chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
138 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Forn Valdyrheim - Reminisce Eternity

Chronique

Forn Valdyrheim Reminisce Eternity (Rééd.)
Voici une réédition qui mérite amplement le détour, ne serait-ce que parce qu’elle permet de rendre justice à un groupe aujoud’hui disparu, et qui aurait mérité une exposition toute autre que ce qu’elle a connu.

FORN VALDYRHEIM était une formation australienne qui n’aura vécu qu’une poignée d’années autour de 5 musiciens qui ont par la suite presque tous poursuivi dans leur nouveau projet MOON. Oui, ou comment passer d’un nom de groupe difficile à mémoriser à un autre nom d’un commun affligeant. FORN VALDYRHEIM a sorti son unique album en 2005. Reminisce Eternity était passé relativement inaperçu, sorti en autoproduction, et c’est finalement un label français qui lui aura permis de retrouver une deuxième jeunesse, et espérons-le le succès qu’il mérite.

Ce label français, c’est tout simplement France d’Oïl, couplé pour l’occasion avec Transcendance. Si je vous rappelle que ces deux maisons sont liées et sont tenues par les têtes de SALE FREUX, HUMUS ou encore J’AI SI FROID, vous devriez commencer à frémir. Oui, c’est bien Dunkel et son entourage qui sont tombés sous le charme des Australiens et se sont décidés à nous en abreuver.

Pourtant, pas de ressemblances frappantes avec les groupes de notre génie français. FORN VALDYRHEIM est d’ailleurs difficile à comparer. Sans être révolutionnaire, il propose une musique personnelle, efficace et intemporelle. C’est peut-être ce dernier point qui l’avait empêché il y a 12 ans d’exploser à la face du monde, nous étions perdus à l’époque entre toutes ces nouvelles tendances lancées par DEATHSPELL OMEGA (Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice sorti en 2004), SHINING (IV - The Eerie Cold sorti en 2005) et XASTHUR (qui enchainait les sorties entre 2002 et 2004). Nous aurions pu tomber sous le charme de ces Australiens, nous avions peut-être trop la tête ailleurs...

Et pourtant découvert en 2017, ce Reminisce Eternity ne souffre pas du temps. Il est bel et bien intemporel et aurait très bien pu sortir il y a 20 ans, ou la semaine dernière. Son black metal est particulièrement agressif de prime abord, avec des rugissements infernaux, une batterie qui fait un travail de frappe agréable, et des riffs qui tournoient longtemps dans l’esprit. Et par-dessus ces ambiances destructrices, le groupe saupoudre des claviers, du piano, de légers chœurs. Mais le résultat n’en est pas pour autant symphonique ! Plutôt atmosphérique, mais atmosphérique classieux. Il y a un petit quelque chose de OBTAINED ENSLAVEMENT... Ce sont à la fois les tripes et le cœur qui se retrouvent sollicités le long des 9 pistes qui cumulent 66 minutes. Et cette durée ne souffre d’aucune longueur. Peut-être parce que l’équilibre est toujours bien respecté, que des pistes instrumentales viennent poser une once de sérénité. Il n’y a guère que la dernière piste sur laquelle on peut trouver le temps long, mais il faut plutô voir cette outro comme un atterrissage en douceur. 13 minutes qui pourront être évitées par ceux qui ne verront pas l’intérêt de revenir doucement dans notre monde.

Petit bémol également concernant la pochette, sans grande personnalité, mais le contenu du livret, lui, remplit bien son rôle et contient les paroles, quelques photos, et précise que cette édition 2017 a été remasterisée. Ne connaissant pas l’original, je ne pourrais dire si la production a beaucoup évoluée, mais je sais que cette nouvelle édition est excellente. Aucune hésitation, achat conseillé ! Certains passages sont d'anthologie, comme la moitié de "Through the Reflection of Time", d'une folie maladive irrésistible.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

northstar citer
northstar
10/11/2017 16:15
J'adore Moon (même si le nom est d'un commun affligeant).

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Forn Valdyrheim
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  3.21/5

plus d'infos sur
Forn Valdyrheim
Forn Valdyrheim
Black Metal - 2004 - Australie
  

tracklist
01.   Enthrall the Night's Grandeur
02.   Across the Icy Fogs and Mists
03.   Beyond the Gate
04.   Surpassing the Nether Halls
05.   Transient Ascendance
06.   Through the Reflection of Time
07.   Of Wisdom and Enlightenment
08.   On the Winds of Eternity
09.   Autumn Embark

Durée : 66:12

line up
parution
17 Juillet 2017

Essayez aussi
Drudkh
Drudkh
The Swan Road

2005 - Supernal Music
  
Ordinul Negru
Ordinul Negru
Sorcery of Darkness

2015 - Loud Rage Music
  
Mütiilation
Mütiilation
The Lost Tapes (Compil.)

2018 - Osmose Productions
  
Kult
Kult
The Eternal Darkness I Adore

2018 - Folter Records
  
Sinmara
Sinmara
Within The Weaves Of Infinity (EP)

2017 - Terratur Possessions
  

Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique