chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkthrone - Sardonic Wrath

Chronique

Darkthrone Sardonic Wrath
Cher lecteur, voici sans doute, la seule chronique de Darkthrone réalisé par une personne avouant ouvertement qu'il ne connaît quasiment rien à ce groupe. "Sardonic Wrath," onzième album des Norvégiens souvent assimilés à l'essence du black metal, est le premier que j'ai eu l'occasion d'écouter (et ce malgré mes 7 ans de carrière métallique). J'en convient que pour les intégristes du black metal qui ont sûrement déjà acheté l'album (où l'ont au moins écouté), cette chronique est inutile. Et je ne parle même pas de ceux qui n'aiment pas le true black metal, voir même le black metal en général (et il y en a). Non, en fait, ces lignes s'adressent avant tout aux personnes qui comme moi, se retrouvent, pourraient se retrouver ou voudraient tenter le grand saut par la dernière falaise.

Lorsque l'on m'a présenté la bête, j'avoue avoir été plutôt sceptique étant donné tout ce que j'avais pu entendre sur le groupe. Et première surprise : la production. Je m'attendais à un authentique "pure fucking made in cave sound" et la réalité en est tout autre puisque le son de cet album est plutôt correct (enfin je trouve). Bon ok, c'est un peu caverneux, approximatif au niveau de l'enregistrement et du mixage où l'on a du mal à entendre la grosse caisse (bien sûr, tout est voulu), mais ça s'écoute parfaitement et ça ajoute au côté glauque et malsain de la musique (j'y reviendrai). A l'écoute de l'album, il apparaît même impensable d'avoir une production ultra clean sous peine de perdre tout le charme et l'atmosphère de l'album. De plus, l'artwork réalisé par Lorenzo Mariani (pour le groupe exclusivement) est excellent, ce qui n'est apparemment pas une habitude chez Darkthrone.

Deuxième surprise : la musique évidemment. Les compositions sont courtes et directes, les structures sont très simples tout comme les riffs. Un peu dérouté durant les premières écoutes, j'ai été finalement surpris de la profondeur de l'ensemble et de son efficacité avec des morceaux aussi puissants que "Information Wants to be Syndicated", "Straigntening Sharks in Heaven" et "Sacrificing to the God Of Doubt". L'ambiance qui règne sur cet album est putride et poisseuse, renforcée par la lenteur de la musique (rarement extrême), son côté un peu lancinant et le son crade des guitares et de la voix. La voix justement de Nocturno Culto est géniale, sèche et rappeuse d'où on ne peut plus en accord avec l'ensemble. Par contre, l'album est malheureusement très court (à peine plus de 34 minutes), ce qui m'a laissé un peu sur ma fin. A part ça, on ne peut pas vraiment dire que "Sardonic Wrath" possède d'autres défauts, car tout ce qui pourrait déplaire ici fait parti intégrante du style comme la qualité du son par exemple.

Au final, la difficulté de cet album, n'est pas de capter la musique car elle s'assimile dès la première écoute (étant donné sa simplicité), mais bien de s'imprégner de l'atmosphère de l'album, d'où un nombre d'écoutes assez conséquent pour une personne néophyte. "Sardonic Wrath" fut une très bonne surprise, pouvant même plaire à quelqu'un de complètement extérieur à leur musique... enfin plus pour longtemps. Si vous n'êtes pas réticent à ce penchant du metal, je vous le conseille vivement.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

rip-adunakhor citer
rip-adunakhor
05/02/2005
note: 10/10
Ralala cet album est terrible , en plus ils ont changé de caves , c'est un signe !
citer
Backstabeurre
05/01/2005
J'ai oublié de dire que c'était une bonne chronique au fait !
On sent que ça vient de quelqu'un qui ne connait effectivement pas beaucoup le BM d'un point de vue "aura", "essence" mais qui possède de sérieuses connaissances niveau musical !

C'est un autre point de vue et c'est tout aussi interessant car il ne s'arrête pas aux clichés inhérents au style !

Bref ...
Holy citer
Holy
05/01/2005
Bonne chronique Dead!
Tu dis ne pas en connaître beaucoup mais apparemment tu te débrouilles bien.
citer
Backstabaire
05/01/2005
Aller maintenant "Transilvanian Hunger" !
Et "A Blaze .." aussi

Tous en fait ! Sourire
Dead citer
Dead
05/01/2005
note: 8/10
Clair Moqueur
Chri$ citer
Chri$
05/01/2005
du Darkthrone sur thrasho, les puristes vont pas etre content lol

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkthrone
Black metal
2004 - Moonfog Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (18)  8.06/10
Webzines : (18)  7.37/10

plus d'infos sur
Darkthrone
Darkthrone
Black Metal - 1987 - Norvège
  

tracklist
01.   Order Of The Ominous
02.   Information Wants to be Syndicated
03.   Sjakk Matt Jesu Krist
04.   Straigntening Sharks in Heaven
05.   Alle Gegen Alle
06.   Man Tenker Sitt
07.   Sacrificing to the God Of Doubt
08.   Hate is the Law
09.   Rawness Obsolete

Durée : 34:17

line up
voir aussi
Darkthrone
Darkthrone
The Cult Is Alive

2006 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Circle The Wagons

2010 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Under A Funeral Moon

1993 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Old Star

2019 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
A Blaze In The Northern Sky

1992 - Peaceville Records
  

Essayez aussi
Faruln
Faruln
The Black Hole Of The Soul (EP)

2019 - Necrocosm / Battlesk'rs Productions
  
Death Like Mass
Death Like Mass
Kręte Drogi (EP)

2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
  
Leviathan
Leviathan
True Traitor, True Whore

2011 - Profound Lore Records
  
Spectres & Teeth
Spectres & Teeth
No Magick Spawns! (EP)

2020 - Into Endless Chaos Records
  
Dark Fortress
Dark Fortress
Seance

2006 - Century Media Records
  

Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Coffin Rot
Reduced To Visceral Sludge ...
Lire la chronique
Nordjevel
Fenriir (EP)
Lire la chronique
Morbific
Ominous Seep Of Putridity
Lire la chronique
Werewolves
What a Time to Be Alive
Lire la chronique
Hideous Divinity
LV-426 (EP)
Lire la chronique
Indian
Slights and Abuse / The Syc...
Lire la chronique
Ildfar
Som vinden farer vil
Lire la chronique
Torche
Meanderthal
Lire la chronique
The Plague
Within Death
Lire la chronique
Baphomet
The Dead Shall Inherit
Lire la chronique
Zwiespalt
Distanz
Lire la chronique
Vanden Plas
Beyond Daylight
Lire la chronique
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Phantasmagore
Insurrection Or Submission ...
Lire la chronique
Sadistik Forest
Obscure Old Remains (EP)
Lire la chronique
Anthropophagous
Death Fugue
Lire la chronique
Odd Dimension
The Blue Dawn
Lire la chronique
Carnal Tomb
Festering Presence (EP)
Lire la chronique
Blacklisted
No One Deserves to Be Here ...
Lire la chronique
Sorcier Des Glaces
Un Monde de Glace et de Sang
Lire la chronique
Vallendusk
Heralds Of Strife
Lire la chronique
Midnight Betrothed
Dreamless
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
Jerry Cantrell
Boggy Depot
Lire la chronique
Vanden Plas
Far Off Grace
Lire la chronique
The Devil's Blood
The Time Of No Time Evermore
Lire la chronique
Grave Miasma
Abyss Of Wrathful Deities
Lire la chronique
Impaled Nazarene
Eight Headed Serpent
Lire la chronique
Gärgäntuäh
Dödenlicht (Démo)
Lire la chronique