chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Dark Tranquillity - The Mind's I

Chronique

Dark Tranquillity The Mind's I
Difficile de donner une suite à l’oeuvre monumentale qu’était « The Gallery ». C’est pourtant à peine 1 an après sa sortie que Dark Tranquillity revient avec un nouvel album qui perpétue son Death mélodique racé, même s’il manque cette fois ci un petit quelque chose qui m’aurait permis de parler une fois de plus de chef d’œuvre. Le groupe a en effet décidé de simplifier encore davantage son style, et sans qu’on se retrouve avec des structures de chansons basiques la durée des chansons a été considérablement raccourci et il est courant d’avoir ici des chansons d’à peine 3 minutes….Les chansons sont également beaucoup moins mélodiques que « The Gallery », disons que là ou sur « The Gallery » les mélodies fusaient dans absolument tous les sens, elles sont toujours dominantes mais beaucoup moins envahissantes sur « The Mind’I », et au final on y perd un peu de magie à mon sens…Dernier point en demi teinte, un certain manque de cohérence globale et un trop grand nombre de chansons moyennes, surtout vers la fin de l’album, là ou « The Gallery » arrivait à nous maintenir en haleine sans peine du début à la fin.

Mais passé ces quelques points, « The Mind’s I » reste un bon album, certes un poil décevant après le raz de marée « The Gallery », mais avec son lot de bonnes surprises. Tout d’abord le chant de Stanne, qui effectue ici sa meilleure performance « ancienne époque », la conviction qu’il met dans son chant est extraordinaire et confirme son statut d’excellent chanteur du genre : la fin de « Constant » ou il hurle les paroles « This is a magic that a name would stain » est absolument remarquable à ce titre. Techniquement, rien à redire non plus, si les chansons sont un peu moins complexes qu’auparavant tout est toujours bien au dessus du lot de toute façon. Je ne peux passer sous silence certains des solos, notamment ceux de « Tongues » et de « Still Moving Sinews » , qui sont parmi les plus beaux jamais composés par le groupe. Enfin, à l’instar de « Punish My Heaven » et de « Lethe », « Hedon » et « Insanity’s Crescendo » sont LES titres à retenir en premier lieu sur cet album. Les deux titres en questions ont la caractéristique commune de débuter par une belle intro acoustique et de parvenir à recréer une atmosphère musicale de toute beauté. Le chant féminin sur l’intro d’ « Insanity’s Crescendo » m’a longtemps interpellé par sa beauté…A ranger aux cotés des deux perles précités. Mais il ne faut oublier pour autant la qualité des autres titres, comme « Tidal Tantrum » et sa magnifique mélodie qui coule tout le long du morceau, ou bien « Tongues » et son solo absolument sublime. L’album se conclut par un instrumental acoustique rempli de mélancolie, qui nous laissera le temps de contempler le splendide artwork de l’album…

Voilà donc un bon album pour Dark Tranquillity, qui a évidemment un peu de mal à tenir la comparaison avec « The Gallery » mais qui procure de très bons moments malgré tout. « The Mind’s I » marque en tout cas la fin d’une époque pour le groupe, la suite n’en sera que d’autant plus belle…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 01:06
note: 9.5/10
Mon préféré de D.T, pour moi le meilleur ! j'ai acheté l'album à sa sortie en 1997 (sortie Européenne), et j'ai vraiment senti que le "Riff" mélo Death prenait un tournant (Je suis fan de mélo Death depuis des années, mais pas que ...)

Si vous voulez écouter le même type d'album, jetez vous sur le "Dawn of Flames" de GATES OF ISHTAR, ou le "S. of the S." d'At the Gates, entre autres ...
in_a_close_encounter citer
in_a_close_encounter
02/09/2007 14:32
note: 8/10
Beaucoup plus sobre que son prédécesseur, cet album reste mon favori de leur ancien style.
Les morceaux apparaissent dépouillés, concis et débarrassés de toute volonté progressive, ce qui leur confère une identité bien marquée.
Aucune chanson n'est superflue et possède - sans pour autant toujours atteindre des sommets - ce petit quelque chose d'entraînant qui incite l'auditeur à ne pas décrocher.
A ce titre, je pense d'ailleurs que "The Mind's I" s'écoute sans cesse avec un intérêt renouvelé.
Les mélancoliques "Insanity's crescendo", "The mind's eye", ou encore "Tidall tantrum" et "Hedon" - avec leurs intros irrésistibles -, permettent de reprendre son souffle dans ce dédale de speederies thrashisantes.
Bref, un disque très complet qui ne manquera pas de séduire les amateurs d'At The Gates, période "Slaughter Of The Soul".
citer
NightSoul (invité)
20/01/2006 23:57
Franchement entre cet album et The Gallery mon coeur balance j'adore les 2, y a des pures bombes sur ces 2 albums, la prod' de The mind is I est quand même meilleure, même si l'album est moins tenchnique il transmets au moins tout autant d'émotions, bref allez avec projectot et peut-être aussi character mon albul référé même si TheGallery....arf je sais plus trop... en tout cas 10/10 a cet album pour ma part
lkea citer
lkea
20/08/2005 19:31
note: 8.5/10
Je trouve cet album génial pour ma part!
Faut que je revois mes notes sur DT car il chamboule tout...

baisse de note car je préfère projector en fait ^^
Jotun citer
Jotun
31/01/2005
je viens de commander la rééditions, il devrait y avoir 5 bonus
on verra bien

en tout cas cet album pete, mais je prefere the gallery
Dead citer
Dead
18/01/2005
note: 7.5/10
Bon album en effet, mais sans plus. Comme le dit Chris, on ne peut guère donner une suite à "The Gallery" sans changer de style. Heureusement que "Projector" est arrivé Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dark Tranquillity
Death mélodique
1996 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (32)  8.34/10
Webzines : (10)  8.25/10

plus d'infos sur
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Death mélodique - 1991 - Suède
  

tracklist
01.   Dreamlore degenerate
02.   Zodijackyl light
03.   Hedon
04.   Scythe,rage and roses
05.   Constant
06.   Dissolution factor red
07.   Insanity's crescendo
08.   Still moving sinews
09.   Atom heart 243.5
10.   Tidal tantrum
11.   Tounges
12.   The mind's eye

line up
voir aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Of Chaos And Eternal Night (EP)

1995 - Spinefarm Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Projector

1999 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
We Are The Void

2010 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Moment

2020 - Century Media Records
  
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Lost To Apathy (EP)

2004 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Excretion
Excretion
Voice Of Harmony

1995 - Wrong Again Records
  
Into Eternity
Into Eternity
Buried In Oblivion

2004 - Century Media Records
  
Vale Of Pnath
Vale Of Pnath
Vale Of Pnath (EP)

2008 - Autoproduction
  
Hearse
Hearse
Single Ticket To Paradise

2009 - Vic Records
  
Amoral
Amoral
Decrowning

2005 - Spikefarm Records
  

Revenant Marquis
Below The Landsker Line
Lire la chronique
Pa Vesh En
Maniac Manifest
Lire la chronique
Rixe
Collection (Compil.)
Lire la chronique
Ashen
Godless Oath (EP)
Lire la chronique
Sermon Of Flames
I Have Seen The Light, And ...
Lire la chronique
Caverne
La Fin De Tous Les Chants
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Kirottu
Deity Embers
Lire la chronique
While Heaven Wept
Sorrow of the Angels
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Soul Devourment
Eternal Perdition (EP)
Lire la chronique
Kataxu
Ancestral Mysteries
Lire la chronique
Portal
Avow
Lire la chronique
Metal In Franche Comté
Metal rends toi, nenni ma f...
Lire la chronique
Uerberos
Stand over Your Grave
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Geister
Lire la chronique
Fluisteraars
Gegrepen door de geest der ...
Lire la chronique
Tentation
Le Berceau Des Dieux
Lire la chronique
Netherbird
Arete
Lire la chronique
Mortuary Spawn
Spawned From The Mortuary (EP)
Lire la chronique
Evoker
Evil Torment (EP)
Lire la chronique
Dead Congregation
Rehearsal June 2005 (Démo)
Lire la chronique
Leprous
Aphelion
Lire la chronique
Sewer Fiend
Echoes From The Cistern (EP)
Lire la chronique
Borgne
Temps Morts
Lire la chronique
Natürgeist
Reinvigorated Terror (Démo)
Lire la chronique
Nocturnal
Serpent Death
Lire la chronique
Seum
Winterized
Lire la chronique
Big Scenic Nowhere
Lavender Blues (EP)
Lire la chronique
Eastwood
Antibiose
Lire la chronique