chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
43 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bekëth Nexëhmü - De Urtida Krafterna

Chronique

Bekëth Nexëhmü De Urtida Krafterna (EP)
Sorti pour la première fois en 2014 sur Darker Than Black Records, ce seul et unique EP de Bekëth Nexëhmü (le reste de sa longue discographie n'étant qu'une succession de démos où surnage également un album) s'est assez vite retrouvé "out of print" avec les désagréments que cela implique. Le plus agaçant étant bien évidemment la hausse particulièrement excessive de son prix sur le marché de la revente. Payer plus de 35€ un 7" d'à peine douze minutes, non merci...
Conscient qu'il y avait donc encore un peu d'argent à se faire autour de ce disque, Darker Than Black a eu la bonne idée de procéder il y a seulement quelques semaines à une réédition trait pour trait identique à la version originale. Aussi, après quelques euros bien dépensés, me voilà enfin en possession de ce disque fort sympathique.

À l'image de l'ensemble de ses sorties précédentes et suivantes, De Urtida Krafterna est illustré par une photo en noir et blanc d'un petit bout de forêt suédoise en pleine nuit hivernale. Une image épurée sur laquelle viennent se poser aux extrémités quelques ornements typiques de Bekëth Nexëhmü ainsi que ce logo des plus naïfs probablement dessiné dans un one-shot à main levée. Tout cela manque peut-être effectivement d'originalité mais au moins le décors est ainsi parfaitement planté.

Loin des titres à rallonges dont le duo se délecte régulièrement, ce court EP ne comprend que deux titres d'un peu plus de cinq minutes chacun. Vous ne trouverez donc pas ici de plages ambiant à l'intérêt parfois discutable dont se fend de temps à autre Bekëth Nexëhmü (hein Sagamore ?). En fait, passé une courte introduction d'une vingtaine de secondes faite de sonorités synthético-mystiques sur fond de tonnerre grondant, "Urtidens Jättar" rentre sans trop attendre dans le vif du sujet. On y retrouve alors très vite l'essence même du groupe suédois à savoir des riffs froids et faméliques aux mélodies forestières et lumineuses (de cette lumière hivernale douce et vivifiante) parfaitement taillées pour ce genre de climat scandinave exigeant, une batterie volontaire tout en cymbales (ça cavale derrière mais les cymbales tiennent ici encore le haut du pavé), une voix écorchée et lointaine perdue dans cette forêt enneigée ainsi que des nappes diffuses de synthétiseurs histoire de finir de poser l'ambiance générale. Et le constat est identique sur "Det Gapande Svaljet" qui d'ailleurs semble vouloir reprendre la mélodie principale de "Urtidens Jättar".

À la différence de De Dunkla Herrarna, ces deux morceaux vraisemblablement improvisés (enfin si l'on en croit une fois encore les notes laissées à ce sujet par le duo au dos du EP) sont essentiellement tournés vers l'attaque plus que vers le mid-tempo. Pourtant Bekëth Nexëhmü n'est pas sans ralentir parfois la cadence comme l'atteste ce passage à 1:40 sur "Urtidens Jättar" et à 3:06 sur "Det Gapande Svaljet" mais c'est bien pied au plancher que le groupe mène la danse. Une danse constamment rythmée par ces ambivalences qui font le Black Metal des Suédois.

Déjà familier de l'unviers de Bekëth Nexëhmü ? Et bien ce EP ne risque pas de vous surprendre. On y retrouve tout ce qui caractérise la musique du duo. Ceux par contre qui découvriront l'entité par le biais de ce court EP, nul doute que vous succombérez à ses charmes si vous êtes un tant soit peu client de ce genre de Black Metal lo-fi, dépouillé à l'extrême (en dépit d'une production tout de même un peu plus "professionnelle" qu'à l'accoutumé en ce qui concerne la batterie) et finalement extrêmement cryptique. Vous cherchez de quoi accompagner vos prochaines longues balades dominicales en solo ? Alors vous devriez vous pencher avec intérêt sur le cas de Bekëth Nexëhmü. Voyage assuré.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

fayfay citer
fayfay
18/01/2018 17:30
J'avais trouvé le 1st press a vil prix l'an dernier.

Mais ce sont les LPs qui sont introuvables a des prix corrects :/
Sagamore citer
Sagamore
18/01/2018 12:31
note: 4/5
Magnifique, comme la quasi totalité de ce que compose et enregistre le bonhomme, que ce soit dans Bekëth Nexëhmü ou dans les autres projets d'Ancient Records. Court, mais efficace, sans fioritures, du Black Metal de très haute volée. La seule chose que je peux lui reprocher, c'est d'être trop productif... Les régularisations ont du mal à suivre !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bekëth Nexëhmü
Black Metal
2014 - Darker Than Black
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
Black Metal - 2010 - Suède
  

tracklist
01.   Urtidens Jättar  (05:31)
02.   Det Gapande Svaljet  (05:41)

Durée : 11:12

line up
parution
9 Novembre 2014

voir aussi
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
De Glömdas Ursjälar (Démo)

2016 - Purity Through Fire
  
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
De Dunkla Herrarna

2010 - Ancient Records
  

Essayez aussi
Almyrkvi
Almyrkvi
Umbra

2017 - Ván Records
  
Withershin
Withershin
The Hungering Void (EP)

2010 - Canonical Hours
  
Sühnopfer
Sühnopfer
Nos sombres chapelles

2010 - Those Opposed Records
  
Absu
Absu
Abzu

2011 - Candlelight Records
  
Animus Herilis
Animus Herilis
Recipere Ferum

2005 - Oaken Shield
  

Exocrine
Molten Giant
Lire la chronique
Mom hors-série - Metal et sport partie 1
Lire le podcast
Cry For Cthulhu
Cry For Cthulhu (EP)
Lire la chronique
ghUSa + Sadistic Intent
Lire le live report
Stortregn pour l'album "Emptiness Fills The Void"
Lire l'interview
Albionic Hermeticism
Ancient Hermetic Purity
Lire la chronique
Primitive Man / Unearthly Trance
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique