chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Trono Além Morte - O Olhar Atento da Escuridão

Chronique

Trono Além Morte O Olhar Atento da Escuridão
Bon, puisqu’il faut encore et toujours répéter les évidences, on est reparti pour un tour. Le Portugal est depuis peu la nouvelle terre du black metal. Le pays qui propose enfin un équivalent à nos Légions Noires, mais un équivalent convaincant. Des groupes comme BLACK CILICE, et CANDELABRUM comment à y pulluler et l’on trouve même des formations qui se sont unies en « Circle ». Je vous ai déjà parlé du Aldebaran Circle, composé d’ORDEM SATÂNICA, VOEMMR et OCCELENSBRIGG, mais aussi de TRONO ALEM MORTE, qui sort là son premier album, ou plutôt qui le ressort en vinyl chez Signal Rex après une version Tape parue chez Harvest of Death.

Et comme tous les groupes cités plus haut, c’est à nouveau à se procurer d’urgence. O Olhar Atento da Escuridão, c’est 44 minutes de soufre, de poison des cavernes, de musique venue tout droit des Enfers. Encore une fois avec des Portugais, les compositions semblent à la fois improvisées, et tellement logiques. Encore une fois, ils arrivent à nous faire oublier l’existence d’humains derrière des instruments pour nous embarquer dans une barque naviguant sur des flammes maladives. Oui, je pars dans des descriptions qui doivent faire ricaner notre chère Dysthymie, je l’entends déjà souffler que « Sakrifiss se lance dans des truc limite kamoulox », mais c’est bien la marque de la réussite de cet opus. Je m’emballe pour ce style, pour le côté raw mais pas dénué de mélodies accrocheuses. Pour les vocaux trainants qui viennent se planter infiniment dans mon dos.

TRONO ALEM MORTE a surtout l’avantage de ne pas s’enfoncer constamment dans du brutal rapide et agressif (comme sur « O Olhar Atento da Escuridâo » , mais au contraire de bien trainer dans les marécages visqueux de la lenteur sournoise ! Tiens, en voilà du kamoulox !!! Rahahahah. Du coup, beaucoup de passages sont très vicieux. Le premier titre de 10 minutes : « O inverno da alma e a sublime Libertação », « Deserto da Desolação », et surtout, le très langoureux et salivant « Pesadelos Quebrantes ».

Je ne sais pas au bout de combien de groupes de la sorte je vais me lasser, mais là, je suis toujours sous le charme des ingrédients. Le black metal portugais sait ouvrir les portes vers le monde des cauchemars, et s’avère l’un des plus excitants de notre époque, sans doute parce qu’il nous replonge dans une période que beaucoup ont voulu imiter sans y parvenir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
19/10/2020 12:11
Je découvre ce groupe en chinant à Porto le dernier EP en date, as Portas da Ruina. Complètement d'accord avec toi et la scène portugaise. Ça foisonne de partout et d'une extrême qualité !
Faut que je me trouve cet album !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Trono Além Morte
Trve Black Metal
2017 - Signal Rex
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Trono Além Morte
Trono Além Morte
Trve Black Metal - Portugal
  

tracklist
01.   O Inverno da Alma e a Sublime Libertação
02.   O Olhar Atento da Escuridão
03.   Infame Calamidade
04.   Deserto da Desolação
05.   Pesadelos Quebrantes
06.   Ao Abraçar a Ingrata Morte

Durée : 44:32

parution
21 Décembre 2017

Essayez aussi
Necrohell
Necrohell
Possessed by Nocturnal Grimness

2013 - Metal Throne Productions
  
Pure
Pure
Kingdom of Wrath

2014 - Humanity's Plague Productions
  
Teloch
Teloch
Thus Darkness Spake

2016 - Saturnal Records
  
Blood Red Fog
Blood Red Fog
On Death's Wings

2014 - Saturnal Records
  
Dark Fury
Dark Fury
Synningthwait

2014 - Lower Silesian Stronghold
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique