouillard seront vécus comme une agression qu'on espère fugace. Car oui, on est bien à macérer dans le jus épais et collant de SANGUINE PLUIT. On perd ses repères, on oublie le temps qui passe.

Pour entrer à fonds dans l'univers de SANGUINE PLUIT, il faut laisser aux compos le temps de s'immiscer dans votre cortex et faire le vide autour de vous. C'est important. C'est une création qui demande à l'auditeur un peu d'engagement. Vous pourriez passer à côté de ses charmes en l'écoutant dans des conditions non optimales. Mais inversement, si vous vous donnez la peine d'éteindre le PC, de chausser le casque en fermant les yeux, de faire le vide et de vous laisser porter, le voyage pourrait vous plaire. SANGUINE PLUIT est un one-man-band italien a été fondé en 2008 par un mystérieux avatar baptisé Polus. A ce jour, Polus a écrit, composé et réalisé tout seul trois EP et un split. There Is A Goddess In The Forest est son premier album long. Très long même, avec ses 72 minutes de souffrance. L'artiste revendique un Raw Black Metal Ambient : une musique atmosphérique et inquiétante avec un mixage cru, brut de fonderie.

Voici un projet étrange, spécial, hors des modes, unique en son genre. Sa longueur pourrait être son talon d'Achille, c'est sans doutes ce qu'en diront ses détracteurs. Pour ma part, j'y vois un atout de plus : There Is A Goddess In The Forest est un album dans lequel il faut se noyer.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

rivax citer
rivax
03/08/2017 09:26
Ikea a écrit : Une vraie pluit de blagues, ces derniers temps Moqueur

Je ne peux pas suivre, j'ai épuisé mon quota de calembours pour le slider!
lkea citer
lkea
02/08/2017 23:56
Une vraie pluit de blagues, ces derniers temps Moqueur
gulo gulo citer
gulo gulo
02/08/2017 14:36
C'est ta semaine des groupes dyslexiques, du coup, dis ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sanguine Pluit
Raw Black Metal / Ambient
2017 - This Winter Will Last Forever
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3/10

plus d'infos sur
Sanguine Pluit
Sanguine Pluit
Raw Black Metal / Ambient - 2008 - Italie
  

tracklist
01.   Nature Rising  (05:00)
02.   In Silent Astonishment  (07:04)
03.   Vibrant Mist  (08:59)
04.   Aural Enchantment  (06:20)
05.   Transcendent Forest  (03:12)
06.   Aural Enchantment 2  (04:36)
07.   Megnetic Pathways  (05:10)
08.   Element In Sync  (06:47)
09.   Fields  (04:51)
10.   Never Ending Winter  (04:08)
11.   The Secret Oath  (04:51)
12.   Fall  (03:35)
13.   Winter Passage 2  (02:29)
14.   Astral Sorrow  (02:07)
15.   Raw Darkness  (03:17)

Durée : 72:26

line up
parution
2 Juin 2017

Essayez aussi
Akhlys
Akhlys
The Dreaming I

2015 - Debemur Morti Productions
  
Ash Borer
Ash Borer
Ash Borer (Rééd.)

2011 - Psychic Violence Records
  
Sink
Sink
The Holy Testament (Compil.)

2013 - Svart Records
  
Wolvennest
Wolvennest
Void

2018 - Ván Records
  
Mosaic
Mosaic
Old Man's Wyntar

2014 - Invictus Productions
  

Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
Jerry Cantrell
Boggy Depot
Lire la chronique
Vanden Plas
Far Off Grace
Lire la chronique
The Devil's Blood
The Time Of No Time Evermore
Lire la chronique
Grave Miasma
Abyss Of Wrathful Deities
Lire la chronique
Impaled Nazarene
Eight Headed Serpent
Lire la chronique
Gärgäntuäh
Dödenlicht (Démo)
Lire la chronique