chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
85 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Esprit d'Air - Constellation

Chronique

Esprit d'Air Constellation
Si vous avez jamais voyagé au Japon, parcouru un manga, regardé L'été de Kikujiro, mangé du maguro nato, essayé de comprendre les règles du pachinko ou lu un roman de Murakami, vous savez que le Japon c'est différent. Les japonais ne pensent pas de la même façon et ne voient pas le monde avec des yeux d'occidentaux. Et puisque le Japon, c'est pas pareil, il est assez normal que la musique qu'ils composent, fut-ce du Metal, ne sonne pas du tout comme ce qu'on fait chez nous. Je vous propose donc un petit voyage, un poil déstabilisant, mais pas trop, avec un disque de là-bas.

Ecrit et composé par ESPRIT D'AIR, un gang Japonais exilé au Royaume-Uni, Constellation est un disque éminemment Japonais. Il est Japonais car interprété en Japonais mais il est aussi Japonais dans sa construction et ses intentions. Même si le gang ne réinvente rien, même si les plans de guitare, les riffs ou le jeu de batterie sont plus techniques qu'originaux, la musique créée par le trio développe des ambiances qui "font" Japonais, notamment par l'utilisation systématique d'un chant très mélodique, parfois contrebalancé par des compos très agressives. C'est cela, de mon point de vue, le point fort de Constellation, l'opposition entre une rythmique lourde et tranchante, presque Death / Thrash, des nappes de claviers mielleuses, un chant mélodique sirupeux et des arrangements sucrés. Un cocktail détonant, presque un mariage contre nature.

Prenons par exemple "Ignition". Le morceau démarre sur une intro mastoc, genre parpaing dans la gueule, un peu la même que sur "Killing In The Name" de RATM, suit un crescendo, une accélération progressive de la batterie, un gros riff poilu et paf, là où on s'attend à un growl bien caverneux ou un cri enragé, une nappe de synthé hyper sucrée vient casser la dynamique. Elle laisse bien vite place à un chant mélodique et traînant qui contraste joliment avec la musique bien agressive, le clavier fougueux se ré-invitant sur les refrains. La recette est sensiblement la même sur "The Hunter" et "Rebirth" : un contraste entre un fonds hyper lourd et méchant, des arrangements acidulés et un chant très très mélodique. Les autres pistes de la galette n'offrent pas toujours le même contraste, le groupe variant les plaisirs et les ambiances. Si ça le fait également sur la power ballad "Reminisce" et son beau solo de guitare final, d'autres morceaux où la rythmique suit la ligne de chant plutôt que de s'y opposer son vraiment trop kawaï comme "Starstorm" ou "The Awekening".

La musique est mise en valeur par une production bien léchée et des artwork spatiaux planants et immersifs (mention spéciale à l'illustration du single "The Hunter" avec une archère toute droit sortie d'Albator!). Le barrage de la langue n'en est pas vraiment un, les intonations très appuyées du chanteur compensant l'impossibilité de comprendre ce qu'il raconte (à moins de parler Japonais, bien entendu). Cependant, toute sympathique que soit la découverte, Constellation se rapproche dangereusement d'une forme de Pop Metal assez détestable. Vu sous cet angle, le contraste entre chant et rythmique peut apparaître comme une "bonne formule" ou une "caution Metal". Chacun jugera selon sa propre sensibilité, pour ma part, passé l'effet de surprise initial, Constellation me laisse une impression mitigée et même si cet album ne m'a pas entièrement satisfait, j'ai bien envie de suivre l'évolution de ESPRIT D'AIR, ne serait-ce que pour savoir s'ils vont emprunter l'une ou l'autre des voies ouvertes sur Constellation, rester sur le terre-plein central ou créer un nouveau chemin à travers champs.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Esprit d'Air
Heavy Metal Mélodique
2017 - Starstorm records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Esprit d'Air
Esprit d'Air
Heavy Metal Mélodique - 2010 - Japon
  

vidéos
Ignition
Ignition
Esprit d'Air

Extrait de "Constellation"
  

tracklist
01.   Ignition  (04:03)
02.   Rebirth  (05:12)
03.   Guiding Light  (03:49)
04.   The Hunter  (06:10)
05.   Starstorm  (03:38)
06.   The Awakening  (03:55)
07.   Reminisce  (04:46)
08.   Versus  (05:14)

Durée : 36:00

line up
parution
30 Juin 2017

Essayez aussi
W.A.S.P.
W.A.S.P.
Golgotha

2015 - Napalm Records
  
Moonlyght
Moonlyght
Shining

2008 - Mankind's Demise Records
  
In Flames
In Flames
Trigger (EP)

2003 - Nuclear Blast Records
  
Evergrey
Evergrey
The Dark Discovery

1998 - InsideOut Music
  
Dispatched
Dispatched
Motherwar

2000 - Metal Mind Productions
  

Baise ma Hache
F.E.R.T
Lire la chronique
Gorod
Æthra
Lire la chronique
Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique