chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
104 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Myrkur - Mareridt

Chronique

Myrkur Mareridt
Et voici le deuxième album de l’une des femmes les plus controversées dans notre bel univers du black metal. La Danoise Amalie Bruun, expatriée aux Etats-Unis depuis déjà belle lurette et à l’origine de son bébé, MYRKUR. J’ai presque envie d’applaudir ceux qui ne la connaissent pas tant les polémiques ont été fortes et ont su diviser les amateurs de musique metal. Même sur le forum de Thrashocore les avis ont été partagés, et la note du premier album sur Metal Archives montre aussi à quel point le projet a su en horripiler certains : une note moyenne de 41% pour 14 notations. Ah oui c’est sévère, mais le regretté FleshOvSatan l’avait été encore plus avec un 3/10…

Qu’ils sont durs… MYRKUR c’est pourtant du très, très bon ASMR metal. Ah si ! Ah tiens, j’en vois un qui s’y connaît encore moins que moi en tendance Youtube. L’ASMR, ce sont ces enregistrements de sons censés être agréables et te calmer ! Une nana qui caresse un pinceau sur le micro, une autre qui lèche le micro goulûment, une autre encore qui regarde bien la caméra tout en touillant un bol empli de pâtes. Sluuuuurp, sluuuuuuurp. MYRKUR, il faut l’admettre, c’est l’ASMR du metal. Pas tout le temps, soit, et sur ce deuxième album on commence même par croire que ça ne l’est pas du tout avec un « Måneblôt » qui est même très agressif musicalement, et avec une bonne part de vocaux criards dans les graves. On y trouve bien entendu déjà la voix claire de notre demoiselle, mais véritablement intégrés à une musique déchaînée entrecoupée de passages à tendance folk. Soyons honnête, c’est un morceau qui donne envie de découvrir plus en profondeur MYRKUR.

Mais alors le reste, et donc les 9 pistes suivantes, n’ont plus cette agressivité. Il y a des parties metal, mais là encore, c’est assez doux, plutôt rêveur et contemplatif à la FALKENBACH. Mais surtout il y a la voix exagérément généreuse d’Amalie qui susurre ses paroles en nous apaisant tout autant que Baby Zelda avec ses sucettes. Un mal ? Non, pas nécessairement, ça dépend de ta sensibilité. Tu peux très bien te laisser emporter par son timbre, qui fait en plus l’effort de varier et de sonner très juste. Et puis tu peux passer bien à côté. Te dire que tu préfères encore aller écouter Sissel, Françoise Atlan, ou pourquoi pas DEEP FOREST ou ENIGMA par moments…

Par contre, même les fans de MYRKUR devraient tout de même tiquer sur la dernière piste. Pendant les deux minutes de «Børnehjem » il faut se taper la voix autotunée d’une gamine démoniaque. C’est une horreur. Après avoir été calmés pendant plus de 35 minutes, on nous fout ça dans les oreilles et le stress revient direct. Remarque… C’est peut-être volontaire, histoire de nous donner envie de réécouter à nouveau l’album au début et de repartir pour un tour d’ASMR…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sangarn citer
Sangarn
24/09/2017 02:08
Le premier extrait est plutôt sympa, mais vaut mieux s’arrêter là.
Stockwel citer
Stockwel
19/09/2017 13:27
Un peu le même avis que toi, il reste très peu de métal mais pourtant c'est pas si mal. J'aime beaucoup le premier morceau, si tout l'album avait été comme ça il aurait été excellent.
Sulphur citer
Sulphur
14/09/2017 09:59
J'ai écouté quelques titres de ce nouvel album, et ça n'accroche toujours pas. En live c'est très bof, et le précédent album m'a laissé de marbre. Pour le côté hargneux, on trouve mieux ailleurs. Pour le côté ASMR (bien vu), aussi. Maintenant, je salue tout de même le fait que les chansons soient courtes, ça raccourcit le malaise.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Myrkur
ASMR Metal
2017 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (17)  7.66/10

plus d'infos sur
Myrkur
Myrkur
ASMR Metal - 2013 - Danemark
  

tracklist
01.   Mareridt
02.   Måneblôt
03.   The Serpent
04.   Crown
05.   Elleskudt
06.   De tre piker
07.   Funeral
08.   Ulvinde
09.   Gladiatrix
10.   Kætteren
11.   Børnehjem

Durée : 38:19

line up
parution
15 Septembre 2017

voir aussi
Myrkur
Myrkur
Myrkur (EP)

2014 - Relapse Records
  
Myrkur
Myrkur
Mausoleum (Live)

2016 - Relapse Records
  
Myrkur
Myrkur
M

2015 - Relapse Records
  

Radien
Maa (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Spécial 2 + Concours - Le Dernier Sabbath
Lire le podcast
Ton MoM en Stream (pilote) - Cherchons du "Medieval Death Metal"
Lire le podcast
Bloodbath
The Arrow of Satan Is Drawn
Lire la chronique
Bâ'a / Hyrgal / Verfallen
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Cerebral Rot
Cessation Of Life (Démo)
Lire la chronique
Nécrocachot
Malfeu
Lire la chronique
Kult
The Eternal Darkness I Adore
Lire la chronique
Monolyth
A Bitter End - A Brave New ...
Lire la chronique
Profane Order
Tightened Noose Of Sanctimo...
Lire la chronique
The Great Old Ones au LADLO Fest - 10th Year Anniversary
Lire l'interview
Steingrab
Jahre nach der Pest
Lire la chronique
Lucifer's Hammer
Time is Death
Lire la chronique
Livid
Beneath This Shroud, the Ea...
Lire la chronique
Deiquisitor
Downfall Of The Apostates
Lire la chronique
Infestus
Thrypsis
Lire la chronique
Author & Punisher
Beastland
Lire la chronique
Bölzer + One Tail, One Head + Orkan + Taake
Lire le live report
Vanhelgd
Deimos Sanktuarium
Lire la chronique
VƆID
Jettatura
Lire la chronique
Obskuritatem
U Kraljevstvu Mrtvih...
Lire la chronique
Behemoth
I Loved You at Your Darkest
Lire la chronique
Aorlhac au LADLO Fest - 10th year anniversary
Lire l'interview
Alchemyst
Nekromanteion
Lire la chronique
Jesus Piece
Only Self
Lire la chronique
Black Sin
Solitude Eternelle
Lire la chronique
Unholy Baptism
Volume I: The Bonds of Serv...
Lire la chronique
Frozen Graves
Frozen Graves
Lire la chronique
Les clips dans le black metal (Et ta gueule !)
Lire le biographie
Solar Temple
Fertile Descent
Lire la chronique