chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
149 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark Tranquillity - The Gallery

Chronique

Dark Tranquillity The Gallery
Chroniquer « The Gallery » est en soi un exercice périlleux. Il y a tant de choses à dire au sujet de cet album, et le risque est grand de passer à coté des qualificatifs susceptibles de cerner au mieux la beauté de cet album. Commençons par rappeler que « The Gallery » se classe sur le podium de tête des albums cultes du Death mélodique, aux cotés du « The Jester Race » d’In Flames et du « Slaughter of the Soul » d’At the Gates. Ces 3 albums, ces 3 chefs d’œuvres, sont l’essence même de ce qui inspirera un demi-billion de groupes à faire du Death mélo, avec plus ou moins de réussite et de talent.

« The Gallery » c’est tout d’abord une ambiance, une atmosphère très particulière : à la vue de la pochette, à l’écoute des mélodies interminables et sublimes, à la lecture des paroles (ou devrais-je parler de poèmes ?), on est immergé dans un monde baroque, qui a l’image de la pochette serait une succession de perles d’arts, exposés dans une galerie intemporelle à l’abri des simples mortels. Les premières écoutes doivent être attentives et minutieuses, tant le style est riche et complexe. Mais une fois l’immersion complète, on pénètre dans un univers dont on ressort avec déplaisir quelques 47min et quelques plus tard, tant la visite de cette galerie fut chargée en émotions et en sensations fortes.

D’un point de vue strictement technique, il est difficile de croire que lors de l’enregistrement de cet album les musiciens n’avaient pas plus de 20 ans de moyenne d’age, tant l’exercice de composition est digne d’une œuvre du Conservatoire, et l’exécution des compos absolument parfaites. Des guitares à la basse en passant par la batterie, chaque musicien semble s’être donné corps et âme pour retranscrire cette épopée musicale et excessivement mélodique. Je ne crois pas avoir d’album dans toute ma discothèque qui accumule autant de mélodies différentes sur un seul et même cd, chaque seconde de « The Gallery » étant rythmée par un micro solo, une mélodie en arrière plan ou un riff qui marque les esprits. Et quand on réalise que ce qu’on prenait pour une simple mélodie est en fait un amoncellement de guitares (parfois 3 à 4 guitares en même temps), d’harmonies si subtiles et travaillées, on découvre à peine l’ampleur du travail effectué. Le chant de Mikael Stanne (qui remplace Andres Friden parti chez In Flames) est excellent, son timbre de voix convenant parfaitement au style somme toute assez agressif, et lorsqu’il nous fait profiter de son chant clair sur « Punish my Heaven » ou « Lethe » on se dit que jamais le groupe n’aurait pu trouver meilleur chanteur.

« Punish my Heaven » et « Lethe » justement parlons en, que dire de plus sur ces deux joyaux (au milieu de tant de perles il fallait bien trouver une distinction…), titres emblématiques de Dark Tranquillity et véritables hymnes du Death mélodique. Cultes aussi bien dans leur version studio que lors de leurs représentations lives, ces deux titres sont la représentation parfaite de ce qu’est cet album en condensé : des émotions, des mélodies sublimes, un chant rageur et passionné, le genre qui accroche dès la première écoute et qu’on fredonnera jusqu’à nos derniers jours.

Bref, cette chronique un peu convenu mais si difficile dans sa réalisation aura je l’espère convaincu les néophytes de jeter une oreille sur ce chef d’œuvre, tandis que les connaisseurs ne pourront qu’apprécier ce rappel à l’ordre et mettront sans doute bientôt de nouveau « The Gallery » dans leur liste d’écoute, pour vivre une nouvelle fois ce voyage intemporel au royaume de la beauté musicale…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Mikaël citer
Mikaël
25/08/2007 16:09
note: 10/10
Plutot question de gout : si tu aimes le clavier dans le death mélodique, c'est possible que tu n'accroches pas aux albums ou il y en a pas ou peu. En ce qui me concerne je n'aime pas le death mélodique moderne (Mors Principium Est and co) et je trouve que Dark Tranquillity est le seul groupe à avoir su intégrer un clavier sans donner un côté artificiel et lassant à sa musique. La plupart des auditeurs le qualifie d'organique.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
25/08/2007 01:59
note: 10/10
Ra le fou Moqueur justement je trouve qu'a traver le temp, on se rend compte que plus aucun groupe n'arrive a composer un album aussi parfait que The Gallery, c'est un tout autre niveau.
in_a_close_encounter citer
in_a_close_encounter
24/08/2007 11:53
note: 7.5/10
J'aime beaucoup ce cd mais pas autant que "Projector" ou les albums suivants. Je pense que l'ajout d'un clavier à temps plein a été d'un apport considérable dans le son de Dark Tranquillity. "The Gallery", bien que parfaitement exécuté n'arrive pas à m'accrocher véritablement.
Je trouve d'ailleurs que ce disque subit assez mal les affres du temps... Question de sensibilité je suppose...
Ander citer
Ander
29/05/2007 16:25
note: 9/10
Et hop un bon 9 sur dix pour cet album, un travail d'orfèvre, une note bien méritée. Leur death mélo plus moderne sur Fiction avec le clavier mis en avant m'a pas emballé autant que cet opus... Le chant féminin est magnifique et fait pas trop clichesque, les riffs sont ultra travaillés, le chant de Stanne on ne plus approprier, un album que je recommanderais pour les gens qui jurent que par le brutal death et qui les convaincra qu'on peut trouver de la très bonne musique dans le heavy death mélo.
lkea citer
lkea
29/03/2005 19:13
note: 10/10
Un album très riche dont l'essence n'apparait qu'après de nombreuses écoutes attentives.J'aime beaucoup cet album qui pour moi ce situe comme l'égal de "Skydancer".
Jotun citer
Jotun
15/01/2005
Ouaw! ca c'est de la Kro!
j'aurais pas pu faire mieux a propos de cette oeuvre d'art!
meme si Projector reste mon préféré (car le 1er que j'ai eu et celui qui ma fait découvrir la scene suedoise), The Gallery est un album a ne pas mettre de coté!
Mikaël citer
Mikaël
12/01/2005
note: 10/10
Lethe ... 10/10 - Album parfait - Rien a dire de plus
Dead citer
Dead
12/01/2005
note: 9/10
J'ai découvert "The Gallery" bien après l'époque "Projector" et j'ai eu un peu de mal au début, mais finalement, c'est effectivement un des meilleurs albums du groupe. Maintenant, comme je ne suis pas aussi fan de DT que toi Chris, je ne mettrai que 9/10 à cause de la prod qui manque un peu de patate et de quelques longueurs Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark Tranquillity
Death mélodique
1995 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs : (56)  9.27/10
Webzines : (17)  8.38/10

plus d'infos sur
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Death mélodique - 1991 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Punish My Heaven
02.   Silence, And The Firmament Withdraw
03.   Edenspring
04.   The Dividing Line
05.   The Gallery
06.   The One Brooding Warning
07.   Midway Through Infinity
08.   Lethe
09.   The Emptiness From Wich I Fed
10.   Mine Is The Grandeur…
11.   … Of Melancholy Burning

Durée totale: 47:57

line up
voir aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Enter Suicidal Angels (EP)

1996 - Osmose Productions
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Fiction

2007 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Damage Done

2002 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Projector

1999 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Atoma

2016 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Within The Ruins
Within The Ruins
Creature

2009 - Victory Records
  
Sylosis
Sylosis
Edge Of The Earth

2011 - Nuclear Blast Records
  
Stretch Heart
Stretch Heart
Stretch Heart (Démo)

2017 - Autoproduction
  
Amoral
Amoral
Reptile Ride

2007 - Spikefarm Records
  
Neuraxis
Neuraxis
A Passage Into Forlorn

2001 - Neoblast
  

Lurker of Chalice
Tellurian Slaked Furnace (C...
Lire la chronique
Azels Mountain
Wieczny sen
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Come to Grief
Pray for the End (EP)
Lire la chronique
Hellvetron
Trident Of Tartarean Gateways
Lire la chronique
Svarttjern
Shame Is Just A Word
Lire la chronique
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Beneath The Massacre
Fearmonger
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North
Lire la chronique
Nova
Veniamo Dal Cielo
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
Helloween
Keepers of the Seven Keys p...
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Black Mold
Tales of Degradation (Démo)
Lire la chronique
RAM
The Throne Within
Lire la chronique
White Ward
Love Exchange Failure
Lire la chronique
Adversary
Forgotten Remains Of Death ...
Lire la chronique
Svart Crown
Wolves Among The Ashes
Lire la chronique
Leprophiliac
Caskets Of Flesh (Démo)
Lire la chronique
Nawaharjan
Lokabrenna
Lire la chronique
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
Ulcerot
Necuratu (Démo)
Lire la chronique
Etoile Filante
Magnum Opus Caelestis
Lire la chronique
SLAVE ONE pour la sortie de l'album "Omega Disciples"
Lire l'interview
Wounds
Light Eater (EP)
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
Astriferous
Raise High The Scepter Of I...
Lire la chronique