chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
127 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lofofora - L'épreuve du concert

Chronique

Lofofora L'épreuve du concert (Live)
LOFO. Quatre musiciens. Reuno Wangermez (chant) Daniel Descieux (guitare) Phil Curty (basse) Vincent Hernault (batterie). Une inspiration musicale qui vient du Punk français des années 80 et a muté petit à petit vers quelque chose de plus Metal. Au fil des années, la musique a évolué, s’est affinée, s’est enrichie. Elle est restée au service de textes forts, engagés et poétiques. Reuno peut crier, hurler, gueuler ou passer au chant clair, il reste toujours audible. Et c’est bien quand on comprend ce que raconte le chanteur.

Comme d'habitude, après la sortie de son huitième album studio, L'épreuve du contraire en 2014, Lofo a pris la route pour une tournée monstrueuse, à base de centaines de dates dans des petites salles de la France entière. Et chaque soir, après avoir confié sa première partie à des groupes locaux émergents, le quatuor met le feu. Le groupe tourne beaucoup, y compris dans des coins où aucun autre groupe un peu énervé n'a plus joué depuis des lustres. La fidélité, ça paye et au fil des ans, le gang a acquis une fanbase fidèle et nombreuse. Pourtant, les fans ne sont pas toujours aussi nombreux qu'on pourrait l'espérer et il est arrivé au gang, même sur cette dernière tournée, de jouer devant une salle à moitié pleine, voire moins. Travers terrible de ce public français qui se plaint de ne pas avoir assez de concerts Metal mais boude ceux qu'on lui propose !

Infatigable, le groupe continue pourtant de labourer la scène de France, dégageant la même énergie que la salle soit comble ou presque vide. Le quatuor sait y faire pour engager le pit et inciter à la libération des énergies. Certes, c'est surtout l'infatigable Reuno qui met l'ambiance, les trois musiciens se contentant d'assurer discrètement en arrière plan (un peu comme CLUTCH, quoique dans un autre genre et pour un autre type de public). Le chanteur n'a jamais eu sa langue dans sa poche et n'est pas avare en formules qui font mouche. Des formules qui sont généreusement restituées dans cet opus live savoureux :

« A quelle heure on fout la merde, ici? »
« Allez pogo nom de Dieu »
« ça va bien ou quoi »
« Est-ce que ce soir il y a des sauvages dans la salle? »
« Nom de Dieu faites du bruit »

L’épreuve du concert a été enregistré pendant les concerts de Mâcon et Dijon, en novembre 2014. C’est un bel album de plus d’une heure.

Comme tous les album live, on l’écoute pour l’ambiance autant que pour la musique. Il faut que le groupe ose quelques arrangements inédits pour varier les plaisirs, mixe bien les anciens tubes avec les nouvelles chansons, soit en phase avec son public.

Il y a tout cela dans ce disque et c’est un vrai plaisir de réentendre la discographie du groupe. Les lyrics sont vraiment tous bien trouvés, les chansons un peu keupon prennent en live une dimension différent ("l’Oeuf", "Double A" et surtout "la tsarine" qui parle de notre bonne copine Marine LP et dont la version album est un peu pataude…).

Enfin, saluons la belle pochette qui représent le backdrop de la tournée, comme un négatif de l’artwork de l’album studio (Le tracé d’un tatouage dessiné par Phil, le bassiste).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lofofora
Fusion Metal
2015 - AT(h)ome
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  4.38/5

plus d'infos sur
Lofofora
Lofofora
Métal Fusion - France
  

tracklist
01.   Notre terre  (05:54)
02.   L'Oeuf  (03:46)
03.   L'innocence  (04:44)
04.   Le fond et la forme  (04:59)
05.   Mémoire de singes  (03:44)
06.   Trompe la mort  (02:57)
07.   Contre les murs  (04:21)
08.   Utopiste  (04:44)
09.   Elixir  (04:54)
10.   Pyromane  (04:10)
11.   Le malheur des autres  (04:36)
12.   La tsarine  (01:28)
13.   Justice pour tous  (01:48)
14.   Visceral (version hot)  (03:43)
15.   Autopilote  (04:01)
16.   Ilot Amsterdam  (03:31)
17.   Double A  (04:12)

Durée : 67:32

line up
parution
18 Septembre 2015

voir aussi
Lofofora
Lofofora
Dur Comme Fer

1999 - Sriracha Sauce
  
Lofofora
Lofofora
Monstre Ordinaire

2011 - AT(h)ome
  
Lofofora
Lofofora
Le Fond et la Forme

2003 - Sriracha Sauce
  
Lofofora
Lofofora
Peuh!

1996 - Virgin Records
  
Lofofora
Lofofora
Mémoire De Singes

2007 - AT(h)ome
  

Mercyful Fate
Melissa
Lire la chronique
Deserted Fear
Drowned By Humanity
Lire la chronique
Sulphurous
Dolorous Death Knell
Lire la chronique
Fallujah + First Fragment + Obscura
Lire le live report
Bosque
Passage
Lire la chronique
Antiquus Scriptum
Ahbra Khadabra
Lire la chronique
Soundgarden
Down On The Upside
Lire la chronique
Ad Patres
A Brief Introduction To Hum...
Lire la chronique
Fange
Punir
Lire la chronique
Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique